9ème

 

Charles d’Aquitaine: Carolingien-Prétendant au titre de roi d’Aquitaine et Archevêque de Mayence - Alexandre (empereur byzantin): Coempereur  puis empereur byzantin - Euthyme 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople de février 907 au 15 mai 912 - Emma de Bavière : Aristocrate de l'empire carolingien - Méthode 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople du 4 mars 843 à sa mort - al-Imām Abū Jaʿfar Muhammad Ibn Jarīr Ibn Yazīd dit Tabari ou Tabarî : Historien et exégète du Coran - Guy 1er de Spolète : Duc de Spolète - Adélaïde de Bénévent dite Itta - Sicon de Bénévent : Prince de Bénévent de 817 à sa mort - Guy II de Spolète : Duc de Spolète - Lambert 1er de Spolète : Duc de Spolète de 860 à 871 et de 876 à 880 - Étienne V (pape) : 110ème  pape de septembre 885 jusqu'à sa mort - Abû al-`Abbâs al-Ma'mûn `Abd Allah ben Hârûn ar-Rachîd dit al-Mamûn : Calife abbasside de 813 à 833 - Théophile (empereur byzantin) : Empereur byzantin d'octobre 829 au 20 janvier 842 - Hélisachar : Chancelier de Louis le Pieux de 808 à 817 - Ageltrude de Bénévent ou Agiltrude : Impératrice consort du Saint Empire-Reine consort d'Italie - Étienne VI : 113ème pape de 896 à 897 - Jean IX : 116ème pape de l'Église catholique romaine de janvier 898 au 26 mars 900 - Halfdan le Noir Gudrødsson dit Halfdan III de Vestfold : Roi dans le sud-est de la Norvège au 9ème siècle - Alphonse II des Asturies dit Alphonse le Chaste : Roi des Asturies de 791 à 842 - Ordoño 1er d'Oviedo : Roi des Asturies de 850 à 866 - Omar ben Hafs ben Chafar dit Omar Ben Hafsun : Personnalité d'al-Andalus - Abû al-Hakam al-Mundhir ben Muhammad ou Al-Mundhir : Émir omeyyade de Cordoue en 886 - Ishaq al-Mawsili : Musicien kurde - Bjorn Farmann : Roi de Vestfold au 9ème siècle - Hywel ap Rhodri Molwynog dit Hywel Farf-fehinog ap Caradog : Roi de Gwynedd - Wulfred : Archevêque de Cantorbéry de 805 à sa mort - Ceolwulf 1er de Mercie : Roi de Mercie de 821 à 823 - Cwenthryth ou Cwoenthryth : Princesse et religieuse anglo-saxonne - Egbert de Wessex ou Ecgberht : Roi du Wessex de 802 jusqu'à sa mort - Eystein Glumra ou le Bruyant ou Eystein Ivarsson : Jarl de l'Oppland et de Hedmark en Norvège - Thorstein le Rouge : Roi viking d'Écosse du 9ème siècle - Olaf Guthfrithsson dit Olaf le Blanc : Roi viking qui a régné sur Dublin en Irlande entre 853 et 871 - AEthelred II de Mercie : Ealdorman de Mercie de vers 881 à 911 AEthelflæd ou Ethelfleda : Princesse anglo-saxonne - Jean VIII (antipape) : Antipape au cours de l'année 844 - Claude de Turin : Évêque de Turin (816-827/828) - Florus de Lyon : Diacre et lettré du 9ème siècle - Bardanès Tourkos : Général et sénateur byzantin - Eardwulf de Northumbrie : Roi de Northumbrie de 796 à 806-Peut-être à nouveau à partir de 808 jusqu'en 811 ou 830 - Valentin (pape) : 100ème pape d'août à octobre 827 - Eugène II : 99ème pape de 824 à août 827 - Sigtryggr Caoch ou Sihtric II Gael : Roi de Dublin et du Royaume viking d'York - Omourtag ou Omortag : Knèze de Bulgarie du 13 avril 814 à 831 - Ébroïn (évêque de Poitiers) :  Évêque de Poitiers de 839 à 854-Archichapelain du roi Charles le Chauve - Turpion d'Angoulême ou Turpin : Comte d'Angoulême - Ramnulf 1er de Poitiers ou Rainulf Ier : Comte de Poitiers-Duc d'Aquitaine de 854 à 866-Abbé de Saint-Hilaire de 841 à 866 - Émenon de Poitiers : Comte de Poitiers de 828 à 839-Comte de Périgueux de 845 à 866 -Comte d'Angoulême de 864 à 866 - Marin 1er : Pape de 882 à 884 - Adrien III dit Saint Adrien III : 109ème  pape de l'Église catholique du 17 mai 884 jusqu'à sa mort - Étienne 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople du 25 décembre 886 au 17 mai 893 - Boniface VI : 112ème pape - Guifred le Velu : Comte d'Urgell et de Cerdagne de 870 à 897-Comte de Conflent de 896 à 897-Comte de Barcelone et Gérone de 878 à 897 et d'Ausona de 886 à 897 - Abû Ahmad al-Muktafî bi-lah Alî ben Ahmad al-Mutamid dit Al-Muktafî : 17ème calife abbasside de Bagdad en 902 - Abou al-Hassan Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari dit Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari : Érudit islamique - Isembard : Comte d'Autun - Gaucelme de Roussillon dit Gaucelme de Gothie : Comte du Roussillon de 812 à 832-Comte d'Empúries de 817 à 832-Comte de Conflent et de Razès de 828 à 832 - Albert II comte de Thurgovie ou Adalbert II comte de Thurgau : Comte de Thurgovie - Liutgard de Saxe : Reine de Saxe - Abu l Qāsim Abd ar-Raḥman bin dit Ibn Abd al-Hakam : Historien égyptien - Ja far al-Mutawakkil ben al-Muatasim bi-llâh ben Hârûn ar-Rachîd dit Jafar al-Mutawakkil : Dixième calife abbasside - Al-imām aḥmad ibn ḥanbal dit Ahmad Ibn Hanbal : Théologien jurisconsulte et traditionaliste musulman - Malamir (khan) : khanas des Bulgares de 831 à 836 - Eudocie Ingérina : Impératrice byzantine - Théoctiste le Logothète : Homme d'État byzantin du 9ème siècle - Théodora (femme de Théophile) : Impératrice de Byzance - Antoine II Cauléas ou Kauléas : Patriarche de Constantinople du 3 août 893 à sa mort - Pressian 1er ou Pressiyan Ier : Knèze des Bulgares de 836 à 852 - Hedwige de Bavière (vers 778-après 833) : Noble saxonne - Welf 1er : Aristocrate bavarois de l'empire carolingien - Ubbe, Ubba ou Hubba Ragnarsson dit Ubbe Ragnarsson : Chef viking du 9ème siècle - Ivar Ragnarsson, dit Ivar le Désossé : Chef viking - Olaf Haraldsson Geirstadalf : Roi du Vingulmark et du Vestfold - Serge II de Naples : Duc de Naples à partir de 869/870 pendant 7 ans et 6 mois - Guaifer de Salerne : Prince de Salerne de 861 à 880 - Gérard 1er de Metz : Comte de Metz - Adalbert Ier de Toscane : Marquis de Toscane-Comte de Corse autour de 847 - Suppo III de Spolète : Duc de Spolète de 871 à 876 - Adalgis de Bénévent : Prince lombard de Bénévent de novembre/décembre 853 à fin mai 878 - Landon 1er de Capoue : Comte de Capoue en 843 à 861 - Adémar de Salerne : Prince de Salerne de 856 à août 861 - Landolf II de Capoue : Évêque de Capoue en 843-Comte de Capoue de 862 à 879 -

Muhammad al-Jawâd al-Taqî dit Muhammad al-Jawad le généreux : Neuvième Imam chiite duodécimain et alaouite - Tâhir ben Husayn dit Tahir 1er : Général au service du calife abbasside Al-Ma’mûn - Zubayda bint Ja`far ben al-Mansûr dit Zubayda bint Jafar - Babak Khorramdin - Abû Ishâq al-Mu`tasim bi-llah 'Abbas ben Hârûn ar-Rachîd dit Al-Mu`tasim (Abbasside) - Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī dit Al-Khwârizmî ou Al-Khwarizmin : Mathématicien-Géographe-Astrologue et astronome perse - Manuel l'Arménien : Général byzantin d'origine arménienne - Nasir le Kurde dit Nasr ou Théophobos ou Théophobus : Général kurde - Lubb ibn Muhammad : Wali de Tudela  de 890 à 907 - Miron 1er de Roussillon ou Miron 1er de Conflent et de Cerdagne dit Miron le Vieux : Comte de Conflent à partir de 870-Comte de Cerdagne en association avec son frère aîné Guifred le Velu-Comte du Roussillon à partir de 878-Comte du Capcir et du Fenouillèdes jusqu'à sa mort - Sunifred 1er de Barcelone : Seigneur catalan de la famille des Bellonides - Guy IV de Spolète : Duc italien du haut Moyen Âge - Ivarr de Dublin : Roi viking-Co-roi de Dublin de 853 à 873 - Nimfridius : Dignitaire ecclésiastique de la Gaule carolingienne - Åsa Haraldsdottir d'Agder : Reine norvégienne mi-légendaire du petit royaume d'Agder - Théodore II (pape) : Pape en décembre 897 pendant une vingtaine de jours - Radelchis II de Bénévent : Prince de Bénévent de 881 à 884 et de 897 à 900 - Aleran de Troyes : Comte de Troyes - Anségise de Fontenelle ou saint Anségise : Religieux franc-Diplomate de Charlemagne et de Louis le Pieux - Boniface II de Toscane : Comte de Lucques-Marquis de Toscane-Seigneur de Calcosalto - Bérenger de Toulouse dit le Sage : Comte de Toulouse de 814 à 835-Comte de Barcelone-Comte de Gérone-Comte d'Ampurias de 832 à 835 - Ímar ua Ímair : Roi norrois ou nord-gaélique de Dublin avant 902 - Donald II d'Écosse ou Domnall mac Causantín : Roi d'Écosse de 889 à 900 - Áed (roi d'Écosse) : Roi d'Écosse de 877 à 878 - Sigtryg Eysteinsson : Roi de Raumarike et du Hedmark (milieu du 9ème siècle) - Rögnvald le Glorieux : Roi du Vestfold - Olaf Gudrødsson dit Olaf l'Elfe de Geirstad : Roi légendaire de Norvège - Cyrille dit Constantin le Philosophe et Méthode - Abû Ja far  al-Muntasir bi-llah Muhammad ben Ja`far dit Al-Muntasir : Calife abbasside - Robert III de Hesbaye : Noble franc de la famille des Robertiens - Abû Muhammad Abd Allah ibn Muhammad ou Abd Allah : Émir omeyyade de Cordoue de 888 à sa mort - García 1er de Navarre ou García Íñiguez : Deuxième roi de Navarre de 851 à 870 - Eneko Arista ou Iñigo Arista : Premier roi des Vascons de Pampelune de 824 à 851 - Rhodri le Grand ou Rhodri Mawr ap Merfyn dit le Grand : Roi de Gwynedd - Serge le Nicétiate ou Serge Nicétiatès : Haut officiel byzantin du 9ème siècle - Abou Dawoud ou Abū Dāwud Sulaymān ibn al-Ash‘ath ibn Bashīr al-Azadī al-Sijistānī - Mouhammad al-Boukhârî ou imam Boukhari : Érudit musulman sunnite perse - Isanbart ou Isambard le Saxon : Comte de Thurgovie-Maître du palais à Altdorf en Alémannie - Musa ibn Musa dit Musa II - Ramire 1er d'Oviedo : Roi des Asturies de 842 à 850 - Ragnhild Sigurdsdatter : Epouse d'Halvdan Svarte - Népotien (Asturies) ou Nepocien : Comte wisigoth - Rodrigue de Castille : Premier comte de Castille de 860 à sa mort-Comte d'Alava à partir de 868 - Alphonse III des Asturies dit Le Grand : Roi des Asturies de 866 à 910 - Cadell ap Rhodri : Roi de Seisyllwg de 877 à 909 et ensuite de Powys - Sa id ibn Mastana : Rebel muladí - Beornwulf : Roi de Mercie de 823 à sa mort - Wigberht : Prélat anglo-saxon du début du 9ème siècle-Évêque de Sherborne dans les années 800-810 - Merfyn Frych ap Gwriad dit Merfyn ap Gwriad ou Merfyn aux Taches de Rousseur : Roi de Gwynedd, au Pays de Galles - Thorgils : Viking - Ceolnoth : Ecclésiastique anglo-saxon-Archevêque de Cantorbéry de 833 à sa mort - Wiglaf de Mercie : Roi de Mercie de 827 à 829, puis de 830 à sa mort - Aude la Très-Sage : Reine viking du 9ème siècle - Kenneth 1er d'Écosse : Fondateur de la monarchie écossaise - Máel Seachnaill 1er mac Máel Ruanaid ou Malachy 1er dit roi Melaghlin : Ard ri Érenn d'Irlande de 846 à 862 - Ketill au Nez plat : Roi viking des Hébrides - Ceolwulf II : Roi de Mercie dans les années 870 - Áed mac Neíll dit Áed Findliath : Roi d'Ailech-Haut-roi d'Irlande - AElfwynn - Flann Sinna : Roi de Mide à partir de 877 - Cerball mac Dúnlainge : Roi d'Osraige - Eanred : Roi de Northumbrie de 810 à 841 ou de 830 à 854 - Réginon de Prüm : Chroniqueur et canoniste médiéval - Jonas d'Orléans : Auteur ecclésiastique-Poète à la cour de Charlemagne - Beadwulf : Dernier évêque de Candida Casa - Æthelred II (roi de Northumbrie) : Roi de Northumbrie vers le milieu du 9siècle - Ahmad ibn Touloun : Fondateur de la dynastie des Toulounides-Roi de l'Égypte de 868 à 905 - Zakarawayh ibn Mihrawayh ou parfois Zikrawayh : Dirigeant ismaélien - Ahmad ben Ja`far al-Mutawakkil dit Al-Mutamid (Abbasside) : Quinzième calife abbasside de Bagdad en 870 - Muhammad ibn Ja`far al-Mutawakkil dit Al-Mutazz - Ismaïl ibn Ahmad dit Ismaïl 1er (Samanides) : Émir perse samanide de la Transoxiane de 892 à 907 et du Khorassan de 900 à 907 - Amr bin Layth dit Amr 1er (Saffarides) - Rampon de Barcelone : Comte de Barcelone de 820 à 825 - Sahl ibn Bishr al-Israili dit Sahl ibn Bishr : Astrologue chrétien syrien-Astronome et mathématicien du Tabaristan - Alî ben Muhammad al-Hâdî dit Ali al-Hadi : 10ème imam chiite duodécimain et alaouite - Berà 1er : Comte de Barcelone de 801 à 820-Comte du Razès et du Conflent de 790 à 820-Comte de Gérone et de Besalú  en  812-817-820 - Héribert (fils de Guillaume de Gellone) : Comte carolingien - García Galíndez dit le Mauvais : Comte d'Aragon de 820 à 833 - Abu'l-Abbas Ahmad ibn Muhammad ibn Kathir al-Farghani dit Al-Farghanī : Astronome persan - Abū Jaʿfar Hārūn ben Muḥammad al-Muʿtaṣim dit Al-Watiq bi-llāh : Calife abbasside - Burchard 1er de Souabe : Duc de Souabe de 909 jusqu'à sa mort-Margrave de Rhétie-Comte de Thurgovie et de Bar - Stylianos Tzaoutzès : Homme d'État byzantin -

 

 

Zoé Tzaoutzina (morte en 899)

Impératrice byzantine

 

Seconde épouse de l'empereur byzantin Léon VI le Sage. Elle était la fille de Stylianos Tzaoutzès, un bureaucrate de haut rang qui officia pendant le règne de son mari.

 

Zoé fut mariée une première fois à un obscur membre de la cour nommé Théodore Gouniatzizes. Elle devint ensuite la maîtresse de l'empereur Léon VI après la mort de son mari.

 

L'historien byzantin Syméon  Métaphraste indique que Léon VI serait tombé amoureux de Zoé au cours de la troisième année de son règne, ce qui indique qu'ils se seraient rencontrés vers 889. À l'époque, Léon était marié à Théophanô, une fille de Constantin Martiniakos. Leur mariage avait été arrangé par son père, le défunt empereur Basile 1er. Néanmoins, il semble que leur mariage était dépourvu d'amour, Léon VI délaissant sa femme tandis que Théophanô passait ses journées à prier et à écrire des psaumes.

 

Au cours de la 7ème année de son règne, Théophanô se retira dans un monastère du quartier des Blachernes de Constantinople*. Que cette décision ait été volontaire ou non, Zoé la remplaça aussitôt au palais et dans ses obligations à la cour impériale.

 

Le statut de Zoé entre 893 et 897 fait l'objet de contradictions dans les sources existantes. Selon l'historien byzantin Syméon, le mariage de Léon VI et de Théophanô aurait été officiellement annulé en 893, ce qui aurait permit à Léon et Zoé de se marier l'année suivante en 894. Les chroniques de Théophane le Confesseur affirment au contraire que leur mariage était encore valable, et que Zoé restait la maîtresse de l'empereur. Les deux s'accordent néanmoins sur le fait que le père de Zoé, Stylianos Tzaoutzès, grimpa alors rapidement les échelons dans la hiérarchie de la cour impériale, obtenant même le titre de Basiléopatōr* (père de l'empereur), fonction qu'il occupa jusqu'à sa mort en 899. Théophanô mourut dans le monastère où elle s'était retirée le 10 novembre 897.

 

Selon les chroniques de Théophane le Confesseur, Léon VI et Zoé aurait alors procédé à leur mariage. À la suite de la mort de Théophanô, Zoé fut couronnée Augusta, ce qui est confirmé à la fois par Syméon et par Théophane le Confesseur.

 

Zoé meurt en 899. D'après le recueil De Ceremoniis écrit par Constantin VII, elle aurait donné naissance à deux filles. Léon VI n'ayant par ailleurs pas eu de fils, sa succession n'était pas assurée.

 

Une lettre écrite par Nicolas Mystikos indique que des négociations auraient eu lieu afin de fiancer cette seconde fille à Louis III l'Aveugle, néanmoins aucune source ne permet d'indiquer si les négociations aboutirent et si le mariage eut effectivement lieu. Cependant, certains généalogistes supposent que Charles Constantin de Vienne serait issu de ce mariage.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Zoe Zaoutzaina »

 

Théophano d'Athènes (morte après 811)

Impératrice consort de l'empereur byzantin Staurakios

 

D'après les chroniques de Théophane le Confesseur*, Théophano était une parente d'Irène l'Athénienne qui régna de 797 à 802. Les deux femmes étaient originaires d'Athènes.

 

Le 20 décembre 807, Théophano épouse Staurakios, fils de l'empereur Nicéphore 1er. La date de leur mariage est mentionnée dans les écrits de Théophane. Staurakios était le seul fils de Nicéphore, et codirigerait l'empire avec son père depuis 803.

 

Avant son mariage avec Staurakios, il semble que Théodora ait été fiancée à un autre homme, mais elle est quand même sélectionnée pour participer à un concours de prétendantes afin de choisir la future épouse de Stauriakios. Il est d'ailleurs probable qu’elle fut choisie afin d'apporter une légitimité à la nouvelle dynastie de par ses relations avec l'ancienne impératrice, Irène l'Athénienne.

 

Son beau-père semble avoir été veuf avant d'accéder au trône. En l'absence d'une impératrice senior, Theophano fut la seule impératrice au cours de son règne.

 

Le 26 juillet 811, Nicéphore est tué au combat contre les Krums* de Bulgarie à la Bataille de Pliska*. Une grande partie de l'armée byzantine est anéantie au cours de cette bataille, qui est considérée comme l'une des pires défaites de l'histoire byzantine. Parmi les rares survivants se trouve Staurakios qui succède à son père sur le trône.

 

Staurakios n'échappe cependant pas indemne de la bataille. Un coup d'épée reçu près du coup l'a laissé paralysé. Les membres de la garde impériale réussissent à le transférer à Andrinople*, mais il ne se remettra jamais complètement de ses blessures. La question de la succession de Staurakios devient urgente, entraînant l'apparition de deux factions au sein de la cour. L'une est centrée autour de l'impératrice Théophano, épouse de l'Empereur, qui cherche à succéder à son mari. L'autre faction est centrée autour de la sœur de Staurakios, Procopia qui souhaite placer son mari Michel 1er Rangabé sur le trône.

 

Staurakios aurait apparemment été sur le point de choisir Théophano comme son successeur, mais la possibilité de voir régner une nouvelle impératrice si peu de temps après Irène l'Athénienne semble avoir convaincu la noblesse d'apporter son appui à Michel et Procopia. D'autres facteurs possibles étaient la guerre permanente avec les Bulgares et les négociations avec Charlemagne sur la légalité de son titre impérial. Staurakios aurait été sommé par la noblesse de nommer Michel comme son successeur et d'abdiquer simultanément. L'abdication a lieu le 2 octobre 811.

 

Staurakios et Théophano se retirent alors pour se consacrer à la vie monastique.

 

L'année du décès de Théophano n'est pas connue. Constantin VII indique qu'au 10ème siècle, Staurakios et Theophano partageaient la même sépulture au sein du monastère de la Sainte Trinité de Constantinople*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Theophano of Athens »

 

Eudocie Baïana (morte en 901)

Impératrice consort byzantine

 

Troisième femme de l'empereur Léon VI le Sage. Dans la lignée des chroniques* de Théophane le Confesseur, d'autres auteurs ont continué à écrire des chroniques durant le règne de Constantin VII.

 

D'après ces différentes chroniques, Eudocie viendrait du thème* byzantin d'Opsician* (Le thème d'Opsician était à l'origine composé de la Bithynie et de la Paphlagonie, une région qui s'étend d'Abydos sur le détroit des Dardanelles à Sinope, sur la Mer Noire et sur l'intérieur des terres à Ancyre). Aujourd'hui, les terres qui appartenaient autrefois à ce thème constituent la majeure partie du quart nord-ouest de la Turquie asiatique.

 

Au Printemps 900, Léon VI épouse Eudocie, ses deux précédentes épouses étant mortes. Le recueil De Ceremoniis * écrit par Constantin VII indique que Léon VI a eu 3 filles de ses mariages précédents, mais pas de fils. Par son mariage avec Eudocie, Léon souhaitait assurer sa succession.

 

Ce troisième mariage était techniquement illégal en vertu du droit Byzantin et contraire aux pratiques de l'Eglise orthodoxe orientale à l'époque. Pour pouvoir se marier, Léon VI dut demander l'autorisation au patriarche Antoine II de Constantinople.

 

Un an plus tard, Eudocie meurt en couches. Les chroniques Théophane laissent à penser que l'enfant serait mort-né. Cependant, le recueil De Ceremoniis, qui dresse la liste des enfants de Léon VI, mentionne un fils, nommé Basile, ce qui pourrait indiquer que le fils d'Eudocie aurait survécu. De Ceremoniis indique également que la sépulture d'Eudocie se trouve dans l'Eglise des Saints-Apôtres à Constantinople*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Eudokia Baïana »

 

Voir la période suivante