9ème

 

Charles d’Aquitaine: Carolingien-Prétendant au titre de roi d’Aquitaine et Archevêque de Mayence - Alexandre (empereur byzantin): Coempereur  puis empereur byzantin - Euthyme 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople de février 907 au 15 mai 912 - Emma de Bavière : Aristocrate de l'empire carolingien - Méthode 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople du 4 mars 843 à sa mort - al-Imām Abū Jaʿfar Muhammad Ibn Jarīr Ibn Yazīd dit Tabari ou Tabarî : Historien et exégète du Coran - Guy 1er de Spolète : Duc de Spolète - Adélaïde de Bénévent dite Itta - Sicon de Bénévent : Prince de Bénévent de 817 à sa mort - Guy II de Spolète : Duc de Spolète - Lambert 1er de Spolète : Duc de Spolète de 860 à 871 et de 876 à 880 - Étienne V (pape) : 110ème  pape de septembre 885 jusqu'à sa mort - Abû al-`Abbâs al-Ma'mûn `Abd Allah ben Hârûn ar-Rachîd dit al-Mamûn : Calife abbasside de 813 à 833 - Théophile (empereur byzantin) : Empereur byzantin d'octobre 829 au 20 janvier 842 - Hélisachar : Chancelier de Louis le Pieux de 808 à 817 - Ageltrude de Bénévent ou Agiltrude : Impératrice consort du Saint Empire-Reine consort d'Italie - Étienne VI : 113ème pape de 896 à 897 - Jean IX : 116ème pape de l'Église catholique romaine de janvier 898 au 26 mars 900 - Halfdan le Noir Gudrødsson dit Halfdan III de Vestfold : Roi dans le sud-est de la Norvège au 9ème siècle - Alphonse II des Asturies dit Alphonse le Chaste : Roi des Asturies de 791 à 842 - Ordoño 1er d'Oviedo : Roi des Asturies de 850 à 866 - Omar ben Hafs ben Chafar dit Omar Ben Hafsun : Personnalité d'al-Andalus - Abû al-Hakam al-Mundhir ben Muhammad ou Al-Mundhir : Émir omeyyade de Cordoue en 886 - Ishaq al-Mawsili : Musicien kurde - Bjorn Farmann : Roi de Vestfold au 9ème siècle - Hywel ap Rhodri Molwynog dit Hywel Farf-fehinog ap Caradog : Roi de Gwynedd - Wulfred : Archevêque de Cantorbéry de 805 à sa mort - Ceolwulf 1er de Mercie : Roi de Mercie de 821 à 823 - Cwenthryth ou Cwoenthryth : Princesse et religieuse anglo-saxonne - Egbert de Wessex ou Ecgberht : Roi du Wessex de 802 jusqu'à sa mort - Eystein Glumra ou le Bruyant ou Eystein Ivarsson : Jarl de l'Oppland et de Hedmark en Norvège - Thorstein le Rouge : Roi viking d'Écosse du 9ème siècle - Olaf Guthfrithsson dit Olaf le Blanc : Roi viking qui a régné sur Dublin en Irlande entre 853 et 871 - AEthelred II de Mercie : Ealdorman de Mercie de vers 881 à 911 AEthelflæd ou Ethelfleda : Princesse anglo-saxonne - Jean VIII (antipape) : Antipape au cours de l'année 844 - Claude de Turin : Évêque de Turin (816-827/828) - Florus de Lyon : Diacre et lettré du 9ème siècle - Bardanès Tourkos : Général et sénateur byzantin - Eardwulf de Northumbrie : Roi de Northumbrie de 796 à 806-Peut-être à nouveau à partir de 808 jusqu'en 811 ou 830 - Valentin (pape) : 100ème pape d'août à octobre 827 - Eugène II : 99ème pape de 824 à août 827 - Sigtryggr Caoch ou Sihtric II Gael : Roi de Dublin et du Royaume viking d'York - Omourtag ou Omortag : Knèze de Bulgarie du 13 avril 814 à 831 - Ébroïn (évêque de Poitiers) :  Évêque de Poitiers de 839 à 854-Archichapelain du roi Charles le Chauve - Turpion d'Angoulême ou Turpin : Comte d'Angoulême - Ramnulf 1er de Poitiers ou Rainulf Ier : Comte de Poitiers-Duc d'Aquitaine de 854 à 866-Abbé de Saint-Hilaire de 841 à 866 - Émenon de Poitiers : Comte de Poitiers de 828 à 839-Comte de Périgueux de 845 à 866 -Comte d'Angoulême de 864 à 866 - Marin 1er : Pape de 882 à 884 - Adrien III dit Saint Adrien III : 109ème  pape de l'Église catholique du 17 mai 884 jusqu'à sa mort - Étienne 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople du 25 décembre 886 au 17 mai 893 - Boniface VI : 112ème pape - Guifred le Velu : Comte d'Urgell et de Cerdagne de 870 à 897-Comte de Conflent de 896 à 897-Comte de Barcelone et Gérone de 878 à 897 et d'Ausona de 886 à 897 - Abû Ahmad al-Muktafî bi-lah Alî ben Ahmad al-Mutamid dit Al-Muktafî : 17ème calife abbasside de Bagdad en 902 - Abou al-Hassan Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari dit Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari : Érudit islamique - Isembard : Comte d'Autun - Gaucelme de Roussillon dit Gaucelme de Gothie : Comte du Roussillon de 812 à 832-Comte d'Empúries de 817 à 832-Comte de Conflent et de Razès de 828 à 832 - Albert II comte de Thurgovie ou Adalbert II comte de Thurgau : Comte de Thurgovie - Liutgard de Saxe : Reine de Saxe - Abu l Qāsim Abd ar-Raḥman bin dit Ibn Abd al-Hakam : Historien égyptien - Ja far al-Mutawakkil ben al-Muatasim bi-llâh ben Hârûn ar-Rachîd dit Jafar al-Mutawakkil : Dixième calife abbasside - Al-imām aḥmad ibn ḥanbal dit Ahmad Ibn Hanbal : Théologien jurisconsulte et traditionaliste musulman - Malamir (khan) : khanas des Bulgares de 831 à 836 - Eudocie Ingérina : Impératrice byzantine - Théoctiste le Logothète : Homme d'État byzantin du 9ème siècle - Théodora (femme de Théophile) : Impératrice de Byzance - Antoine II Cauléas ou Kauléas : Patriarche de Constantinople du 3 août 893 à sa mort - Pressian 1er ou Pressiyan Ier : Knèze des Bulgares de 836 à 852 - Hedwige de Bavière (vers 778-après 833) : Noble saxonne - Welf 1er : Aristocrate bavarois de l'empire carolingien - Ubbe, Ubba ou Hubba Ragnarsson dit Ubbe Ragnarsson : Chef viking du 9ème siècle - Ivar Ragnarsson, dit Ivar le Désossé : Chef viking - Olaf Haraldsson Geirstadalf : Roi du Vingulmark et du Vestfold - Serge II de Naples : Duc de Naples à partir de 869/870 pendant 7 ans et 6 mois - Guaifer de Salerne : Prince de Salerne de 861 à 880 - Gérard 1er de Metz : Comte de Metz - Adalbert Ier de Toscane : Marquis de Toscane-Comte de Corse autour de 847 - Suppo III de Spolète : Duc de Spolète de 871 à 876 - Adalgis de Bénévent : Prince lombard de Bénévent de novembre/décembre 853 à fin mai 878 - Landon 1er de Capoue : Comte de Capoue en 843 à 861 - Adémar de Salerne : Prince de Salerne de 856 à août 861 - Landolf II de Capoue : Évêque de Capoue en 843-Comte de Capoue de 862 à 879 -

Muhammad al-Jawâd al-Taqî dit Muhammad al-Jawad le généreux : Neuvième Imam chiite duodécimain et alaouite - Tâhir ben Husayn dit Tahir 1er : Général au service du calife abbasside Al-Ma’mûn - Zubayda bint Ja`far ben al-Mansûr dit Zubayda bint Jafar - Babak Khorramdin - Abû Ishâq al-Mu`tasim bi-llah 'Abbas ben Hârûn ar-Rachîd dit Al-Mu`tasim (Abbasside) - Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī dit Al-Khwârizmî ou Al-Khwarizmin : Mathématicien-Géographe-Astrologue et astronome perse - Manuel l'Arménien : Général byzantin d'origine arménienne - Nasir le Kurde dit Nasr ou Théophobos ou Théophobus : Général kurde - Lubb ibn Muhammad : Wali de Tudela  de 890 à 907 - Miron 1er de Roussillon ou Miron 1er de Conflent et de Cerdagne dit Miron le Vieux : Comte de Conflent à partir de 870-Comte de Cerdagne en association avec son frère aîné Guifred le Velu-Comte du Roussillon à partir de 878-Comte du Capcir et du Fenouillèdes jusqu'à sa mort - Sunifred 1er de Barcelone : Seigneur catalan de la famille des Bellonides - Guy IV de Spolète : Duc italien du haut Moyen Âge - Ivarr de Dublin : Roi viking-Co-roi de Dublin de 853 à 873 - Nimfridius : Dignitaire ecclésiastique de la Gaule carolingienne - Åsa Haraldsdottir d'Agder : Reine norvégienne mi-légendaire du petit royaume d'Agder - Théodore II (pape) : Pape en décembre 897 pendant une vingtaine de jours - Radelchis II de Bénévent : Prince de Bénévent de 881 à 884 et de 897 à 900 - Aleran de Troyes : Comte de Troyes - Anségise de Fontenelle ou saint Anségise : Religieux franc-Diplomate de Charlemagne et de Louis le Pieux - Boniface II de Toscane : Comte de Lucques-Marquis de Toscane-Seigneur de Calcosalto - Bérenger de Toulouse dit le Sage : Comte de Toulouse de 814 à 835-Comte de Barcelone-Comte de Gérone-Comte d'Ampurias de 832 à 835 - Ímar ua Ímair : Roi norrois ou nord-gaélique de Dublin avant 902 - Donald II d'Écosse ou Domnall mac Causantín : Roi d'Écosse de 889 à 900 - Áed (roi d'Écosse) : Roi d'Écosse de 877 à 878 - Sigtryg Eysteinsson : Roi de Raumarike et du Hedmark (milieu du 9ème siècle) - Rögnvald le Glorieux : Roi du Vestfold - Olaf Gudrødsson dit Olaf l'Elfe de Geirstad : Roi légendaire de Norvège - Cyrille dit Constantin le Philosophe et Méthode - Abû Ja far  al-Muntasir bi-llah Muhammad ben Ja`far dit Al-Muntasir : Calife abbasside - Robert III de Hesbaye : Noble franc de la famille des Robertiens -

 

Abû Muhammad Abd Allah ibn Muhammad ou Abd Allah (844-912)

Émir omeyyade de Cordoue de 888 à sa mort

 

Fils de Muhammad 1er. Il succède à son frère Al-Mundhir comme usqu'en.

 

Emir à 44 ans, sa piété est appréciée de ses sujets musulmans. Il a cependant une réputation de cruauté, car les troubles durant son règne l’obligent à répandre souvent le sang dont un de ses fils, soupçonné de trahison, et de nombreux rebelles.

 

En effet, son accession au trône est le signal de plusieurs révoltes en Al-Andalus*. Il bat définitivement Omar Ben Hafsun, qui s’était rendu indépendant à Malaga et que son père et son frère avaient combattu en vain. De nombreuses autres révoltes éclatent, à cause de l’antagonisme entre les différentes composantes de la population : Arabes, Berbères*, Muladi* ou Mozarabes et Chrétiens.

 

Ibrahim Banu Hadjabj, gouverneur de Séville*, prend même le titre de roi et son indépendance, qu’Abd-Allah est contraint de reconnaître. Il meurt en 912, laissant à son petit-fils  Abd ar-Rahmān III an-Nāsir un royaume agité, que ce dernier parviendra à pacifier et à soumettre.

 

Il épouse entre autres Oneca Fortúnez, fille du roi de Navarre Fortún Garcés et grand-mère d'Abd al-Rahman III.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de André Clot, L’Espagne musulmane (viiie~xve siècle), Paris, Perrin, 1999 (réimpr. 1999), 429 p. [détail des éditions] (ISBN 2-262-01425-6)

 

García 1er de Navarre ou García Íñiguez (810-870)

Deuxième roi de Navarre de 851 à 870

 

Fils de Eneko Arista ou Iñigo de Navarre et d’Onneca ou Tota, il était aussi le neveu et le beau-frère du Banu Qasi* Musa ibn Musa, dit le 3ème roi d’Espagne.

 

Son père est frappé de paralysie vers 845 il exerce la corégence du royaume avant de lui succéder et de devenir roi en 851/852.

 

Pendant la 8e année de son règne en 859 il doit faire face à une descente de pirates vikings* qui remontent jusqu'à Pampelune* et capture le roi.

 

Il ne retrouve sa liberté qu'en 860 contre une rançon de 70.000 dinars et laissant des otages aux envahisseurs.

 

À la suite de cet épisode, il doit ensuite s'allier avec Ordoño 1er d'Oviedo mais les forces coalisées des deux royaumes sont défaites en 860 lors de la bataille d'al-Kashtil* et le prince héritier Fortún Garcés est capturé et envoyé à Cordoue* où il demeure plus de 20 ans captif.

 

Garcia 1er meurt peut-être dès 870 et pendant l'interrègne le pouvoir semble avoir été exercé par Íñigo Garcés 1er.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia García Ier de Navarre/  Portail de l’Espagne/ Catégories : Roi de Navarre

 

Eneko Arista ou Iñigo Arista (vers 771-851/852)

Premier roi des Vascons de Pampelune de 824 à 851

 

Selon la Chanson de Roland, âgé de 7 ans, il aurait été présent aux côtés de son père à Roncevaux ce fameux samedi 15 août 778 lors de la victoire des Vascons sur l'arrière-garde de l'armée de Charlemagne.

 

Fils d'Íñigo Jiménez Arista, comte de Bigorre*, issu de la famille de Castelbajac*, et hérita de territoires qui s'étendaient de Pampelune jusqu'aux hautes vallées des Pyrénées, de l'Irati* (royaume de Navarre), au val d'Hecho* (Aragon).

 

Après la mort de son père, sa mère, Onneca ou Iñiga, épousa en secondes noces le Banu Qasi* Musa ibn Fortún de Tudela, un des seigneurs de la vallée de l'Èbre*, dont l'aide amènera Eneko sur le trône.

 

L'avènement du premier roi de Navarre ou roi de Pampelune ne s'est pas fait sans heurts, tant sur le plan intérieur, en raison de l'opposition d'une partie de la population chrétienne (minoritaire) à l'alliance avec les musulmans, qu'extérieur, la Navarre étant menacée d'un côté par l'émirat de Cordoue* (en 781, Abd al-Rahmān Ier s'était emparé de Pampelune) et de l'autre par l'Empire carolingien, avec les interventions de Charlemagne d'abord, puis de son fils Louis le Débonnaire. Le royaume de Navarre (ou royaume des Basques) est donc né d'une alliance entre les musulmans et les chrétiens qui ont désobéi à l'autorité religieuse pour défendre leur indépendance.

 

En 824, les Vascons* d'Eneko Arista écrasent une seconde fois l'armée franque commandée par les comtes « Eble » et « Asinaire » lors de la troisième bataille de Roncevaux, alors qu'elle retournait au nord de la Loire après avoir pacifié Pampelune. Eble est envoyé captif à Cordoue mais Asinaire que les Vascons considéraient comme du même sang qu'eux, reçoit la permission de retourner chez lui. Après cette victoire, Eneko Arista est couronné roi de Pampelune*.

 

En 842 après la bataille de Balma* Pampelune est prise par l'émir Abd al-Rahman II. L'année suivante en 843 l'émir lance une seconde offensive contre Pampelune et Eneko Arista est de nouveau défait et son frère Fortun Íñiguez est tué.

 

En 845, atteint de paralysie peut-être à la suite de blessures reçus au cours des défaites des années précédentes, il doit laisser la corégence du royaume à son fils García. Ce dernier doit encore faire face à une nouvelle expédition cordouane contre Pampelune et Tudèle* en 850 avant de succéder à son père qui meurt en 851 ou en 852.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Eneko Arista/ Portail de l’Espagne/ Catégories : Roi de Navarre

 

Rhodri le Grand ou Rhodri Mawr ap Merfyn dit le Grand (vers 820-878)

Roi de Gwynedd

 

Par son père Merfyn Frych il serait selon les généalogies du Jesus College* un descendant de  Maxen Wledic c'est-à-dire l'usurpateur Magnus Maximus et de la lignée des rois de l'île de Man*.

Selon les généalogies la mère de Rhodri serait Nest ferch Cadell ou plus certainement Essylt la fille de Cynan Dindaethwy ap Rhodri.

 

Premier roi à unir le Pays de Galles* et également premier à recevoir le surnom de  Grand, il était le fils de Merfyn Frych ap Gwriad dont il hérita le royaume de Gwynedd* en 844.

 

À la mort de Cyngen, le roi de Powys*, lors d'un pèlerinage à Rome en 855, il reçoit également en héritage le royaume de Powys. En 871, Gwgon ap Meurig, le dirigeant de Seisyllwg* (dans le sud du Pays de Galles) meurt noyé de façon accidentelle. En vertu du mariage qu'il avait contracté avec Angharad, la sœur de Gwgon, Rhodri put également annexer ce royaume, ce qui porta l'étendue de ses terres à presque tout le Pays de Galles.

 

Malgré ces circonstances favorables, Rhodri dut néanmoins supporter à la fois la pression des Anglais et des Danois. Ces derniers ravagèrent l'île d'Anglesey*, le berceau du Gwynedd en 854. En 856, Rhodri remporta une victoire importante contre les Danois en tuant leur chef Gorm ou Horm. Sedulius Scotus, un lettré irlandais à la cour de Charles le Chauve, écrivit dans ses Chroniques d'Ulster* deux poèmes célébrant la victoire de Roricus contre les Vikings*.

 

En 877, Rhodri mena une autre bataille contre les invasions viking sur l'île d'Anglesey, mais dut fuir en Irlande. Les Annales Cambriae* indiquent qu'à son retour, l'année suivante, lui et son fils âiné Gwriad auraient été tués par les Merciens* de Ceolwulf II, bien que les circonstances restent inconnues. Son fils Anarawd ap Rhodri lui succéda, et lorsqu'il remporta une victoire contre les Merciens quelques années plus tard, les annales acclamèrent celle-ci comme la vengeance divine pour Rhodri.

 

On attribue traditionnellement à Rhodri le Grand la construction du premier château de Dinefwr*. Notons qu'au cours du siècle où il a vécu, il faisait partie des trois seuls rois à avoir reçu le titre de  Grand avec Charlemagne et Alfred le Grand. Ceci explique peut-être pourquoi, en dépit du peu d'informations qui nous sont parvenues de son règne, il est encore considéré par les Gallois comme l'un de leurs plus grands monarques

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Kari Maund The Welsh Kings: Warriors, warlords and princes. The history Press, Stroud 2006 (ISBN 9780752429731) « From Rhodri Mawr to Hywel Dda »

 

 

 

Voir la période suivante