Gaule Vercingétorix

 

Bérénice III Philopator - Marcus Atius Balbus: Homme politique - Julia Caesaris Minor - Aulus Terentius Varro Murena dit Varron Murène: Général et consul romain - Quintus Aelius Tubero : Jurisconsulte et homme politique romain-Consul en 11 av. jc - Titus Flavius Sabinus (père de Vespasien) - Artocès 1er ou Artag : Roi d'Ibérie de 78 à 63 av. jc - Marcus Perperna : Consul en 92 av. jc - Burebista : Roi dace qui règne de 82 av. jc à 44 av. jc - Publius Canidius Crassus : Homme politique-Général de la fin de la République romaine-Consul suffect en 40 av. jc et lieutenant de Marc Antoine - Marcus Domitius Calvinus : Homme politique-Commandant militaire-Préteur vers 80 avant jc - Lucius Accius ou Attius - Aristodème de Nysa : Historien et rhéteur grec - Marcus Vitruvius dit Vitruve : Architecte romain - Gotarzès 1er ou Arsace IX : Roi de Parthie de 95 à 88 av. jc - Orodès 1er de Parthie : Roi arsacide des Parthes de 90 à 80 av. jc - Quintus Pompeius Rufus le Jeune : Homme politique - Cornelia Sylla ou Sulla - Diophane de Nicée ou Diophane de Bithynie : Auteur grec - Tiridate II de Parthie : Roi arsacide des Parthes vers 30/31 av. jc - Musa : Ancienne esclave romaine italique - Tullia Ciceronis ou Tullie - Appius Claudius Pulcher : Consul en 54 av.jc - Marcus Terentius Varro Lucullus : Consul en 73 av. jc - Antiochos d'Ascalon : Philosophe grec - Lucius Cornelius Lentulus Crus : Consul en 49 av. jc - Lucius Scribonius Libo : Homme politique et militaire-Consul en 34 av. jc - Caius Antonius : Homme politique de la fin de la République romaine - Lucius Julius Caesar (consul en 90 av. jc) - Cnaeus Pompeius Strabo ou Gnaeus Pompeius Strabo : Général romain - Publius Autronius Paetus : Homme politique de la République romaine - Publius Cornelius Sulla : Homme politique de la fin de la République romaine - Lucius Afranius : Consul en 60av. jc - Isias Philostorgos ou Philostorgus : Princesse de Cappadoce - Antiochus II Épiphane de Commagène dit  Antiochos II de Commagène : Roi du royaume de Commagène de environ 40 à 38 av. jc - Indutiomaros - Ma'nu Saphul ou Saphelul : Roi d’ Édesse de 23 jusqu'à environ 10/4 av. jc - Cypros 1ère (1er siècle av. jc) : Princesse nabatéenne - Malichos 1er  : Roi des Nabatéens qui régna vers 60 à 30 av. jc - Cnaeus Domitius Calvinus : Homme politique et militaire de la fin de la République romaine-Consul éponyme en 53 et 40 av. jc - Hillel Hazaken ou Hillel Ha Zaken dit Hillel l'Ancien : Sage et dirigeant religieux - Quintus Pompeius Rufus : Homme politique - Sadalès II : Prince astéen de Thrace-Roi des Odryses de 48 à 42 av. jc - Sadalès III (ou Adallas) : Prince astéen de Thrace-Roi des Odryses de 42 à 31 av. jc - Rhescuporis II : Prince thrace des débuts de l'Empire romain-Roi des Astéens-Roi des Odryses de 18 av. jc à sa mort - Tibulle : Poète romain élégiaque - Cotys VI : Prince thrace-Roi des Sapéens entre 42/31 à 15 av. jc - Lucius Calpurnius Piso Frugi dit le Pontife : Consul en 15 av. jc-Général des débuts de l'Empire romain - Bato le Daesitiate ou Bato des Daesitiates : Chef des Daesitiates Servius Sulpicius Rufus : Sénateur-Consul en 51 av. jc - Marcus Aemilius Scaurus (Préteur en 56 av. jc) - Caius Claudius Marcellus (consul en 49 av. jc) - Énésidème ou AEnésidème : Philosophe sceptiques de l'Antiquité - Paullus Fabius Maximus : Consul en 11av. jc, proconsul d'Asie - Lucius Aelius Tubero : Écrivain romain du 1er siècle av. jc - Titus Flavius Petro - Énanos Bagratouni - Catuvolcos : Roi ou magistrat suprême celte - Lucius Lucinius Varro Murena : Homme politique romain - Gaius Proculéius : Chevalier romain et ami influent de Caesar Augustus - Cnaeus Calpurnius Piso : Homme d'État romain-Consul suffect en 23 av.jc - Lucius Licinius Murena : Homme politique-Consul-Général de la Rome antique - Marcus Calpurnius Bibulus : Homme politique de la Rome antique - Publius Attius Varus : Gouverneur romain d'Afrique pendant la guerre civile entre Jules César et Pompeius Magnus ("Pompée le Grand") - Lucius Marcius Philippus : Homme politique de la Rome antique - Cornelia Metella - Sanatrocès 1er de Parthie : Roi arsacide des Parthe de 93 à 70 av.jc - Parthénios de Nicée : Poète élégiaque grec du 1er siècle av. jc - Caecilia Metella - Pompeia Magna - Lucius Cornelius Balbus - Cornelia Fausta - Marcus Valerius Messalla Niger : Homme politique de la République romaine -

Mamercus Aemilius Lepidus Livianus : Homme politique romain - Bérénice (fille de Salomé) - Eudore d'Alexandrie : Philosophe - Caius Memmius (consul en 34 av. jc) : Sénateur romain de la fin de la République romaine-Consul suffect en 34 av. jc - Lucius Sempronius Atratinus (consul en 34 av.jc) : Sénateur romain du 1er siècle av. jc-consul suffect en 34 av. jc - Caius Julius Caesar Strabo Vopiscus : Avocat-homme politique et écrivain romain - Julia Caesaris dit Julia Antonia : Patricienne de la Rome républicaine du 1er siècle av. jc - Siron : Philosophe épicurien - Athénaïs Philostorgos 1ère :Reine de Cappadoce - Lucius Manlius Torquatus : Homme politique romain - Lucius Porcius Cato : Homme politique de la Rome antique - Cingétorix (Trévire) : Chef trévire - Ambiorix : Chef des Éburons au 1er siècle av. jc - Phéroas : Prince de Judée - Publius Sittius : Aventurier, financier et chef d'armée mercenaire romain - Caius Pompeius Planta : Haut chevalier et historien romain-Préfet d'Égypte entre 98 et 100 sous Trajan - Musonius Rufus dit Gaius Musonius Rufus (vers 20 ou 30) : Philosophe stoïcien romain du 1er siècle - Caius Carrinas : Homme politique de la fin de la République romaine-Consul suffect en 43 av. jc - Caius Calvisius Sabinus (consul en 39 av. jc) : Sénateur romain - Anne (mère de Marie) dite Sainte Anne - Marcus Titius : Sénateur et général de la fin de la République romaine - Publius Vatinius : Homme d'État du dernier siècle de la République romaine - Quintus Salvidienus Rufus : Général romain - Marie Jacobé - Marcus Valerius Messalla Rufus : Noble romain d'origine patricienne - Marcus Lurius : Amiral romain du 1er siècle av. jc - Shaqilat II : Reine des nabatéens - Liu Fuling dit Han Zhaodi : Empereur chinois de la dynastie Han de 87 av. jc à 74 av. jc - Cotys IV : Prince astéen de Thrace-Roi des Odryses de 57 et 48 av. jc - Clopas - Eliezer ben Hyrcanos dit Rabbi Eliezer le Grand ou simplement Rabbi Eliezer - Menas (amiral) : Amiral - Huo Guang : Politicien de la dynastie Han - Rhascus : Prince thrace : Co-roi des Sapéens de 48 à 42 av. jc - Shangguan Jie Jin Midi : Homme politique de la dynastie Han - Tian Qianqiu - Rhescuporis 1er ou Rascypolis : Prince thrace du 1er siècle av. jc-Co-roi des Sapéens avec son frère Rhascus de 48 à 42 av. jc - Caius Trebatius Testa dit Trebatius Testa : Jurisconsulte romain du 1er siècle av. jc - Pacuvius Antistius Labeo : Juriste romain - Lucius Calpurnius Piso Caesoninus (consul en 58 av. jc) : Homme politique romain-Consul en 58-Censeur en 50 - Calpurnia Pisonis dite Calpurnie - Caius Aquilius Gallus : Juriste romain-Préteur en 66 av. jc - Caius Vibius Pansa Caetronianus : Homme politique de la fin de la République romaine-Consul avec Aulus Hirtius l'année de leur mort - Aemilia Scaura - Marcus Aemilius Scaurus (sénateur) : Homme politique de rang sénatorial de la fin de la République romaine - Caecilia Metella Dalmatica dite Caecilia Metella : Personnalité féminine de la Rome antique - Quintus Fabius Maximus (consul en 45 av. jc) : Homme politique de la fin de la République romaine - Qin Wuyang - Gauda : Roi numide  de 105 à 88 av. jc - Marcus Vinicius (consul en 19 av. jc) : Homme politique-Général des débuts de l'Empire romain - Quintus Lutatius Catulus (consul en 78 av. jc) : Homme politique de la Rome antique - Porphyrion (grammairien) - Gaius Cornelius Gallus dit Gallus : Homme politique romain-Premier préfet d'Égypte-Poète - Caius Flavius Fimbria (légat) : Homme politique de la République romaine - Decimus Junius Silanus : Consul de la République romaine en 62 av. jc - Phraatès III de Parthie : Roi arsacide des Parthes de 69 à 57 av. jc - AEmilia Lepida - Publius Crassus - Faustus Cornelius Sulla - Lucius Cornelius Cinna (préteur) : Homme politique - Lucius Cornelius Balbus Minor - Joseph (Nouveau Testament) : Personnage juif de l'Évangile selon Matthieu et dans l'Évangile selon Luc - Caius Memmius (poète) : Homme politique de la République romaine-Orateur et poète romain - Titus Didius : Homme politique romain du début du 1er siècle av. jc - Sextus Roscius : Riche propriétaire foncier romain - Cnaeus Cornelius Lentulus Clodianus - Doris (épouse d'Hérode) - Costobar - Nigidius Figulus ou Publius Nigidius Figulus - Cnaeus Papirius Carbo (consul en 113 av. jc) : Homme politique de la République romaine - Œnomaüs (gladiateur) - Cnaeus Lentulus Batiatus : Propriétaire de l’école de gladiateurs de Capoue - Lucius Aemilius Lepidus Paullus : Sénateur romain de la fin de la République romaine et du règne d'Auguste-Consul suffect en 34 av. jc-Censeur en 22 av. jc - Lucius Julius Caesar (consul en  64 av. jc) : Homme politique-Sénateur et général romain de la fin de la République - Sextus Julius Caesar (consul en 91 av. jc) : Sénateur romain-Préteur en 94 et consul en 91 av. jc - Publius Cornelius Lentulus Sura : Homme politique de la Rome antique - Caecilia Pomponia Attica ou Pomponia Caecilia Attica - Caius Asinius Gallus : Homme politique des débuts de l'Empire romain - Quintus Titurius Sabinus : Légat de César durant la guerre des Gaules - Sosigène d'Alexandrie : Astronome de la Grèce antique -

 

 

Arabion

Dernier roi numide indépendant entre 44 et 40 av. jc.

 

Selon Appien, il est un fils de Massinissa II et probable petit-fils de Gauda, qui a divisé la Numidie entre ses fils en 88 av. jc. Il est d'origine Massyle*.

 

Pendant la guerre civile de César, Massinissa II et son cousin Juba 1er, souverain du royaume plus grand et plus puissant, de la Numidie* orientale, se rangèrent au côté du général romain Pompée contre Jules César. En 46 av. jc, César a vaincu les Optimates*, lors de la bataille de Thapsus*. Arabion a réussi à s'échapper et rejoindre les partisans de Pompée en Hispanie*.

 

Le royaume de son père fut rompu, et accordé aux alliés de César : la partie occidentale au roi de Maurétanie*, Bocchus II, et la partie orientale, y compris Cirta*, à Publius Sittius, un capitaine mercenaire romain, pour être gouverné en principauté autonome.

 

En 44 av. jc, probablement peu avant ou après l'assassinat de César, Arabion revint en Afrique à la demande du fils de Pompée, Sextus Pompée. De l'Afrique, il a renvoyé des hommes en Hispanie pour l'entraînement militaire. Il a récupéré le royaume de son père avec une facilité relative, forçant Bocchus à l'exil, et a alors réussi à assassiner Sittius via un stratagème.

 

La nouvelle de ses conquêtes avait atteint Rome, le 14 juin 44, lorsque Cicéron le mentionne dans une lettre à Atticus. Arabion a réussi à se maintenir dans son royaume pendant 4 ans. Malgré son affinité pour les pompéiens, il a soutenu le second triumvirat* après sa création en novembre 43 av. jc.

 

Lors de la guerre qui éclata en 42 av. jc entre Quintus Cornificius, gouverneur d'Afrique proconsulaire*, et Titus Sextius, gouverneur d'Africa Nova* (l'ancien royaume de Juba), il prit le parti de Sextius pour gagner la faveur des triumvirs, en particulier d'Auguste. Selon Dion Cassius, il prit d'abord le parti de Cornificius, en tant que Pompéien loyal, mais il était définitivement du côté de Sextius quand leurs armées alliées forcèrent Laelius à abandonner le siège de Cirta. Dans la bataille qui s'ensuivit près d'Utica*, Cornificius fut tué et Laelius se suicida. Cela a permis à Sextius de prendre le contrôle des deux provinces de l'Afrique.

 

En 40 av. jc, pendant la guerre de Pérouse, Sextius a refusé de céder la province d'Africa Vetus* à Caius Fuficius Fango, à qui les triumvirs avaient accordé les deux provinces. Arabion soutenait activement son ancien allié ou refusait d'intervenir pour aider Fango. En tout cas, il fut traité comme un ennemi par ce dernier. Après être arrivé en Africa Nova, il a envahi le royaume d'Arabion et l'a forcé à fuir. Avec la cavalerie qui avait fui avec lui, Arabion a armé Sextius en Africa Vetus, Sextius a expulsé Fango et réaffirmé son autorité sur les deux provinces.

 

Peu de temps après sa victoire, Sextius commença à soupçonner la loyauté d'Arabion et le fit tuer. Après la mort d'Arabion, l'ouest de la Numidie et Cirta ont finalement été incorporés dans l'Empire romain, vraisemblablement dans la province d'Africa Nova.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Gabriel Camps, « Les derniers rois numides Massinissa II et Arabion », Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, vol. 17b, 1984

 

Marcus Lollius Paulinus (vers 54 av. JC-2 av. jc)

Homme politique plébéien

Général des débuts de l'Empire romain

 

C'est un proche de l'empereur Auguste. Il est le premier gouverneur de la Galatie* en 25 av. jc à la suite de la mort du roi galate.

 

Plus tard, il fait partie d'un quindecemviri* (groupe de 15 personnalités) avec l'empereur lui-même et Marcus Vipsanius Agrippa. Il devient consul en 21 av. jc. Il combat en Thrace* autour de 19-18 av. jc en portant secours à Rhémétalcès, oncle et tuteur des enfants de Cotys VI, et subjugue les Besses*.

 

Au cours de l'hiver de 17-16 av. jc, quand il est gouverneur de la Gallia comata*, il est défait par les tribus germaines des Sicambres* et de leurs alliés les Tenctères* et les Usipètes*, qui ont traversé le Rhin, qui détruisent partiellement la Legio V Alaudae et s'emparent des enseignes. Désignée par l'expression Clades Lolliana (défaite de Lollius), cette défaite est couplée par Tacite avec le désastre de Teutobourg *de Varus, mais c'était une défaite plus honteuse que grave.

 

Lors de l'exil volontaire de Tibère à Rhodes*, qui était jusque-là l'un des généraux les plus victorieux de l'Empire mais consigné au rôle de tuteur des héritiers d'Auguste, Caius et Lucius Caesar, Marcus Lollius s'offre selon Suétone d'aller à Rhodes tuer Tibère, car on le voit comme un obstacle à l'ascension de Caius César. Bien d'autres nourrissent le même projet.

 

Lollius devient, en 2 av. jc, tuteur et conseiller de Caius Julius Caesar Vipsanianus pour sa mission en Orient. Caius est fils de Marcus Vipsanius Agrippa et de Julia l'Aînée, et petit-fils et héritier désigné d'Auguste.

 

Tibère l'honore en mettant de côté toutes les rivalités et s'humiliant, mais Caius, poussé par son ami Lollius, ferme adversaire de Tibère, le traite avec détachement.

 

Lollius est ensuite accusé d'extorsion aux rois alliés et de traîtrise à l'État, et dénoncé par Caius à l'empereur. Pour éviter une condamnation, il se suicide en s'empoisonnant.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Antonio Spinosa, Tiberio. L'imperatore che non amava Roma, éd. Mondadori, Milan, 1991 (ISBN 88-04-43115-6).

 

Lucius Antonius ou Lucius Antoine (81 av. jc-40 av. jc)

Homme politique de la fin de la République romaine

Consul en 41 av. jc

 

Il est le frère du triumvir Marc Antoine. Issu de la gens plébéienne des Antonii*, Lucius est le troisième fils de Marcus Antonius Creticus et de Julia, la fille de Lucius Julius Caesar.

 

Il passe son enfance et sa jeunesse à Rome. En raison de l'absence de contrôle parental après la mort de leur père après sa défaite en Crète, Lucius et ses frères mènent une vie de débauche où les fêtes, les scandales et les jeux de hasard sont monnaies courantes. Il reçoit très probablement, à l'instar de Marc Antoine, une excellente éducation comme tous les jeunes romains d'une famille aristocratique.

 

En 50 et 49 av. jc, il est questeur* en Asie* sous les ordres de Minucius Thermus puis pro-questeur sous le nouveau proconsul* Caius Fannius.

 

Dès lors, comme ses frères et les autres membres de la famille Antonia, il commence à gravir les marches du Cursus honorum*. En 44 av. jc, il est tribun de la plèbe* alors que Marcus est consul et que Caius deviendra de facto préteur* urbain après l'assassinat de Jules César. Avant cet événement, il avait fait voter un plébiscite permettant au dictateur de nommer les consuls et la moitié des magistrats pour les années 43 et 42 av. jc.

 

Octave arrive à Rome en mai alors qu'Antoine est en Campanie*, ayant laissé Rome sous le contrôle de ses deux frères. Ceux-ci ne peuvent lui refuser le droit de réclamer l'héritage de son père. Son frère Marc Antoine promulgue une loi agraire en faveur des vétérans de César, leur attribuant des terres en Italie, et lui confie la direction d'une commission de7 membres chargés de l'application de cette loi.

 

En 43 av. jc, il réprime avec cruauté la révolte des habitants de Parme* contre Antoine en livrant la ville au pillage.

 

En 41 av. jc, Lucius est consul, désigné à cette magistrature par les triumvirs*. Il inaugure l'année par la célébration le premier janvier d'un triomphe sur des peuples des Alpes.

 

Octave se retrouve à la tête de l’Italie avec pour mission d'assigner des terres aux vétérans des guerres civiles. Cette mission est très délicate et il se retrouve rapidement avec une partie de la noblesse contre lui.

 

Fulvie, l'épouse de Marc Antoine, désire fortement que son mari gouverne seul Rome au lieu de partager le pouvoir avec Lépide et Octave. Aidée de Lucius qui semble plus sincère dans ses intentions, elle encourage la colère des sénateurs et de tous les italiens indisposés par les distributions de terres faites aux vétérans.

 

Octave doit alors abandonner au consul Antonius la charge de la distribution de terres. Mais les deux hommes ne s'entendent pas et se menacent l'un l'autre. Malgré plusieurs médiations, notamment voulues par leurs propres soldats, qui souhaitent que les distributions soient effectuées, le conflit éclate entre les deux hommes. Les autres généraux d'Antoine hésitent et laissent le champ libre à ceux d'Octave. Antoine, embarrassé et occupé en Orient, ne donne aucune consigne.

 

Lucius se retrouve assiégé dans Pérouse*, mais est obligé de se rendre après un long siège, et n'obtient son pardon d'Octave qu'en abandonnant les habitants de Pérouse à la vengeance du vainqueur.

 

Sa vie est donc épargnée et il est envoyé gouverner les provinces d'Hispanie*, Octave se montrant généreux.

 

Après ces faits, il n'est plus mentionné dans les sources antiques. On ne sait rien des circonstances ou de la date de sa mort. Certains historiens en déduisent donc qu'il meurt peu après son arrivée en Hispanie, en l'an 40 av. jc.

 

Cicéron, dans ses Philippiques*, motivé dans une large mesure par une animosité personnelle, donne une vue très défavorable du caractère de Lucius

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Lucius Antonius/ Portail de la Rome antique/ Catégories :. Consul de la République romaine

 

Voir période suivante