6ème

 

 

Agathias le Scholastique: Avocat, poète et historien byzantin - Mundus ou Mundo: Général byzantin de la première moitié du 6ème siècle - Jean dit Mystacon ou le moustachu : Général byzantin de 580 à 590 environ - Amalaberge ou Amalaberga : Reine des Thuringes de 507/511 à 532/533 - Basin de Thuringe dit Bessin - Cleph ou Clephi : Roi des Lombards d'Italie de 572 à 574 - Félix IV : 54ème  pape de 526 à sa mort en 530 - Dioscore (antipape) : Diacre d'Alexandrie-Antipape pendant quelques semaines - Théodose (fils de Maurice) (583/585-602) -Gildas le Sage : Ecclésiastique - Évagre le Scolastique : Historien de langue grecque - Ferréol d'Uzès dit Saint Ferréol : 5ème évêque d’Uzès de 553 à 581 - Timothée IV d'Alexandrie : Patriarche d'Alexandrie de 517 à 535 - Julien d'Halicarnasse : Évêque d'Halicarnasse - Paul 1er d'Alexandrie : Patriarche d'Alexandrie de 537 à 539 - Serge de Tella : 34ème patriarche d'Antioche selon le décompte de l'Église jacobite de 557 à sa mort - Flavien II d'Antioche : Patriarche d'Antioche de 498 à l'automne 512 - Élie 1er de Jérusalem : Patriarche de Jérusalem de 494 à 516 - Timothée 1er de Constantinople : Patriarche de Constantinople d'octobre 511 à sa mort - Paul de Callinicum : Évêque de Callinicum en Syrie jusqu'à sa déposition en 518 - Jean Moschus : Moine syrien de l'époque byzantine et auteur d'écrits spirituels - Chorikios de Gaza : Rhéteur grec du 6ème siècle - Zamasp ou Jāmāsp : Roi sassanide ayant régné de 497 à 499 - Wisand ou Visand : Roi des Hérules de la première moitié du 6ème siècle - Sinduald : Souverain barbare d'Italie du Nord - Peranius d'Ibérie : Prince d'Ibérie-Commandant militaire romain - Thrasamund : Quatrième roi des Vandales d'Afrique de 496 à 523 - Hoamer dit l'Achille des Vandales : Prince vandale Hasding - Amalafrida ou Amalfrède : Reine des Vandales et des Alains d'Afrique - Dorothée de Gaza ou Dorothée l'Archimandrite : Moine en Palestine vers 560 - AEthelfrith de Northumbrie ou Ethelfrith : Roi de Bernicie de 592 environ à sa mort vers 616 - Amr III ibn al-Mundhir : Roi des Lakhmides de 554 à 569 - Qabus ibn al-Mundhir : Roi des Lakhmides de 569 à 573 - Aelle de Deira : Roi de Deira - Bessas (général) : Général de l'Empire romain d'Orient - Hesperius : Évêque de Metz de 525 à 542 - Airy de Verdun ou saint Airy ou Agéric : 10ème  évêque de Verdun - Tzazo - Jabalah IV ibn al-Harith ou kunya Abu Shamir : Roi ghassanide - Jean Malalas : Fonctionnaire dans l’administration impériale - Asclépios de Tralles : Philosophe éclectique du 6ème siècle - Olympiodore le Jeune ou Olympiodore d'Alexandrie le Jeune : Philosophe alexandrin néoplatonicien-Astrologue - Simplicius ou Simplice (philosophe) : Philosophe néoplatonicien grec du 6ème siècle - Théodechilde (fille de Thierry 1er) - Hildegis ou Hildechis : Prince lombard - Kardarigan : Général sassanide - Philippicos (général) : Général byzantin - Jean III Scholastique - Jean de Tella ou Jean bar Qursos : Évêque de Tella de 519 à 521 - Sui Wendi ou Yáng Jian : Empereur et fondateur de la dynastie Sui de 581 à 604 - Sui Yangdi : Empereur chinois de la dynastie Sui - Waldelène : Duc Franc - Aelia Flavia - Jordanès ou Jornandès : Historien de langue latine du 6ème siècle - Cours (général) : Général byzantin du 6ème siècle - Ménandre le Protecteur ou Ménandre le Byzantin : Historien de langue grecque - Metrodorus (grammairien) : Grammairien et mathématicien grec - Anthémius de Tralles : Mathématicien, ingénieur et architecte byzantin - Paul le Silentiaire : Chambellan - Laudulphe d'Évreux dit Saint Laudulphe : Évêque d'Évreux à la fin du 6ème siècle - Constantina (impératrice) - Jean 1er (pape) dit Saint Jean 1er : 53ème évêque de Rome-Pape de l'Église catholique - Samson de Dol dit Saint Samson de Dol - Pol Aurélien ou Pol de Léon : Saint breton-Premier évêque de la ville de Saint-Pol-de-Léon et du pays du Léon au 6ème siècle - Jean d'Épiphanie : Historien de langue grecque de la fin du 6ème siècle - Owain Ddantgwyn dit Owain aux Dents Blanches : Roi de Rhôs - David de Ménevie : saint patron du Pays de Galles - Ainmere mac Sétnai : Ard ri Érenn de 566 à 569 - Creoda ou Crida : Premier roi de Mercie de 585 à 593 - Sapaudus : Archevêque d'Arles de 552 à 586 - Firmin d'Uzès ou Saint Firmin : Quatrième évêque d'Uzès de 538 à 553 - Macédonius II ou Makedonios II : Patriarche de Constantinople de juillet 496 à août 511 - Babaï le Grand : Moine, théologien et médecin - Jean de Césarée : Un des premiers représentants de l'orthodoxie néo-chalcédonienne - Ida de Bernicie : Roi de Bernicie de 547 environ à sa mort - Clotilde (fille de Clovis) dite Clotilde la Jeune ou Chrothilda - Phazas d'Iberia : Prince du Royaume d'Iberia - Vardan III Mamikonian - Evagès ou Hoageis : Prince vandale - Azarethes : Commandant militaire persan sassanide - Cabaon : Chef berbère de Tripolitaine au début du 6ème siècle - Ammatas - Laud de Coutances dit Saint Laud ou Lô : évêque du diocèse de Coutances au 6ème siècle - Barsanuphe de Gaza : Moine du 6ème siècle de la région de Gaza en Palestine - Dosithée de Gaza : Moine ayant vécu au Proche-Orient et en Palestine - Mejēj 1er Gnouni ou Mezezios Gnouni : Marzban d'Arménie de 518 à 548 - Damien d'Alexandrie ou Damien le Syrien : Trente-cinquième patriarche d'Alexandrie de 578 au 12 juin 607 -

Dagisthée /Général byzantin actif sous Justinien, au 6ème siècle - Áedán mac Gabráin : Roi de Dál Riata de 574 à 608 - AEthelric (roi de Bernicie) : Quatrième roi de Bernicie de 568 à 572 - Hussa : Septième roi de Bernicie de 585 à 592/593 - Georges de Pisidie : Poète de langue grecque - Abraha dit Abraha l'abyssin ou Abraha al-Achram : Général Abyssin qui a conquis l'Arabie du Sud - Al-Mundhir III ibn al-Nu'man ou Al-Mundhir ibn Imri' al-Qays : roi des Lakhmides de 503/505 à 554 - Sunna (évêque) : Évêque arien de Merida entre 582 et 587/589 - Eustathe d’Épiphanie : Historien byzantin - Marutha de Tikrit : Dignitaire de l'Église syriaque orthodoxe - Thierry du Mont d'Hor dit Saint Thierry - Thrasaric : Roi des Gépides régnant autour de l'an 500 - Hésychios de Milet : Historien et biographe de langue grecque - Godas : Noble gothique du royaume vandale en Afrique du Nord - Jean le Lydien : Fonctionnaire et écrivain byzantin du 6ème siècle - AEthelric (roi du Deira) : Roi de Deira - Ceawlin : Roi du Wessex - Al-Mundhir IV ibn al-Mundhir : Roi des Arabes Lakhmid entre 574 et 580 - Amr ibn Kulthum Ibn Malik Ibn Abab Abou Al-Aswad al-Taghlibi : Chevalier et chef de la tribu des Taghlibs - Isidore de Gaza : Philosophe néoplatonicien -

 

Davit Anhaght ou Davit Nerginatsi dit David de Nerken ou David Armenios

Philosophe arménien des 5ème et 6ème siècles

 

Néoplatonicien*, Davit influence des générations entières de philosophes arméniens jusqu'au 18ème siècle.

 

Bien que la tradition arménienne fasse de lui un disciple de Mesrop Machtots et du Catholicos Sahak 1er ainsi qu'un compagnon de Moïse de Khorène, les historiens s'accordent pour dire que Davit serait né après la mort de ces savants dans les années 470, dans le village de Nergin*, dans le Taron*.

 

Envoyé à l'école néoplatonicienne d'Alexandrie*, il y reçoit l'enseignement du philosophe néoplatonicien Olympiodore le Jeune scolarque, c'est-à-dire recteur en 541, puis y enseigne à son tour et y effectue des recherches ; il passe ensuite plusieurs années à Athènes et à Constantinople, où la renommée que lui acquièrent ses talents d'orateur lui vaut son surnom d'Invincible, avant de retourner en Grande-Arménie* à un âge avancé.

 

Son enseignement y rencontre l'opposition d'une partie du clergé, et Davit se réfugie au monastère de Haghpat*, où il meurt dans les années 550 ou 560 ; il est ultérieurement canonisé par l'Église arménienne.

 

Davit est l'auteur de nombreux ouvrages et de plusieurs traductions depuis le grec. Il laisse aussi des écrits dans lesquels il traite de la musique d'un point de vue philosophique.

 

Ces œuvres sont traduites en arménien dès le 7ème siècle et deviennent des classiques dans ce pays. L'historien du 11ème siècle, Stépanos Taronetsi semble prétendre à tort, qu'il est un disciple de l'érudit Moïse de Khorène.

 

Davit a influencé les philosophes arméniens postérieurs jusqu'au 18ème siècle, et a été une des bases du cursus universitaire antique

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de V. Calzolari, J. Barnes (eds.), L'œuvre de David l'Invincible et la transmission de la pensée grecque dans la tradition arménienne et syriaque (Commentaria in Aristotelem Armeniaca. Davidis Opera 1), Leyde - Boston: Brill, 2009 (Philosophia Antiqua 116).

 

Tatto ou Tatton

Septième roi des Lombards autour de l'an 500

 

Sous son règne, les Lombards quittèrent le Rugiland* pour s'installer dans la grande plaine danubienne, en actuelle Hongrie, et entrèrent en conflit avec les Hérules* du roi Rodulf.

 

Selon Paul Diacre, auteur d'une Histoire des Lombards, la fille du roi Tatto, Rumetruda, se moqua un jour de la petite taille du frère du roi Hérule qui était venu comme ambassadeur auprès du roi lombard. L'envoyé des Hérules avait alors riposté par des paroles piquantes, provoquant la colère de la princesse lombarde qui le fera assassiner par traîtrise.

 

Rodulf, voulant venger son frère, déclara la guerre à Tatto. Ce dernier écrasa les Hérules et s'empara de leur trésor. Tatto ne profitera pas longtemps de son triomphe car il sera renversé et assassiné par son neveu Waccho.

 

Hildegis, fils ou petit-fils de Tatto, se révoltera contre Waccho, mais il sera vaincu et forcé de fuir chez les Gépides*, ce qui provoquera des tensions entre ces derniers et les Lombards.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Dominique Petit, Histoire sociale des lombards VIe–VIIIe siècles, Éditions L'Harmattan, 2003, pp. 17–18. (ISBN 2296337066)

 

Saint Cadou ou Cadoc (vers 522-vers 570)

Saint chrétien légendaire

 

Né dans le Glamorgan* ou Powys au Pays de Galles*, et est mort assassiné dans sa cathédrale par les Barbares.

 

Saint Cadou serait le fils de saint Gwynllyw roi de Glywysing* et de sainte Gladys et le neveu de Pétroc de Bodmin, honoré à Lopérec* (Finistère). Sa vie latine a été écrite au 11ème siècle à Llancarfan*.

 

Cadou refuse de prendre la tête de l'armée de son père, préférant combattre pour Jésus-Christ.

 

Il est le fondateur de l'abbaye de Llancarfan et d'un monastère à Cambuslang* en Écosse, puis il traverse la Manche pour venir dans le pays de Vannes*. Il voyagea en Palestine, rencontra le pape pour ensuite devenir évêque de Bénévent* en Italie où il serait mort vers 570.

 

Sous le nom de saint Cadoc, il est un des saints gallois les plus importants, car c'est dans son abbaye qu'ont été formés de nombreux saints celtiques dont saint Brandan et saint Malo.

 

Des chapelles lui sont dédiées à Auray, Belz*, Locoal-Mendon*, Saint-Caradec-Trégomel* dans le Morbihan, à Ploumilliau*, Carnoët* dans les Côtes-d'Armor ainsi qu'à Gouesnac'h*, Sizun*, Bannalec* et Moëlan-sur-Mer* dans le Finistère ou Guérande* en Loire-Atlantique et le nom se trouve dans la composition d'une trentaine de noms de lieux.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Saint Cadou/ Portail de la Bretagne/ Catégories : Saint breton

 

Eutychius de Constantinople dit Saint Eutychius de Constantinople (vers 512-582)

patriarche de Constantinople d'août 552 à janvier 565 et d'octobre 577 à sa mort

 

Né à Theium* en Phrygie* Sa vie est bien connue, car la biographie rédigée après sa mort par un de ses proches, Eustathe, prêtre de Constantinople*, a été conservée.

 

Son père Alexandre était un officier de l'armée qui servit sous Bélisaire. Lui-même devint moine à 30 ans dans le diocèse d'Amasée*, puis prêtre et archimandrite*, et en 552 son évêque l'envoya à Constantinople pour y traiter d'affaires de sa charge.

 

Il fit apparemment grande impression sur l'empereur Justinien, car, lorsque, juste après, mourut le patriarche Mennas le 25 août 552, il fut désigné le jour même pour la succession.

 

Il eut aussitôt à reprendre les négociations avec le pape Vigile, qui se trouvait à Constantinople depuis 547, sur la convocation d'un concile œcuménique, voulu par l'empereur Justinien pour entériner la condamnation des Trois Chapitres*.

 

Le pape céda finalement le 28 janvier 553, mais refusa de participer à ce deuxième concile de Constantinople*, qui fut dès lors présidé par Eutychius du 5 mai au 2 juin 553. Le 14 mai, le pape envoya un document condamnant 60 propositions de Théodore de Mopsueste, mais refusant toujours la condamnation globale des Trois Chapitres. Le concile passa outre, et ce fut Eutychius qui rédigea les décrets. Finalement, c'est dans une lettre adressée au patriarche Eutychius et datée du 8 décembre 553 que le pape Vigile céda pour pouvoir rentrer à Rome.

 

Le 24 décembre 562, Eutychius réinaugura en présence de l'empereur la cathédrale Sainte-Sophie* dont la coupole s'était effondrée le 7 mai 558, à la suite du tremblement de terre de décembre 557.

 

Fin 564, Justinien promulgua un décret à la teneur relevant de l'aphthartodocétisme*. L'empereur envoya ce texte aux patriarches pour signature, mais Eutychius lui opposa un refus net.

 

Le 22 janvier 565, Justinien fit perquisitionner son domicile et arrêter tous ses serviteurs pendant qu'il célébrait la messe. La nuit suivante, le patriarche fut arrêté et enfermé dans un monastère à Chalcédoine*.

 

Huit jours après, un synode d'évêques fut réuni pour le juger sur des griefs sans rapport avec la question, touchant son mode de vie prétendument inapproprié. Eutychius refusa de se présenter, et fut condamné et déposé. Il fut d'abord relégué sur l'île de Prinkipo*, puis renvoyé au mois d'avril suivant dans son ancien monastère d'Amasée, et remplacé par Jean III Scholastique.

 

C'est après la mort de celui-ci, le 31 août 577, que Justin II, le successeur de Justinien, rétablit Eutychius sur son trône le 3 octobre 577.

 

Il eut aussi une controverse avec le diacre Grégoire, apocrisiaire* du pape Pélage II à Constantinople de 580 à 585, et futur pape Grégoire 1er, à propos de la résurrection des corps.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Eutychius de Constantinople/ Portail du monde byzantin/  Catégories : Patriarche de Constantinople

 

 

 

Voir période suivante