7ème

 

Cadafael Cadomedd ap Cynfeddw ou Cadafael ap Cynfeddw dit Cadafael Cadomedd: Roi de Gwynedd - AEthelwald de Deira: Roi de Deira - Oswine de Deira: Roi de Deira de 644 à sa mort - Oswine de Deira : Roi de Deira de 644 à sa mort - Paulin d'York ou Paulinus : Missionnaire romain et premier évêque d'York - AEthelburg de Kent, Edburge ou Ethelburga - Eorcenberht de Kent ou Earcombert dit Erconbert : Roi de Kent de 640 à sa mort - Eormenred de Kent - Egbert ou Ecgberht 1er de Kent : Roi de Kent de 664 à sa mort - Eadric de Kent : Roi de Kent de 685 à sa mort - AEthelred 1er de Mercie : Roi de Mercie de 675 à 704 - Pybba de Mercie : Roi de Mercie - Arioald ou Arivald, Ariwald, Charoald : Roi des Lombards d'Italie de 626 à 636 - Sichilde ou Sichildis : Reine des Francs du début du 7ème siècle - Saint Achaire de Noyon : Évêque de Noyon -Tournai en 621 - Aye de Mons dite Sainte Aye ou Austregilde - Waudru de Mons ou Waldeltrude dite sainte Waudru - Aubert de Cambrai - Abû Muhammad al-Hasan ibn `Alî dit Al-Hassan ibn Ali surnommé Az-Zakî - Yazdgard III : Souverain d'Iran (Perse) de la dynastie des Sassanides - Abū Ḫālid Yazīd ibn Muʿāwiya dit Yazīd 1er : Deuxième calife omeyyade - Ali Zayn al-`Âbidîn dit as-Sajâd ou le prosterné : Quatrième imam chiite - Fabia Eudocia : Impératrice byzantine - Nicétas ou Nikétas : Général et patrice byzantin - Pyrrhus de Constantinople : Patriarche de Constantinople du 20 décembre 638 au 29 septembre 641 - Ubayd Allah ben Ziyad - Al-Hajjaj ben Yusef Ath-Thaqafy dit Al Hajjaj ben Yusuf : Gouverneur de l'Irak - Dihya ou Damya dit Kahena ou Kahina : Reine berbère zénète des Aurès - Wilfrid d'York : Religieux anglo-saxon - Anastase le Sinaïte : Higoumène du monastère du Sinaï - Sébéos: Religieux arménien-Évêque des Bagratides - Constantin III (empereur byzantin) : Empereur byzantin de 12 février au 24/25 mai 641 - Jean d'Antioche (chroniqueur) Ikrima Ibn Abî Jahl : Chef et compagnon de Mahomet - Sajah bint al-Harith ibn Suaeed : Voyante puis prophétesse arabe du 7ème siècle - Zayd ibn al-Khattab : Compagnon de Mahomet - Guthlac de Croyland dit Saint Guthlac de Croyland - Wulfhere de Mercie : Roi de Mercie de fin 650 jusqu'à sa mort - Bonus (patrice) : Général byzantin - Athanase 1er d'Antioche dit Athanase Gamolo ou le Chamelier : 41ème patriarche d'Antioche de 595/603 à sa mort - Jean IV (pape) dit  Jean IV le Dalmate : Pape du 24 décembre 640 au 12 octobre 642 - Étienne d'Alexandrie : Philosophe-Mathématicien-Astronome-Alchimiste - Honorius 1er  : Pape de 625 à 638 - Modeste de Jérusalem : Patriarche de Jérusalem - Wighard ou Wigheard : Archevêque de Cantorbéry - Théodore de Cantorbéry ou Théodore de Tarse :  7ème archevêque de Cantorbéry - Adrien de Cantorbéry ou Adrien de Carthage : Réformateur de l'Église d'Angleterre - Davith Saharouni ou Davit Saharouni : Gouverneur byzantin d’Arménie de 635 à 638 - Ezr Ier de Paraznakert : Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 630 à 641 - Nersès III dit le Bâtisseur : Catholicos d'Arménie de 641 à 661 - Smbat V Bagratouni : Aspet et drongaire arménien de la famille des Bagratides - Moušeł IV Mamikonian ou Mouschel III Mamikonian : Prince d'Arménie de la famille Mamikonian en 654 - Tulga ou Tulca : Roi wisigoth d'Hispanie et de Septimanie de 639 à 642 - Braule de Saragosse ou saint Braule ou saint Braulion : Évêque de Saragosse en 631 - Malik ibn Nuwaira ou Malik ibn Nuwera : Chef du Bani Yarbu - Âmir ben Abd Allah  dit Abu Ubayda ibn al-Djarrah : Compagnon de Mahomet - Gondelbert ou Saint Gombert Evêque et confesseur d'origine franque - Saint Dié ou saint Déodat : Personnage légendaire du 7ème siècle - Emmeran de Ratisbonne dit Saint Emmeran de Ratisbonne : Évêque  et martyr - Yazîd ben Abî Sufyân - Feuillen de Fosses ou Foillan, Foilan : Moine irlandais du 7ème siècle-Missionnaire en Belgique-Fondateur de l’abbaye de Fosses-la-Ville - Wechtari ou Vectari : Noble du royaume lombard d'Italie - Sæweard d'Essex ou Seward : Roi d'Essex du 7ème siècle - Vulfetrude de Nivelles ou Sainte Vulfétrude : Abbesse de Nivelles de 659 à 669 - Ultan de Fosses ou Ultain dit saint Ultan : Moine missionnaire d'origine irlandaise du 7ème siècle - Abū Sufyān Ben Harb dit Abu Sufyan ibn Harb : Dirigeants de la tribu quraychite - Adomnan d'Iona ou Saint Adamnan : 9ème abbé d'Iona en Écosse, de 679 à 704 - Sexred d'Essex : Roi d'Essex du 7ème siècle - Cearl ou Ceorl : Roi de Mercie du début du 7ème siècle - Koubrat ou Kourat : Knèze des Bulgares de 628 à 665 - Qasim ibn Hasan - Aidan de Lindisfarne dit Saint Aidan ou Áedán : moine irlandais et missionnaire chrétien - Cadwallon ap Cadfan : Roi de Gwynedd de 625 jusqu'à sa mort - Rædwald ou Redwald : Roi d’Est-Anglie dans le premier quart du 7ème siècle - Earpwald, Eorpwald ou Erpenwald : Souverain du royaume d'Est-Anglie dans la première moitié du 7ème siècle - Cynegils : Roi du Wessex de 611 à sa mort en 643 - Eanfrith (roi de Bernicie) : Roi de Bernicie de 633 ou 634 à sa mort - Félix de Burgondie ou Félix de Dunwich : Prélat chrétien du début du 7ème siècle - Asmaa bint Abu Bakr (vers 595- ?) - Fursy de Péronne ou saint Fursy : Saint catholique - Marwān ibn Al-Hakam ibn Abi al-'As ibn Umayya ibn Abd Shams  dit Marwan 1er : Quatrième calife du califat omeyyade 684-685 - Az-Zubayr ben al-Awwam : Compagnon de Mahomet - Théodore (frère d'Héraclius) : Général - Cuthbert de Lindisfarne ou saint Cuthbert : Moine et évêque anglo-saxon - Osthryth : Reine anglo-saxonne - Jean II d'Antioche dit saint Jean des Sédré : 42ème patriarche d'Antioche selon l'Église syriaque jacobite de 631 à sa mort - Asparoukh ou Isperik : Khan des Bulgares - Zacharie de Jérusalem : Patriarche de Jérusalem à partir de 609 - Léon II (pape) : Pape de 682 à 683 - Aethelwald d'Est-Anglie ou Aethelwold : Roi d'Est-Anglie de 655 à sa mort - Eni d'Est-Anglie : Hypothétique roi d'Est-Anglie du début du 7ème siècle - Said ibn Zayd - Talorg ou Talorgan ou Talorcen mac Enfert : roi des Pictes de 653 à 657 - Bretwalda - Drust VI mac Donneln dit Drust mac Donnel : Roi des Pictes de 663 à 672 - Gartnait mac Donnel : roi des Pictes de 657 à 663 - Benoît Biscop dit saint Benoît Biscop : Religieux - Tang Taizong : Empereur de 626 à 649 - Jean de Nikiou : Lettré égyptien-Membre du haut clergé-Évêque et moine à la fin du 7ème siècle - Moussa Ibn Nosaïr ou Musa Ibn Nusayr : Gouverneur et général arabe - Félix d'Aquitaine - Égica ou Egicca : Roi wisigoth d'Hispanie et de Septimanie de 687 à 702 - Egcwine ou Egwin : Moine bénédictin anglo-saxon - Bifus ou Bisi : Prélat anglo-saxon de la seconde moitié du 7ème siècle-Quatrième évêque des Angles de l'Est, de 669/670 à 672 - AElfwine (roi du Deira) : Prince de Northumbrie-Roi de Deira de 670 à sa mort - Callinique 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople de septembre 694 au printemps 706 - Zaynab bint Ali - Oumm Kulthum bint Ali dit Umm Kulthum bint Ali - Amalgaire d'Arenberg dit Amalgaire : Noble Franc - Hultrude de Burgondie - Aquilina du Jura - Deusdedit de Cantorbéry : Sixième archevêque de Cantorbéry - Etheldrède d'Ely ou Ethelrede : Sainte chrétienne anglo-saxonne - Sexburge d'Ely ou Sexburga : Princesse et abbesse anglo-saxonne - Mejēj II Gnouni : Gouverneur byzantin d’Arménie de 630 à 635 - Anastase 1er d'Akori ou Anastas 1er Akoṙec‘i : Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 661 à 667 - Oswine de Kent : Roi de Kent à la fin des années 680 Osric de Deira : Roi de Deira de 633 à 634 - Chad ou Ceadda dit Chad de Mercie : Ecclésiastique anglo-saxon - Cadwaladr ap Cadwallon dit Cadwaladr : Roi de Gwynedd vers 655 à sa mort - Cædwalla : Roi du Wessex de 685 ou 686 à 688 - Ithamar de Rochester : Premier évêque saxon de Rochester - Eanflæd dite Sainte Eanflæd de Whithby - Shahin Vahmanzadegan ou Shahen Shahin : Général Sasanien de haut rang pendant le règne de Khosrau II - Remacle de Stavelot dit Saint Remacle : Fondateur de l'abbaye de Stavelot en 651-Premier abbé de l'abbaye de Solignac - Ildefonse de Tolède : Archevêque de Tolède de 657 jusqu'à sa mort - Mildred  ou sainte  Mildrède ou Mildrith : Religieuse d'origine anglo-saxonne qui vécu au 7ème siècle - Emma (fille de Clotaire II) : Princesse franque du 7ème siècle-Reine de Kent par son mariage avec le roi Eadbald de Kent - Anseflède : Noble franque - Ghislemar ou Gistemar : Maire du palais de Neustrie de 684 à 685 - Layla bint al-Minhal dite Laila : Compagne du prophète islamique Muhammad - Leutharius II d'Alémanie : Duc d'Alémanie et de Burgondie - Ragnetrude de Bavière -

 

Ermenilda ou Eormenhild, Ermengild (morte vers 700)

Princesse et religieuse anglo-saxonne

 

Eormenhild est l'une des deux filles du roi Eorcenberht de Kent* et de Seaxburh.

 

Elle épouse le roi de Mercie* Wulfhere et lui donne un fils, Cenred, et une fille, Werburh.

 

Après la mort de son époux, en 675, Eormenhild entre dans les ordres et se retire dans le monastère fondé par sa mère à Minster*, sur l'île de Sheppey*. Lorsque sa mère quitte Sheppey pour l'abbaye d'Ely*, Eormenhild lui succède à la tête du monastère.

 

Elle se rend par la suite à son tour à Ely, où elle succède à nouveau à sa mère comme abbesse. Elle meurt aux alentours de l'an 700. Inhumée à Ely. Sa fille Werburh devient abbesse d'Ely après elle.

 

Toutes les informations sur Eormenhild proviennent de sources rédigées bien après sa mort. Seule une copie d'une charte du roi Wihtred de Kent la mentionne de son vivant, en 699. Elle n'est pas mentionnée par Bède le Vénérable dans son Histoire ecclésiastique du peuple anglais, contrairement à sa sœur Eorcengota

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Mary Dockray-Miller, Motherhood and Mothering in Anglo-Saxon England, St. Martin's Press, 2000 (ISBN 0-312-22721-3).

 

Abd al-Azīz ibn Marwān (mort en 705)

Membre de la dynastie omeyyade

Gouverneur d'Égypte de 685 à 705

 

Fils du calife Marwān 1er et père du calife Umar II. Sa femme Umm Asim Layla bint Asim est la petite fille du second calife Omar ibn al-Khattâb.

 

Abd al-Azīz est principalement connu pour son mandat de 20 ans comme wali* (gouverneur) d'Égypte. Il est nommé à ce poste par son père Marwān 1er immédiatement après que les Omeyyades* aient repris le contrôle de la province lors de la guerre civile les opposant à Ibn al-Zubayr, et le garde jusqu'à sa mort. Il jouit d'une grande autonomie dans sa gouvernance de l'Égypte, et fait office, de facto, de vice-roi du pays.

 

Il s'avère être un gouverneur capable et son mandat est une période de paix et de prospérité, marqué par son attitude conciliante et coopérative envers les jund* (les chefs des colons arabes locaux).

 

Au cours de son mandat, Abd al-Azīz se repose sur eux plutôt que sur les Syriens, qui sont ailleurs les principaux piliers du régime omeyyade. Il gouverne de Fostat*, ne quittant la ville que pour 2 visites à la cour califale à Damas* et 4 visites à Alexandrie, bien que quand la peste frappe Fostat en 690, il déménage le siège de son gouvernement dans la ville voisine Helwan*. Abd al-Azīz supervise également la conquête musulmane d'Afrique du Nord, et nomme d'ailleurs Musa ibn Nusayr à son poste de gouverneur d'Ifriqiya*.

 

Marwān 1er désigne Abd al-Azīz comme son second héritier après son frère aîné Abd Al-Malik. Abd Al-Malik, cependant, souhaite que son fils, le futur Al-Walīd 1er lui succède, et persuade Abd al-Azīz de ne pas protester. Finalement, Abd al-Azīz meurt peu de temps avant Abd Al-Malik.

 

Abd al-Azīz espère cependant que son propre fils aîné, al-Asbagh lui succède comme gouverneur d'Égypte, faisant de cette province un apanage héréditaire de sa famille, mais son fils meurt quelques mois avant lui. C'est le fils d'Abd Al-Malik, Abdallāh, qui finalement lui succède. Il mène alors une politique qui vise à restaurer le contrôle califal sur la province et, retirer toute trace de l'administration d'Abd al-Aziz . Les descendants d'ʿAbd al-Azīz restent tout de même influents dans les affaires égyptiennes jusqu'au début de la période abbasside*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Abd al-Aziz ibn Marwan »

 

Samo de Bohême

Roi de Bohême qui règne aux environs de 623 à 658

 

Le règne de Sámo est un moment identifié comme fondateur dans l'Histoire de la Bohème* et dans l'Histoire de la Slovaquie*. Il reste toutefois difficile de séparer le réel de la légende.

 

Selon certaines sources, Sámo est un Franc* né dans le pago Senonago* (La plupart des auteurs anciens ont voulu y voir Senonico (région de Sens, Yonne (France)).

 

Sámo commerce avec les tribus slaves, comme chef d'escorte militaire des caravanes de marchands. Chaque année depuis la fin du 5ème siècle, les Avars* viennent dans le pays des Slaves pour les piller. Ils y séjournent tout l'hiver, réduisant les Slaves en esclavage et prenant leurs épouses et leurs filles comme concubines.

 

Les Tchèques organisent en 620 leur défense, prennent Sámo pour leur chef de guerre. Lorsque les Avars reviennent l'année suivante, ils sont complètement vaincus.

 

Sámo décide de rester, devient païen comme ses compagnons de combat. Avec eux, il mène une vie de chef militaire au service des tribus slaves, chargé d'organiser leur défense. Les tribus qui le reconnaissent pour prince résident en Moravie* et en Bohême, avec peut-être une extension géographique en Slovaquie, Basse-Autriche* et Carinthie*. Les limites territoriales de l'Empire de Sámo sont en réalité peu connues mais dépassent sans doute les frontières actuelles de la République Tchèque.

 

Les tribus versent vraisemblablement au prince et à ses compagnies des contributions, mais l'essentiel des ressources provient des pillages des pays environnants.

 

Refusant de dédommager les marchands francs qu'il a dépouillés, Sámo est attaqué dans sa forteresse de Vogastisburg* (la localisation exacte de cette fortification n'est pas connue). Finalement, le roi Dagobert est vaincu par Sámo en 631.

 

Sámo aurait ainsi été à la tête d'une union des troupes des tribus pendant 35 ans, protégeant avec succès ces peuples des invasions étrangères.

 

Samo a eu 12 épouses et a laissé à sa mort 22 fils et 15 filles. Son État retombe sous la dépendance des Avars et disparaît après lui sans laisser de trace.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Pavel Bělina, Petr Čornej et Jiří Pokorný Histoire des Pays tchèques Points Histoire U 191 Éditions du Seuil (Paris 1995) (ISBN 2020208105)

 

Eustache de Luxeuil ou Eustase (mort après 626)

Moine

 

Disciple favori de saint Colomban de Luxeuil, il succéda à son maître et fut en 611 le second abbé de Luxeuil*, actuellement en Franche-Comté*.

 

En 626, il défend, contre Agrestius, la Règle de Saint Colomban*, au Concile burgonde de Mâcon*.

 

L'Abbaye Saint-Eustase de Vergaville* porte son nom.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Bruno Dumézil, « L’affaire Agrestius de Luxeuil : hérésie et régionalisme dans la Burgondie du VIIe siècle », Médiévales. Langues, Textes, Histoire, no 52, 1er juin 2007, p. 135–152 (ISSN 0751-2708, DOI 10.4000/medievales.2503)

 

Voir période suivante