10ème

 

Raymond V ou IV de Toulouse: Comte de Toulouse - Étienne de Gévaudan: Vicomte de Gévaudan - Miron de Barcelone : Comte de Barcelone et d'Urgell de 948 à 966-Co-comte avec son frère Borrell II - Ibn Abi Amir al-Mansûr dit Almanzor : Chef militaire et homme d'État d'al-Andalus-Vizir du palais du calife omeyyade de Cordoue - Eadgifu : Troisième épouse du roi du Wessex Édouard l'Ancien - Oda ou Odon de Cantorbéry dit le Bon : Évêque de Ramsey-Archevêque de Cantorbéry de 941 à sa mort - AElfsige : Évêque de Winchester - Éric 1er de Norvège : Roi de Norvège-Roi du Royaume viking d'York - Osulf ou Oswulf de Bernicie : Comte de Bernicie vers 930 à 954-Comte de Northumbrie jusqu'à sa mort - Birthelm : Évêque de Wells de 956 à sa mort - Armengol 1er d'Urgell ou Ermengol dit le Cordouan : Comte de Urgell de 992 à 1010 - Olaf Gothfrithson : Roi de Dublin de 934 à 939/941-Roi du Royaume viking d'York de 939 à 941 - Gothfrith Uí Ímair ou Godfrey Ua h-Ímair : Roi de Dublin de 921 à 934-Roi du Royaume viking d'York en 927 - Constantin II  dit Constantin II d'Écosse : Roi d'Écosse de 900 à 942 ou 943 - Owen 1er de Strathclyde : Souverain du royaume de Starthclyde jusque vers 934/937 - Wulfstan : Archevêque d'York de 931 à 954 ou jusqu'à sa mort - Idwal Foel ab Anarawd dit Idwal Foel (le Chauve) : Roi de Gwynedd - Hywel ap Cadell dit Hywel le Bon : Roi de Gwynedd et de Deheubarth - Rognvald II Gudfirdsson ou Ragnall Gothfrithson : Roi du Royaume viking d'York de 943 à 944 - Dunmail : Roi de Cumberland - Malcolm 1er : Roi d'Écosse entre 940/945 - Aremburge d'Ancenis : Noble bretonne du 10ème siècle - Adalbéron 1er de Metz : Évêque de Metz de 929 à 954-Abbé de Saint-Trond à partir de 944 - Albéric ou Aubry II de Mâcon : Comte de Mâcon de 966 à 982-Comte de Besançon de 965 à 982 - Guy 1er de Mâcon : Comte de Mâcon-Héritier du comté de Bourgogne - Osgar d'Abingdon : Abbé d'Abingdon  dans le comté de Berkshire - Germanus de Winchester : Ecclésiastique anglo-saxon - Ealdred de Northumbrie - Boris et Gleb - Siccone Sicconi dit Jean XVII : 140ème pape de l'Église catholique romaine du 16 mai au 6 novembre 1003 - Anna Porphyrogénète : Princesse byzantine - Bardas Phocas dit le Jeune : Général byzantin - Iaropolk Sviatoslavitch dit Iaropolk 1er : Prince rous’ de 972 à sa mort - Sviatoslav 1er dit Sviatoslav le Brave : Grand-duc varègue de la Rus' de Kiev de 962 à 972 - Donnchad Donn mac Flainn dit Donnchad Donn : Roi de Mide 921-944-Ard ri Érenn 919-944 - Otte ou Hida ou Ida dite Oda de Saxe : Princesse saxonne - Adalbert de Magdebourg : Archevêque de Magdebourg et apôtre des Slaves et des Russes - Koenwald dit Coenwald de Worcester : Évêque anglo-saxon de Worcester - Richer de Reims - Åsta Gudbrandsdatter : Princesse norvégienne - Ghâlib - Subh ou Aurora : Esclave d'origine vasconne - Abû al-Walîd “al-Mu'yyad bi-llah” Hichâm ben al-Hakim dit Hicham II - Al-Mushafî : Vizir berbère du calife al-Hakam II - Abû al-Âs al-Mustansir bi-llah al-Hakam Ibn Abd ar-Rahman dit Al-Hakam II : Deuxième calife omeyyade de Cordoue - Hugh ou Hugues : Comte du comte de Toulouse, de Nîmes, de Quercy et d'Albi - Raymond IV de Toulouse ou Raymond (III) de Toulouse : Comte de Toulouse de 942 à 961 - Zhao Kuangyin dit Song Taizu ou Taizu : Fondateur de la dynastie Song - Hedwige de France ou Hadevide de Hainaut : Comtesse du Hainaut-Comtesse de Mons - Arnould de Valenciennes : Comte de Cambrai-Investi de la marche de Valenciennes de 973 à sa mort - Garnier de Valenciennes : Comte de Valenciennes - Renaud de Mons : Comte de Hainaut et de Mons - Régnier III de Hainaut : Comte de Hainaut de 940 à 958 - Unger (évêque) : Évêque de Pologne-Évêque de Poznań - Guifred Borrell de Barcelone ou Guifred II Borrell de Barcelone : Comte de Barcelone, Gérone et Ausona de 897 à 911 - Hildebert : Bénédictin normand, troisième abbé du Mont Saint-Michel de 1009 à 1017 - Oscytel ou Oskytel : Ecclésiastique anglo-saxon - AElfheah le Chauve : Premier évêque Anglais de Winchester - Thorvald Ásvaldsson - Gunnbjörn Ulfsson - Gudbrand Kula - Blacair ou Blacair Gothfrithson : Roi de Dublin de 941 à 945 et en 948 - Niall mac Áeda Glúndub Ui Neill dit Niall Glúndub : Roi d'Ailech et Ard ri Érenn de 916 à 919 - Muirchertach mac Neill na Goiceall Creacan : Chef du Cenél nEógain-Roi d’Ailech de 919 à 943 - Håkon 1er de Norvège dit le bon : Troisième roi de Norvège - Sigurd Håkonsson : Jarl norvégien - Ruaidrí Ua Canannáin : Roi du Cenél Conaill - Harald le Doré - Harald II Gråfell (pelisse grise) dit Harald II de Norvège : Roi de Norvège de 961 à 970 - Abou Abdallah es-Siqili : Scientifique andalou du Moyen Âge, d'origine sicilienne - Ferdinand Gonzalez de Castille : Comte de Castille de 920 à 970 - Al-Hasan ben Kannûn - Hermann II de Souabe : Duc d'Alsace et duc de Souabe de 997 jusqu'à sa mort - Ermengarde de Bourgogne : Troisième duchesse de Bourgogne - Gilbert de Chalon : Comte de Chalon, d'Autun, de Beaune, de Troyes, d'Avallon et de Dijon-Comte principal de Bourgogne - Olof II Björnsson dit Olof II de Suède : Personnage semi-légendaire qui est co-roi de Suède vers 970/980 - Emund II Ericsson dit Emund II Ericsson de Suède : Co-roi de Suède vers 950 - Björn III de Suède dit Björn III le Vieux : Roi de Suède vers 883 à 933 ou 906 à 950 - Liutprand de Crémone : Evêque-Ambassadeur et historien italien - Pandolf Tête de Fer ou Pandulf 1er : Prince de Capoue de 943 à 981-Prince de Bénévent en 944-Duc de Spolète et de Camerino en 967-Prince de Salerne à partir de 977-978 - Benoît VI : 134ème Pape de l'Église catholique - Sarolt ou Sarolta - Styrbjörn le Fort - Aud Haakonsdottir de Lade dite Aud de Lade : Reine de Suède - Sigurd Œil-de-Serpent - Eudes de Vermandois-Vexin dit Eudes de Vermandois : Comte de Vienne de 928 à 931-Comte d'Amiens de 941 à 944 - Al-Muqtadir (Abbasside) : Calife abbasside à Bagdad de 908 à sa mort - Ibn Hamdoun ibn al-Harith al-Taghlibi dit Husayn ibn Hamdan : Général - Ahmad II (Samanides) : Émir des Samanides de 907 à 914 - Richer de Mons ou Richard : Comte de Hainaut et de Mons de 964 à 973 - Otton 1er de Lotharingie dit Otton de Lotharingie : Comte de Verdun de 923 à 944-Duc de Lotharingie de 940/942 à 944 - Syméon Métaphraste dit Syméon le Logothète : Homme d'État et historien - Gudrœd Bjornsson : Roi viking du royaume de Vestfold - Widukind de Corvey : Chroniqueur saxon - Arsinde de Comminges - Arsinde de Carcassonne : Comtesse de Carcassonne - Arnaud 1er de Carcassonne : Comte de Comminges et de Carcassonne - Léon Phocas : Général byzantin du début du 10ème siècle - Hélène Lécapène : Impératrice byzantine du 10ème siècle - Christophe Lécapène - Nicolas 1er Mystikos ou le Mystique : Patriarche de Constantinople de 901 à 907, puis de 912 à sa mort - Zoé Carbonopsina : 4ème épouse de l'empereur byzantin Léon VI le Sage - Siméon 1er de Bulgarie dit le Grand : Tsar de Bulgarie entre 893 et mai 927 - Boniface VII : Antipape romain en 974 et 984 - Crescentius l'Ancien - Snaebjörn Galti : Navigateur norvégien - Constantin Lécapène : Co-empereur de 924 à 945 - Romain II : Empereur byzantin ayant régné de 959 à 963 - Domnall mac Áeda : Roi d' Ailech de 887 à 915 - Hugues de Toscane dit Hugues le Grand : Marquis de Toscane de 961 à sa mort-Duc de Spolète-Marquis de Camerino de 989 à 996 - Congalach Cnogba mac Máel Mithig Uí Néill : Roi de Brega et Ard ri Érenn de 944 à 956 - Henri de Schweinfurt : Comte de Schweinfurt-Margrave de Nordgau-Comte de Naab en 981-Comte d'Altmühl en 983-Comte de Radenzgau en 1002 et comte de Pegnitz en 1009 et 1011 - Nicéphore II Phocas : Général de l'Empire byzantin de la famille Phocas-Empereur de 963 à 969 - Bardas Phocas : Général byzantin - Étienne Lécapène - Olga de Kiev ou sainte Olga - Jean 1er Tzimiskès : Empereur byzantin de 969 à 976 - Léon Phocas dit le JeuneHermann 1er de Saxe - Régnier II de Hainaut : Comte de Hainaut de 925 à sa mort - Frédéric 1er de Lorraine ou Ferry 1er : Comte de Bar et duc de Haute-Lotharingie - Bjarni Herjólfsson : Navigateur islandais - Baudouin III de Flandre  dit Baudouin le Jeune :  Comte de Flandre de 958 à 962 - Egill Skallagrímsson : Héros et scalde islandais - Al-Mas'ûdî : Encyclopédiste et polygraphe arabe - Othon de Carinthie : Comte de Worms-Duc de Carinthie de 978 à 983 et à nouveau de 995 jusqu'á sa mort - Waltheof de Bernicie ou Waltheof 1er : Ealdorman de Bamburgh de la fin du 10ème siècle - Aldhun ou Ealdhun : Prélat anglo-saxon-Dernier évêque de Lindisfarne-Premier évêque de Durham - Miron III de Cerdagne ou Miron II de Besalú : Comte de Cerdagne, de Conflent et de Besalú-Évêque de Gérone - Liudolf de Souabe : Duc de Souabe de 950 à 954 - Herbert III de Vermandois : Comte de Vermandois de 987 à sa mort - Pietro IV Candiano : 22ème doge de Venise élu en 959 -

 

Pietro Orseolo ou Pierre Orseolo (mort entre 982 et 997)

23ème doge de Venise

 

Il est âgé de 48 ans, lorsqu’il est élu par l'assemblée populaire qui se réunit à l'église de San Pietro de Castello*.

 

Il est issu d'une très grande dynastie provenant peut-être de la gens Ursia* romaine. Il épouse Felicia et est le père du 26ème doge Pietro II Orseolo.

 

En 976, il suscite un coup d'État pour supplanter le doge Pierre IV, qu'il fait assassiner pour devenir, à son tour, doge de Venise selon Pierre Damien. Le palais ducal est incendié et le feu détruit une grande partie de la ville. Toujours est-il qu'il déploie les plus grands talents dans l'administration de la République.

 

En deux ans, il restaure la paix civique, reconstruit les quartiers incendiés et l'église Saint-Marc dans lequel il fait mettre en un lieu secret les os de l'évangéliste. Il fait de plus construire deux hôpitaux. Sur le plan extérieur, les rapports avec l'empire d'Occident sont compromis parce que Pietro IV Candiano avait été un homme de confiance de l'empereur Otton II. Pietro Orseolo permet à la femme du défunt, qui est une parent de l'empereur, de conserver toutes les propriétés de son mari. Le 12 octobre 977, il obtient de la ville de Koper* le renouvellement des pactes antérieurs, les documents ont brûlé dans l'incendie du palais ducal.

 

L'abbé Garin  de l'abbaye Saint-Michel de Cuxa* (dans les Pyrénées-Orientales) arrive à Venise pour adorer les reliques de Saint-Marc. Il revient plusieurs fois à Venise et dans la nuit du 1er septembre 978 le doge disparaît sans laisser de traces. Sous un faux nom, il a gagné l'abbaye Saint-Michel de Cuxa, dans le Roussillon, et y passe le reste de sa vie dans l'expiation, la pénitence et la prière. Sa femme l'avait laissé partir, sachant et comprenant la volonté de son époux. On ne connaît pas l'année exacte de sa mort, survenue pense-t-on entre 982 et 997. Il sera enterré dans le cloître de l'église.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé  Pietro I Orseolo

 

Indulf  (vers 927- 962)

 Roi d'Écosse de 954 à 962

 

Fils du roi Constantin II, cousin issu de germain de son prédécesseur Malcom 1er, et cousin issu de germains à une génération près de son successeur Dubh ;

 

Il a au moins un frère aîné, qui est tué lors de la bataille de Brunanburh en 937*, et une sœur anonyme qui épouse Olaf Gothfrithson, roi de Dublin*.

 

Indulf devient roi après la mort de Malcolm 1er en 954. Pendant son règne, la ville d'Édimbourg* est prise au comte de Northumbrie* et elle restera entre les mains des scots*.

 

Son règne enregistre une recrudescence de la pression scandinave dans l'est de l'Écosse. D'après la chronique des Rois d'Alba*, une flotte viking est détruite dans le Buchan*, et il est tué en 962 par une armée nordique à Invercullen. Il est réputé avoir été inhumé à Iona*. Son successeur est Dubh, le fils aîné de Malcolm 1er.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Marjorie Ogilvie Anderson Kings and Kingship in Early Scotland 3e réédition par John Donald Birlinn Ltd, Edinburgh (2011) (ISBN 9781906566302)

 

Geoffroi 1er de Bretagne dit Bérenger (mort en 1008)

Comte de Rennes et duc de Bretagne de 992 à 1008

 

Fils de Conan 1er, comte de Rennes* et duc de Bretagne*, et d'Ermengarde, fille de Geoffroy 1er d’Anjou.

À la mort de son père en 992, Geoffroi 1er est l'héritier du duché de Bretagne c'est-à-dire en réalité du comté de Rennes, du Vannetais* et d'une grande partie de la Domnomée bretonne*. Il reste un personnage mal connu et il est le seul duc dont on ne possède aucun acte.

 

Après avoir vaincu en 994 le jeune comte Judicaël de Nantes, il oblige ce dernier à venir lui rendre hommage vers 1000. Pour assurer son pouvoir sur le Nantais*, après les morts simultanées en 1004 de l’évêque Hervé à Blois et du comte Judicaël, Geoffroi fait élire un chevalier rennais comme nouvel évêque de Nantes : Gauthier II.

 

Face à la menace que représente le comté d'Anjou Geoffroi ne bénéficie plus de l'appui du nouveau comte de Blois Eudes II dont les centres d'intérêt se sont déplacés vers l'Est. Afin de s'assurer de bonnes relations avec le puissant Richard II de Normandie il demande et obtient vers 996 pour femme Havoise ou Hadvise la sœur du duc. Plus tard afin de renforcer leur alliance, Richard II lui fait demander comme épouse sa sœur, Judith de Bretagne. Comme son père avant lui, Geoffroi est un bienfaiteur de l'abbaye du Mont-Saint-Michel* à laquelle il manifeste sa liberalitas en accordant des revenus aux moines de Saint-Méloir-des-Ondes* et Saint-Benoît-des-Ondes*.

 

Voulant restaurer les monastères il demande à Gauzlin de Fleury abbé de Saint-Benoît-sur-Loire* et futur archevêque de Bourges* de lui envoyer un religieux apte à accomplir cette tache. L'abbé confie la mission à un moine breton nommé Félix qui arrive en Bretagne en 1008. Lorsque le duc veut entreprendre un pèlerinage à Rome et éventuellement au Saint-Sépulcre*, il recommande alors Félix à son épouse et à ses deux fils.

 

Sur le chemin de l'Italie, Geoffroi 1er passe par Paris où il aurait rendu l'hommage à Robert le Pieux et où il confie à la nouvelle abbaye Saint-Magloire* la mission de relever le monastère celtique de Léhon sur la Rance*.

 

Geoffroi 1er meurt le 20 novembre 1008 en revenant de son pèlerinage sur le tombeau des apôtres. La mort du duc Geoffroi et les révoltes qui lui font suite sont évoquées dans le poème Ar Falc'hon* (le faucon) repris dans le Barzaz Breizh*. Comme son père Geoffroi est inhumé dans la chapelle Saint-Martin de l'abbaye du Mont-Saint-Michel*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Joëlle Quaghebeur et Bernard Merdrignac, Bretons et Normands au Moyen Âge, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008 (ISBN 9782753505636)

 

Gyula de Transylvanie dit Gyula II

Chef tribal hongrois au milieu du 10ème siècle

 

Il descendait d'une famille dont les membres détenaient le titre héréditaire gyula qui était le deuxième rang parmi les dirigeants de la fédération tribale hongroise.

 

Selon les chroniques hongroises, l'ancêtre de sa famille était l'un des 7 chefs conquérants qui occupaient la Transylvanie* au moment de la conquête hongroise du Bassin des Carpates*.

 

Ioannes Skylitzes raconte qu'environ vers 952 Gyula a visité Constantinople*, où il fut baptisé, et ou l'Empereur Constantin VII était présent. Il reçu également le titre honorifique de patrikios* à Constantinople.

 

un évêque nommé Hierotheos l’accompagna à Turkia* (Hongrie). Ainsi Gyula qui reçu le nom de Stephen, adopta la foi chrétienne orthodoxe byzantine.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Gyula II/Traduit par mes soins

 

 

 

 

Voir la période suivante