4ème

 

Varazdat: Roi arsacide d'Arménie de 374 à 378 - Eucher (fils de Stilicon) - Arsace III d'Arménie ou Arshak III d’Arménie : Roi d’Arménie de 384 à 390 - Gorgon ou Gorgonius dit saint Gorgon : Officier sous Dioclétien-Martyr romain - Marguerite d'Antioche de Pisidie ou sainte Marine : Vierge martyre du 4ème siècle - Eusèbe d'Émèse : Évêque d'Émèse - Khosrov III d'Arménie dit le Petit : Roi arsacide d'Arménie de 330 à 339 - Tribigild : Général ostrogoth de l'empire romain d'Orient - Fravitta dit Flavius Fravitta ou Flavius Fravitus : Militaire et homme politique romain d'origine wisigothe - Uldin, Uldiz ou Uldes : Roi des Huns de 390 à 410 - Valarchak d'Arménie ou Valarsace d’Arménie : Co-roi d’Arménie de 384 à 386 - Artavazd ou Artavasde 1er Mamikonian : Sparapet du royaume d'Arménie - Mélanie dite l'ancienne ou sainte Mélanie - Nicétas le Goth : Martyr - Démophile de Constantinople : Évêque de Béroia puis de Constantinople de 370 à 380 - Flavius Richomeres dit Richomer : Officier franc au service de l'Empire romain - Virius Nicomachus Flavianus ou Nicomaque Flavien : Érudit et homme politique romain - Gennobaud ou Génobaud : Roi Franc à la fin du 4ème siècle - Marcomir ou Marcomer : Roi franc des Ampsivariens et des Chattes à la fin du 4ème siècle - Sunnon ou Sunno : Roi Franc de la fin du 4ème siècle - Hypatie d'Alexandrie : Mathématicienne et philosophe grecque d'Alexandrie - Withimer ou Vinitharius : Chef ostrogoth du 4ème siècle - Bagrat 1er Bagratouni : Noble arménien - Pancrace de Rome - Servais de Tongres dit Saint Servais ou Servatius : Évêque du diocèse de Tongres - Varaz-Bakour 1er d'Ibérie ou Aspacoures II d’Ibérie : Roi d’Ibérie de 363 à 365 - Sainte Salomé d’Oudjarma : Princesse arménienne -Mirvan III d'Ibérie ou Mirian III d’Ibérie : Fondateur de la dynastie des Chosroïdes-Roi d'Ibérie de 284 à 361 - Houssik II de Manazkert ou Manazkertsi : Catholicos d'Arménie de 373 à 377 - Faxian ou Fa-Hsien :  Moine bouddhiste chinois - AElius Spartianus dit Spartianus (4ème siècle) : Ecrivain - Eudaf Hen ou Octavius dit Eudaf le Vieux : Roi semi-légendaire de Bretagne insulaire - Manouel Mamikonian : Noble arménien de la famille des Mamikonian-Régent d'Arménie - Zarmandoukht : Reine douairière d’Arménie de 378 à 384 - Idacio Merida dit Hydace de Mérida : Évêque de Merida - Eunape : Rhéteur grec - Aristakès 1er Parthev ou Aristacès 1er Parthev : Catholicos d'Arménie de 320/325 à 327/333 - Vatché Mamikonian : Sparapet du royaume d'Arménie - Palladios ou Pallade de Galatie : Écrivain religieux chrétien-Évêque d'Hélénopolis de Bithynie entre 400 et 406-Évêque d’Aspuna en Galatie de 417 à sa mort - Démétrios de Thessalonique ou Démétrius : Martyr chrétien - Smbat 1er Bagratouni : Probablement seigneur de Sper en Arménie historique - Grumbates : Roi des Chionitae  - Valerius Maximus Basilius : Homme politique de l'Empire romain - Nino de Géorgie dite Sainte Nino (4ème siècle) : Apôtre de la Géorgie - Grégoire l'Ancien ou Grégoire de Nazianze l'Ancien : Évêque de Nazianze de la province romaine de Cappadoce - Nonna ou Nonne - Prohérésios ou Prohaeresius : Professeur arménien de rhétorique - Himérios : Orateur et un sophiste (professeur de rhétorique) - Césaire de Nazianze - Auxence de Milan, ou Auxentius : Théologien arien-Évêque de Milan de 355 à sa mort - Vertanès 1er Parthev ou Varthanès 1er Parthev-Catholicos d'Arménie de 327/333 à 341/342 - Didyme l'Aveugle : Théologien de l'École d'Alexandrie - Nonnos de Panopolis : Poète grec - Gaius Ceionius Rufius Volusianus Lampadius : Homme politique de l'Empire romain - Lucius Valerius Maximus Basilius (consul en 327) : Homme politique de l'Empire romain - Gorgonie - Modares ou Modaharius : Prince goth-Commandant de l'armée de Thrace au 4ème siècle - Helvidius : Théologien chrétien romain - Tryphiodore : Poète épique-Grammairien égyptien - Palladas : Poète grec antique - Lucius Valerius Maximus Basilius (préfet) : Homme politique de l'Empire romain - Neratius Junius Flavianus : Homme politique de l'Empire romain - Septimius Bassus : Homme politique de l'Empire romain - Jovinien (moine) - Bonoso di Sardica : Évêque romain - Némésios ou Némésius : Évêque d'Émèse en Syrie-Théologien et philosophe chrétien - Eugène (usurpateur romain) : Rhéteur et grammairien-Proclamé empereur romain en 392 contre Théodose 1er - Ceionius Rufius Albinus : Homme politique de l'Empire romain - Flavius Abundantius (consul) : Homme politique de l' Empire romain d'Orient - Flavius ​​Promotus dit Promotus : Général romain qui a servi sous Théodose 1er - Flavius ​​Timasius dit Timasius : Général de l'Empire romain - Éphrem le Syrien dit Éphrem de Nisibe ou Éphrem le Syriaque : Diacre syrien et théologien - Jacques de Nisibe ou Jacob de Nisibe : Ascète chrétien-Un des premiers évêques de Nisibe - Odotheus : Roi Greuthungi - Claudien ou Claudius Claudianus : Poète latin lié à la cour de l'empereur Honorius à Milan - Flavius Macrobius Ambrosius Theodosius dit Macrobe : Ecrivain-Philosophe-Philologue latin - Phocas de Sinope ou Phocas le jardinier : Martyr - Saturninus (consul 383) : Homme politique et militaire de l'Empire romain - Nectaire de Constantinople : Patriarche de Constantinople de juin 381 au 27 septembre 397 - Marthe de Langres ou Marthe d'Auxerre - Decimus Magnus Ausonius dit Ausone : Homme politique-Homme de lettres - Flavius Afranius Syagrius : Personnage important de l'Empire romain dans la deuxième moitié du 4ème siècle - Maurus Servius Honoratus, dit Servius : Grammairien païen - Astérios d'Amasée : Évêque d'Amasée de la fin du 4ème siècle - Traianus (magister peditum) : Général romain sous l'empereur Valens - Aemilius Magnus Arborius - Paulin de Nole ou saint Paulin : Poète et un ecclésiastique latin-Évêque de Nole de 409 à sa mort - Bissula - Asclépiodote : Roi légendaire de l’île de Bretagne - Victor (magister equitum) : Militaire et homme politique romain - Sebastianus (magister peditum) dit Sébastien : Général romain - Marcel 1er : 30ème pape de l'Église catholique du 27 mai 308 au 16 janvier 309 - Vadomar : Roi alaman du peuple brisgauvien de 360 à 361 - Frigeridus (général) : Général romain d'origine germanique - Flavius Arinthaeus ou Arinthæus : Homme politique et officier militaire romain - Flavius ​​Eutolmius Tatianus dit Eutolmius Tatianus : Homme politique de la fin de l'empire romain - Lucius d'Alexandrie : Patriarche d'Alexandrie -

 

Mérobaud ou Mérobaude

Officier franc

 

Naturalisé romain sous le nom de Flavius Merobaudes. Il fut magister militum* (maître de la milice) sous Valentinien 1er et sous Valentinien II et consul de Rome en 377 et en 383.

 

Il s'engage dans l'armée romaine et est connu pour être l'un des deux officiers qui rapportèrent à Rome le corps de l'empereur Julien tué à Ctesiphon* en 363. Quelques troubles suivent la mort de Julien, puis Valentinien 1er monte sur le trône et fait de Merobaud son généralissime, ou maître de la milice.

 

À la mort de Valentinien 1er en 375, il s’entend avec l’impératrice Justine pour faire acclamer son fils Valentinien II, âgé de quelques années seulement, mettant ainsi Gratien, frère aîné de Valentinien II, et son entourage, devant le fait accompli. Il prend de l'importance à la cour et son pouvoir lui permet de garder en Gaule des troupes que Gratien désire envoyer en Orient, et permet à ses troupes de remporter une victoire contre les Alamans* en 378.

 

En 377, il est choisi comme consul en même temps que Gratien et favorise la carrière des Francs dans l'armée romaine. Bauto est ainsi choisi comme maître de la cavalerie en 380. Il est de nouveau nommé consul en 383, mais meurt peu après à Trèves.

 

Un de ses descendants, également nommé Flavius Merobaudes, est un rhéteur et un poète qui a fait le panégyrique d'Aetius.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de François Zosso et Christian Zingg, Les Empereurs romains : 27 av. J.-C. - 476 ap. J.-C., édition Errance, 1995, 253 p. (ISBN 2-87772-226-0)

 

Secundus Salutius ou Saturninius Secundus Salutius (mort après 367)

Préfet du prétoire d'Orient au 4ème siècle

 

Il refusa 2 fois le titre impérial que l'armée lui proposait.

 

Secundus Salutius est natif des Gaules. Une inscription honorant Saturninius Secundus trouvée à Rome dans les ruines du forum de Trajan renseigne sur sa carrière. Il fut praeses* (gouverneur romain) de la province d'Aquitaine*, maître du bureau de la mémoire, proconsul* d'Afrique*. En 355, Secundus Salutius est nommé questeur* alors que Julien est césar, et gagne son respect par sa connaissance de la philosophie et de la rhétorique* grecque.

 

En 361, Julien devenu seul empereur, le nomme préfet du prétoire d'Orient* avec la mission de superviser le tribunal de Chalcédoine*, créé pour juger les conseillers de Constance II.

 

Il accompagne l'empereur lors de la campagne de Perse, au cours de laquelle Julien est tué en juin 363.

 

L'armée lui propose la pourpre, qu'il décline, arguant de son grand âge et de ses infirmités, si bien que cet honneur échoit à Jovien. Un an plus tard en février 364, Jovien étant mort, les soldats propose de nouveau le pouvoir à Sallustius, qui refuse à nouveau.

 

Il continue sa charge de préfet du prétoire d'Orient sous Valens jusqu'en 365, puis après une interruption, de nouveau jusqu'en 367. Les empereurs le récompensent pour ses services par l'honneur d'une statue à son effigie, placée à Rome, dont on a retrouve l'inscription.

 

On n'a plus de traces de lui après 367 : il est sans doute mort peu après cette date, d'autant plus que déjà en 363 il disait être d'un grand âge et souffrir d'infirmités

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Robert Étienne, « Flavius Sallustius et Secundus Salutius », Revue des Études Anciennes, t. 65, nos 1-2, 1963

 

Valentinianus Galate

 

Fils unique de l'empereur romain Valens, qui dirigea l' Empire romain pendant l'Antiquité tardive. Valentinianus devint consul romain alors qu'il était enfant, mais il mourut dans la petite enfance, et l'empire passa aux fils et à la fille de Valentinien le Grand, l'oncle de Valentinianus Galates.

 

Valentinianus était le 3ème enfant de l'empereur Valens et de Albia Dominique.

 

Il est peut-être né en Galatie*, ce qui expliquerait son épithète.

 

Selon la législation recueillie dans le Codex Theodosianus*, Valentinianus était intitulé nobilissimus puer*. Avant son troisième anniversaire, il a été nommé consul pour l'année 369 aux côtés de Victor , le magister equitum*.

 

Vers 370, Valentinianus tomba malade à Césarée en Cappadoce* (Kayseri).

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé  Valentinianus Galates/ Traduit par mes soins

 

Vithicab (mort en 368) était le

Roi alaman des Brisgauviens de 360 à 368

 

Fils de Vadomar. Vithicab endossa après le bannissement de son père Vadomar la royauté offerte par le César Julien et sera décrit par Ammianus Marcellinus comme le plus faible et le plus frêle des garçons.

 

Malgré la promesse des Brisgauviens* faite au César Julien, de tenir une paix permanente, Vithicab renouvela des agressions et des actes de violence sur le territoire romain.

 

En 368 l'empereur Valentinien 1er laissa un assassin s'occuper de l'éliminer.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Dieter Geuenich: Geschichte der Alemannen. Kohlhammer, Stuttgart 2004 (ISBN 3-17-018227-7 et 3-17-012095-6).

 

 

Voir période suivante