11ème.

 

Magnús 1er Olafsson den Gode dit Magnus 1er de Norvège dit le Bon: Roi de Norvège et Roi de Danemark - Godwin de Wessex ou Godwine: Noble anglo-saxon - Étienne II de Blois: Comte de Blois de Châteaudun de Chartres et de Meaux-Seigneur de Sancerre, Saint-Florentin, Provins, Montereau, Vertus, Oulchy-le-Château, Château-Thierry, Châtillon-sur-Marne et Montfélix - Emnilda słowiańska dit Emnilda de Lusace - Radzim Gaudenty dit Gaudentius: Archevêque de Gniezno - Sigurd Syr : Sous-roi de Ringerike jusqu'en 1018 - Harald III Sigurdsson dit Harald III de Norvège : Roi de Norvège de 1046 à 1066 - Sven Knutsson de Norvège : Roi de Norvège de 1030 à 1035 - Galéran III de Meulan ou Valéran III : Vicomte de Meulan à partir de 1005-Comte de Meulan peu avant 1015 - Hugues III de Meulan-Comte de Meulan de 1069 à 1077 - Henri II de Louvain dit le ceinturé : Comte de Louvain et de Bruxelles de 1054 à 1078 - Adèle de Betuwe ou Adélaïde de Bétuwe : Comtesse des Basques - Simon de Vexin ou Simon de Crépy : Comte d'Amiens de Vexin et de Crépy en Valois de 1074 à 1077 - Adélaïde de Valois - Jean Fasano dit Jean XVIII : Pape de Noël 1003 à  juin 1009 - Dame Gytha Clapa de Montfort-de-Bretagne dite de Gaël - Geoffroy II du Perche : Comte de Mortagne-Seigneur de Nogent de 1060 à 1090-Comte du Perche de 1090 à 1100 - Georges Cédrène : Historien byzantin qui a vécu à la fin du 11ème siècle - Richezza de Lorraine dite Richezza de Pologne : Reine de Pologne de 1025 à 1031-duchesse de Pologne de 1032 à 1034 - Benoît de Cornouaille : Abbé de l'Abbaye Sainte-Croix de Quimperlé en 1066-Évêque de Nantes de 1079/1081 à 1114 - Gérard de Cambrai ou Gérard de Florennes : Évêque de Cambrai de 1012 à sa mort - Thierry III de Frise occidentale dit de Jérusalem : Comte en Frise occidentale de 995 à 1039 - Ezzo de Lotharingie ou Ezzon : Comte palatin de Lotharingie - Otto Bolesławowic : Prince polonais de la dynastie Piast - Dytryk  ou Dietrich : Duc polonais de 1032 à 1033 - Oliva ou Oliba de Besalù : Comte de Berga-Comte de Ripoll-Évêque de Vic - Abd al-Malik ibn Abi al-Muzaffar dit Abd al-Malik al-Muzaffar : Chef politique et militaire - Osgod Clapa ou Osgot : Noble anglo-saxon - Armengol d'Urgell ou Ermengol : Évêque d'Urgell de 1010 à 1035 - Vazul - Otton II de Mâcon : Comte de Mâcon de 1004 à 1049 - Adélaïde de Normandie ou Adeliza, ou Aélis - Gérold II de Genève : Comte de Vienne - Hugues 1er de Salins : Archevêque de Besançon de 1031 à 1066 - Louis de Scarpone ou de Mousson dit Louis de Montbéliard  : Comte de Montbéliard, d’Altkirch et de Ferrette-Par son mariage comte de Bar et seigneur de Mousson - Pons Guillaume de Toulouse ou Pons II : Comte de Toulouse, d’Albi, d’Agen et du Quercy de 1037 à 1060 - Gothelon II de Lotharingie ou Gozelo II dit le Fainéant - Jean de Bayeux ou Jean de la Rivière - Florence de Worcester : Moine de Worcester - Yahya d'Antioche, en arabe Yahya ibn Sa'id al-Antaki : Historien de langue arabe qui vécut au 11ème siècle - Richard de Montfort : Seigneur de Montfort l'Amaury Guillaume 1er de Garlande : Seigneur de Garlande et de Livry-Gargan, de Gournay-sur-Marne - Robert II de Flandre dit Robert II de Jérusalem  - Florent 1er de Frise occidentale : Comte en Frise Occidentale de 1049 à 1061 - Gertrude de Saxe - Guillaume de Montgommery - Svein Håkonsson : Jarl de Hlaðir-Gouverneur de la Norvège de 1015 à 1016 Suppo : Bénédictin lombard-7ème abbé du Mont Saint-michel de 1033 à 1048 - Robert 1er de Grandmesnil - Willelmus Flagitellus dit Guillaume Flaitel : Évêque d'Évreux de 1046 à 1066 - Sophie de Bar : Comtesse de Bar et de Mousson - Frédéric III de Lorraine : Comte de Bar-Duc de Haute Lotharingie - Ernest 1er de Souabe : Duc de Souabe de 1012 à 1015 - Ernest II de Souabe : Duc de Souabe de 1015 à 1030 - Knut IV de Danemark dit le Saint : Roi de Danemark de 1080 à 1086 - Marguerite d'Écosse dite sainte Marguerite : Princesse anglo-saxonne de la maison de Wessex-Reine d'Écosse - Adam de Brême : Chroniqueur et géographe germanique - Raoul IV de Beaumont au Maine : Vicomte du Mans - Raoul VI Payen de Beaumont-au-Maine - Landry de Nevers ou de Maers : Comte de Nevers de 989 à 1028 - Enguerrand 1er de Ponthieu : Avoué de Saint-Riquier-Comte de Ponthieu -  Sanche 1er d'Aragon ou Sancho Ramirez - Amaury II de Montfort : Quatrième seigneur de Montfort l'Amaury - Rognvald Brusason dit Rognvald II Brusason : co-Jarl des Orcades de 1037 à 1046 - Magnus Erlendsson Helgi dit Saint Magnus : Comte des Orcades de 1108 à 1117 - Bernard II de Saxe : Duc de Saxe de 1011 à 1059 - Eudon 1er de Porhoët : Vicomte de Rennes-Seigneur de Porhoët de 1074 à sa mort, après 1092 - Guy II de Laval dit Le Chauve : Troisième seigneur de Laval - Egbert 1er de Misnie : Margrave de Misnie de 1067 jusqu'à sa mort - Al-Musta'în bi-llah Sulayman ibn al-Hakam dit Sulayman ben al-Hakam : Calife omeyyade de Cordoue de 1009 à 1010 puis de 1013 à 1016 - Muhammad II (Omeyyade) Al-Mahdî bi-llah Muhammad ben Hichâm dit Muhammad II - Thierry IV de Frise occidentale : Comte en Frise Occidentale de 1039 à 1049 - Albert III de Namur : Comte de Namur de 1063 à sa mort - Henri 1er de Limbourg : Comte de Limbourg et d'Arlon de 1082 à 1119-Duc de Basse Lotharingie de 1101 à 1106 - Otton de Northeim ou de Nordheim : Duc de Bavière de 1061 jusqu'en 1070 - Thibaud de Montlhéry dit Thibaud File Etoupe : Sire ou seigneur de Montlhéry - Richard Goz : Baron normand du 11ème siècle-Vicomte de l'Avranchin - Henri III de Louvain : Comte de Louvain et de Bruxelles de 1078 à 1095 - Hodierne de Gometz - Sven II de Danemark dit Sven II Estridsen : Roi de Danemark de 1047 à 1076 - Thorkell le Grand : Chef viking - Eudes III de Champagne : Comte de Troyes et de Meaux de 1045/1048 à 1063/1065 - Guillaume de Gometz : Premier seigneur connu de Gometz le château - Erling Skjalgsson : Chef politique norvégien - Judith d'Évreux : Noble normande-Comtesse de Sicile - Robert II d'Auvergne : Comte d'Auvergne et de Rouergue - Lambert II de Lens : Comte de Lens - Enguerrand II de Ponthieu : Comte de Ponthieu-Seigneur d'Aumale de 1052 à 1053 - Godefroi de Conversano : Baron italo-normand du duché d'Apulie-Seigneur de Montepeloso vers 1067-Seigneur de Nardò, de Brindisi et de Monopoli en 1070-Seigneur de Matera en 1080-Comte de Conversano de 1072 à sa mort - Estrid des Obotrites : Reine de Suède - Siegfried de Suède dit Saint Siegfried : Prêtre puis évêque - Hugues ou Hugo (évêque d'Évreux) : Évêque d'Évreux - Néel II de Saint-Sauveur : Baron normand du 11ème siècle-Vicomte du Cotentin-Seigneur de Saint-Sauveur en Normandie occidentale - Baudri de Bourgueil ou Baudry : Chroniqueur et prélat de la fin du 11ème siècle et du début du 12ème siècle - Radulphe ou Raoul de Beaumont : Bénédictin normand-Huitième abbé du Mont Saint-Michel de 1048 à 1060 - Donald III dit le blond : Roi d'Écosse de 1093 à 1094 puis de 1094 à 1097 - Jean Comnène (domestique des Scholes) : Aristocrate et un militaire byzantin - Cosmas 1er : Patriarche de Constantinople du 2 août 1075 environ au 8 mai 1081 - Alfred AEtheling ou ætheling : Prince anglo-saxon - Malcolm II ou Máel Coluim mac Cináeda : Roi des Scots de 1005 jusqu'à sa mort - Ealdred II de Bernicie : Comte de Bernicie du début des années 1020 à sa mort - Eadwulf Cudel - Hermann IV de Souabe : Duc de Souabe de 1030 à 1038 - Hermann III de Souabe : Duc de Souabe de 1003 jusqu'à sa mort - Simon 1er de Senlis : Comte de Northampton-Comte de Huntingdon en droit de sa femme - Bertholde de Toul : 36ème évêque de Toul du 3 octobre 995 au 25 septembre 1018 - Guillaume III de Toulouse dit Taillefer : Comte de Toulouse, d’Albi et du Quercy de 978 à 1037 - Guillaume II de Provence dit le Pieux : Comte de Provence (993-1018) - Agathe (femme d'Édouard l'Exilé) : Mère de la reine Marguerite d'Écosse - Edmond AEtheling : Prince de la maison de Wessex - Turgot de Durham ou Thurgot : Prélat anglo-saxon-Archidiacre et prieur de Durham-Évêque de St Andrews en 1107 - Renaud 1er de Château-Gontier : Seigneur de Château-Gontier en Anjou - Édith de Wessex : Épouse d'Édouard le Confesseur - Sven Godwinson : Comte de Hereford vers 1043 - Ulf Thorgilsson : Jarl de Danemark de 1023 à 1028 - Ivan Vladislav : Tsar de l’empire de Bulgarie de 1015 à 1018 - Gabriel Radomir dit le Romain : Tsar de la Bulgarie de 1014 à septembre 1015 - Bouchard III de Vendôme ou Bouchard III de Nevers dit le Jeune : Comte de Vendôme de 1066 à 1085 - Erlend II Thorfinnsson ou Erlend Thorfinnsson : Co-comte des Orcades entre 1065 et 1098 - Ingibiorg Finnsdottir - Brusi Sigurdsson : Jarl d'un tiers des Orcades de 1014 à 1030 - Robert II de Sablé dit le Bourguignon : Seigneur de Sablé - Magnus 1er de Saxe : Duc de Saxe de 1072 jusqu'à sa mort - Eilika de Schweinfurt : Duchesse de Saxe - Guyomarch II de Léon - Eadsige : 32ème archevêque de Cantorbéry de 1038 à sa mort - Léofric de Mercie : Comte de Mercie - Ladislas 1er de Hongrie ou Ladislas 1er Árpád ou saint Ladislas : Roi de Hongrie de 1077 à 1095 - Siward de Northumbrie ou Sigurd Björnsson dit Siward le Danois : Noble anglais du 11ème siècle - Robert de Jumièges ou Robert Champart : Premier archevêque normand de Cantorbéry - Macbeth (roi d'Écosse) ou Mac Bethad mac Findlaích : Roi d'Écosse de 1040 jusqu'à sa mort - Al Hakim bi-Amr Allah dit Al-Hâkim : Sixième calife fatimide - Zoé Porphyrogénète : Impératrice byzantine de 1028 à 1050 -

 

 

Kálfr Árnason dit Kalv Arnesson (990-1051)

Chef norvégien

 

Il joua un rôle majeur à la fois en vainquant le Roi Olaf Haraldsson dit saint Olaf à la Bataille de Stiklestad* et en rappelant son jeune Fils Magnus et l'élevant au trône.

 

Fils d'Árni Arnmódsson ou Armódsson et de Þora Þorsteinsdóttir. Dans les années 1020 et 1030, il était l'un des chefs les plus puissants de Norvège.

 

Il était marié à Sigrid Þorisdóttir, fille de Thorir Hund. Selon les précédents historiques sommaires de la Norvège tels que l' Ágrip*, il s'est opposé au roi Olaf dès la bataille de Nesjar* en 1016; en revanche, Snorri Sturluson de Heimskringla le dépeint  au début comme un allié du roi, qui accorda à Kálfr ses 2 terres dans le Trøndelag*. Selon une source contemporaine, il était à côté de Olaf dans la lutte contre Erling Skjalgsson.

 

Après la mort de ce dernier, Olaf fut obligé de fuir la Norvège en 1028, et Kálfr est allé en Angleterre et a promis son soutien à Cnut, le Grand, devenu roi de Norvège cette année-là.

 

Quand Olaf est revenu en 1030 pour tenter de retrouver son royaume, Kálfr fut l'un de ses adversaires les plus forts. Selon les sagas, cependant, ses frères restèrent fidèles à Olaf.

 

À la bataille de Stiklestad, Thorir Hund et Hárek de Tjøtta ont dirigé l'armée paysanne qui a battu Olaf, et la Heimskringla le représente donnant à l'ancien roi l'une de ses trois blessures mortelles.

 

Cnut avait installé son fils Svein comme son régent en Norvège, avec sa mère AElfgifu, connue en Norvège comme Álfífa. Ils sont rapidement devenus impopulaires, et il est probable que Kálfr et les autres chefs qui avaient soutenu Cnut sont allés vers 1034 à Garðaríki* (maintenant la Russie) et ont ramené le fils illégitime de 11 ans d'Olaf, Magnus, qui fut installé en 1035 en tant que roi.

 

Kálfr fut d'abord le conseiller le plus influent du jeune roi, mais il tomba dans le discrédit, probablement à cause de l'ambition d'Einar d'être son conseiller le plus puissant.

 

En 1050, le successeur de Magnus, Harald Hardrada , lui demanda de revenir en Norvège mais l'envoya se battre au Danemark ou il trouva la mort vers 1051. Son frère Finn considérait le roi comme ayant traité Kálfr de manière trompeuse et il rompit avec lui.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Kalv Arnesson/ Traduit par mes soins

 

Einar Tambarskjelve ou Einarr Þambarskelfir (vers 982-vers 1050)

Seigneur et politicien Norvégien

 

Fils de Eindride, un riche et influent propriétaire foncier de la région de Melhus*. Einar devenu jarl* de la région d'Husaby* est un puissant chef de guerre à la tête de sa propre troupe. Il apparaît dans les récits des sagas vers l'an 1000 lors de la bataille de Svolder* où il combat aux cotés du roi Olaf Tryggvason.

 

Pendant le règne de Olaf II sa fidélité fluctue entre le roi et les Jarl de Lade*, l'une des plus puissantes famille de Norvège à laquelle il est apparenté. Einar Eindridasson avait épousé en effet Bergljot Håkonsdatter une fille du Jarl Håkon Sigurdsson.

 

Dépité de ne pas avoir été nommé jarl par le roi Knut II de Danemark malgré ses promesses après la mort de Håkon Eiriksson il est parmi les premiers notables à promouvoir la « sainteté » du roi Olaf avant de favoriser l'accession au trône de son fils Magnus qui était exilé et auquel il rend finalement l'hommage

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Claus Krag, « Einar Eindridesson Tambarskjelve » Norsk biografisk leksikon, consulté le 15 octobre 2013.

 

Élisabeth de Kiev (1032- ?)

Reine consort de Norvège

 

Fille du grand-duc Iaroslav de Kiev et de Ingegerde de Suède.

 

Élisabeth de Kiev épousa Harald III de Norvège en 1045.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de La saga de Harald l'impitoyable, xiiie siècle, traduite et présentée par Régis Boyer, Payot, 1979.

 

Haraldsson dit Magnus II de Norvège (vers 1048-1069)

Roi de Norvège de 1066 à 1069

 

Fils aîné de Harald III de Norvège. Il est identifié avec le fils du roi de Norvège évoqué par les chroniques d'Irlande* qui utilise vers 1057/1058 les troupes de Dublin* alors sous le contrôle de Diarmait mac Mail na mBo roi de Leinster* et des Hébrides* pour tenter d'intervenir en Angleterre afin d'appuyer le Comte de Mercie* AElfgar qui avait été banni. Les Annales Cambriae* précisent par ailleurs que Magnus fils d'Harald est aidé dans son entreprise par Gruffydd  roi des Bretons*.

 

Après la mort de son père, il règne seul le premier hiver, puis conjointement avec Olaf, son frère pendant deux hivers. Magnus II se réserve la partie septentrionale du pays et Olaf III de Norvège l'orientale. Le roi Sven II de Danemark tente de reprendre la guerre contre la Norvège et les deux royaumes procèdent à une levée générales d'hommes. Des émissaires s'entremettent et la paix est rétablie.

 

Selon la Saga consacrée à son père Magnus II, attrape l'ergotisme reste alité quelque temps et meurt dès le 27 ou 28 avril 1069 à Trondheim* où il est inhumé

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Claus Krag, « Magnus 2 Haraldsson »

 

 

 

Voir la période suivante