De 300 à 100 av jc

 

Persée de Cition (307-243 av. jc): Philosophe grec de l'école stoïcienne - Ptolémée Eupator: Pharaon - Mattathias: Dirigeant politico-religieux juif du 2ème siècle av. jc et Fondateur de la dynastie des Hasmonéens - Antiochos V Eupator : Roi séleucide de Syrie qui règne de 163 à 162 av. jc - Jonathan - Marcus Aemilius Lepidus Porcina : Homme politique romain - Cnaeus Servilius Caepio : Homme politique romain du 2ème siècle av. jc - Mirian ou Mirvan 1er d'Ibérie : Troisième roi d'Ibérie de 159 à 109 av. jc - Apollonios de Perga ou Apollonius de Perge : Géomètre et astronome grec - Clitomaque : Philosophe - Hégésine de Pergame : Philosophe grec - Apollonis de Cyzique (?) - Métrodore de Stratonice : Philosophe de la fin du 3ème siècle av. jc - Eumène 1er de Pergame : Roi de Pergame de la dynastie des Attalides de 263 à 241 av. jc - Ariston de Céos : Philosophe grec- 5ème scholarque du Lycée - Diodore de Tyr : Philosophe grec-Scholarque de l’école du Lycée - Alcime : Grand prêtre d'Israël de 162 à 159av.jc - Artavazde 1er d'Arménie : Roi d'Arménie - Sauromace 1er d'Ibérie ou Saourmag : Roi d'Ibérie de 234 à 159 ou de 237 à 162 av. jc selon les sources - Antigone III Dôsôn : Roi de Macédoine de 229 à 221av.jc - Tyrannion : Grammairien - Quintus Mucius Scævola : Homme politique-Consul en 174 av. jc - Gaius Blossius dit Blossius de Cumes : Philosophe - Artaban II : Roi des Parthes de 128 à 124 av. jc - Bardylis II : Roi illyrien de Dardanie de 295 à 290av.jc - Publius Rupilius : Homme politique romain-Consul en 132 av. jc - Lucius Calpurnius Bestia : Consul romain en 111 av. jc - Diaeos de Mégalopolis : Chef de la ligue achéenne en 147 av. jc - Quintus Caecilius Metellus Macedonicus : Magistrat romain-Préteur en 148 av. jc-Consul en 143 av. jc - Aulus Hostilius Mancinus : Homme politique romain du 2ème siècle av. jc - Claudia Pulcheria - Appius Claudius Pulcher (consul en 143 av.jc) : Homme d'État de la République romaine - Laodicé V : Princesse hellénistique de la dynastie séleucide - Polycrateia : Reine de Macédoine - Eusébès Philopatôr dit Ariarathe V : Roi de Cappadoce de 163 à 159 et de 157 à 130 av. jc - Attale III Philométor : Dernier roi du royaume de Pergame - Apollonios (fils de Mnesthée) : Officier au service du royaume séleucide - Quintus Ennius dit Ennius - Livia Drusa - Marcus Cornelius Cethegus (consul en 160 av. jc) : Homme politique romain - Caius Cassius Longinus (consul en 171 av. jc) : Homme politique romain du 2ème siècle av. jc - Cnaeus ou Gnaeus Naevius dit Névius ou Nevius : Dramaturge romain - Publius Claudius Pulcher (consul en 184 av.jc) : Sénateur romain du 2ème siècle av. jc - Laodice II Andromaque (fils d'Achaïos 1er) : prince de la dynastie des Séleucides - Wei Zifu : Impératrice pendant la dynastie Han de la Chine antique - Liu Ju dit le prince héritier Wei : Prince héritier de la dynastie Han occidentale - Indibilis : Roi des Ilergetes - Métroclès : Philosophe cynique - Laodice IV : Princesse hellénistique de la dynastie séleucide - Liu Che  dit Han Wudi : 7ème empereur de la dynastie Han du 9 mars 141 av. jc à sa mort - Phraatès 1er ou Arsace IV : Roi des Parthes de 175 à 171 av. jc - Phriapatios dit Arsace III Phriapatios : Roi parthe - Démétrios 1er de Bactriane dit Démétrios 1er Anikêtos (l’Invincible) : Roi du royaume gréco-bactrien de 200 av. jc à 180 av. jc environ - Eucratide 1er dit le Grand ou Eucratidès ou Eukratidès : Premier roi de la maison d’Eucratide du royaume grec de Bactriane de 171 av. jc à vers 145 av. jc - Zénon de Sidon (épicurien) : Philosophe épicurien - Artaxias ou Artasès 1er : Roi d'Arménie de 190/189 à 159 av. jc - Jing Ke : Prince héritier de Yan - Laodice III : Princesse hellénistique de la dynastie des rois du Pont - Lucius Valerius Aedituus : Poète romain de la fin du 2ème siècle et du début du 1er siècle av. jc - Crantor (philosophe) : Philosophe grec académicien - Cratès d'Athènes : Philosophe grec académicien - Arsinoé III : Reine de l’Égypte antique  - Teuta : Personnalité illyrienne du 3ème siècle av. jc -Considérée comme reine de la tribu des Ardiaei vers 231/230 à vers 228 av. jc - Popillia - Quintus Fabius Maximus Verrucosus (le Verruqueux) dit Cunctator (le Temporisateur) : Homme politique et militaire romain - Ying Bu ou Qing Bu : Général du début de la dynastie des Han occidentaux - Zhang Liang (Han de l'Ouest) : Stratège et homme d' État au début des années de la dynastie des Han occidentaux - Shusun Tong : Spécialiste officiel du rituel à Qin - Callimaque de Cyrène : Poète grec - Archidamia : Reine spartiate - Archidamos IV : Roi de Sparte vers 300 av. jc à 275 av. jc - Marcus Perperna (consul en 130 av. jc) : Sénateur et consul romain de la fin du 2ème siècle av. jc - Apollonios de Rhodes : Poète épique grec du 3ème siècle av. jc - Gaius Lucilius dit Lucilius : Poète latin fondateur de la satire - Lucius Marcius Censorinus : Consul en 149 av. jc - Évandre (philosophe) - Téléclès : Philosophe - Lacydès de Cyrène : Philosophe grec - Manius Aquilius: Consul romain en 129 av. jc - Apollodore l'Épicurien né à Athènes : Philosophe épicurien - Sima Qian : Historien chinois - Lu Buwei : Personnage important de la fin de la Période des Royaumes combattants - Andronicos de Rhodes : Philosophe péripatéticien du 1er siècle av. jc - Apellicon de Téos : Bibliophile grec - Marcus Junius Silanus (consul en 109 av. jc) : Homme politique-Général de la République romaine-Consul en 109 av. jc - Ying Fusu dit Fu Su : Prince héritier de Qin shi huang - Démétrios Kalos dit le Beau : Prince antigonide-Roi éphémère de Cyrène - Meng Tian ou Mong T’ien : Général et architecte militaire chinois - Nicanor (général de Démétrios) : Général séleucide - Tigrane 1er : Roi d'Arménie de la dynastie artaxiade - Publius Mucius Scævola (consul en 175 av. jc) - Cléomène III : Roi de Sparte de 235 à 222 av. jc - Phthia : Princesse d’Épire-Reine de Macédoine au 3ème siècle av. jc - Critolaos : Général - Andriscos : Aventurier originaire de Thrace - Quintus Caecilius Metellus : Homme politique romain - Aulus Atilius Serranus : Consul en 170 av. jc - Gaius Servilius Vatia : Préteur en 114 av. jc - Publius Cornelius Scipio Nasica Serapio (consul en 138 av. jc) - Quintus Fulvius Nobilior : Homme politique et militaire de la République romaine - Consul en 153 av. jc-Censeur en 136 av. jc - Appius Claudius Pulcher (consul en  212 av.jc) : Homme politique de la République romaine - Ariarathe IV Eusèbes dit Ariarathe IV : Roi de Cappadoce de 220 à 163 av. jc - Nicomède II Épiphane dit Nicomède II : Roi de Bithynie de 149 à 127 av. jc - Sextus Perquitianus : Sénateur romain du 2ème siècle av. jc - Oropherne de Cappadoce : Anti-roi de Cappadoce de 159 à 157 av. jc - Mithrobazane de Sophène : Dynaste ou roi de Sophène ayant régné vers 150 av. jc - Antiochis III: Princesse de l'époque Hellénistique de la dynastie Séleucide - Publius Cornelius Scipio Nasica Corculum : Homme politique de la Rome antique - Eumène III de Pergame dit Eumène III ou Aristonicos - Antiochis II : Princesse de l'époque hellénistique de la dynastie Séleucide - Caius Claudius Pulcher (consul en 177 av. jc) : Sénateur romain du 2ème siècle av. jc - Huo Qubing - Zheng Qing dit Wei Qing : Général chinois de la dynastie Han - Chen de Wu dit  Chen Jiao : Impératrice pendant la dynastie des Han - Mandonius - Jiang Qi dit Jiang Chong : Haut ministre - Gongsun He dit Sunshu : Haut responsable chinois - Ménippe de Sinope : Philosophe cynique phénicien - Li Guangli : Général chinois de la dynastie des Han - Zhao Ponu : Commandant militaire - Consort Qi dite Lady Qi : Épouse de l'empereur Gaozu fondateur de la dynastie des Han - Zhang Qian : Explorateur - Antiochos dit le Jeune - Triệu Trọng Thy dit Trọng Thủy : Prince du pays Nam Viet - Zhao Tuo ou Ziu To : Premier Roi de la Nanyue à partir de 203 à sa mort - Liu An : Roi de Huainan sous les Han Occidentaux - Tiridate 1er de Parthie - Hélioclès 1er Dikaios dit Hélioclès 1er  : Roi du royaume grec de Bactriane d'environ 145 à sa mort - Eucratide II : Roi du royaume grec de Bactriane d'environ 145 à 140 av. jc - Li Guang : Général chinois de la dynastie Han occidentale - Junchen - Zhào Mò ou Triệu Mạt - Luan Da : Figure religieuse du début de la dynastie Han de l'État de Yue - Yizhixie - Gongsun Ao : Général et commandant de la dynastie des Han de Chine occidentale - Caius Valerius Flaccus : Poète épique latin - Zhào Jiàndé ou Triệu Kiến Đức - Zhào Xīng ou Triệu Hưng : 4ème roi de la Nanyue (Nam Việt) - Porcius Licinus : Poète latin du 2ème et du 1er siècle av. jc - Laodicé dite Laodicé A dans les généalogies modernes : Princesse hellénistique issue de la dynastie des Séleucides -

 

Mithridate II du Pont

Roi du Pont de 256/250 à 220 av. jc

 

Fils et successeur d'Ariobarzane du Pont*. Il est l'époux de la princesse séleucide Laodicé A qui est une sœur des rois Séleucos II et Antiochos Hiérax et aurait reçu comme dot la Grande-Phrygie*. Dans ce contexte, il se trouve impliqué dans la guerre fratricide qui les oppose et dans laquelle, comme les autres dynastes d'Asie Mineure, Ariarathe III de Cappadoce, époux de Stratonice III, une autre fille d'Antiochos II, et Zélas de Bithynie ; il soutient le second et avec l'appui de mercenaires galates* ils battent Séleucos II lors de la bataille d'Ancyre* en 240/239 av. jc.

 

De son épouse Laodicé A, fille d'Antiochos II, il laisse trois enfants

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2003 (ISBN 2-02-060387-X), Tome I

 

Agron (roi) (mort en 231 av. jc)

Roi du Royaume d’Illyrie de 250 à 231 av. jc

 

Fils de Pleuratus II, Agron réussi à étendre la domination illyrienne sur de nombreux peuples et villes de la région adriatique. Il est surtout connu pour sa victoire décisive sur la Ligue étolienne*, un État de l'ouest de la Grèce.

 

Son état s'étendait de Narona en Dalmatie* au sud jusqu'au fleuve Aoos* et Korkyra*. Au cours de son règne, l'État ardéen* atteint le sommet de sa puissance. L'armée et la flotte ardéennes en ont fait une puissance régionale majeure dans les Balkans et le sud de l'Adriatique. Agron a pris le contrôle de l'Adriatique avec ses navires de guerre* (lembi), une domination dont jouissaient autrefois les Liburniens*. Agron a donné la ville de Pharos* à Démétrios de Pharos pour régner en tant que gouverneur.

 

En 234 avant jc, la succession royale en Épire* prend fin et une république fédérale fut instituée. Au sud, la partie ouest de l' Acarnanie* s'est séparée. Leur indépendance fut bientôt menacée par les Etoliens, qui commencèrent à occuper le territoire autour du golfe d'Ambracia*, qui a forcé les Epirotes à établir un nouveau centre à Phoenice*. Assiégés à Médion*, les Acarnaniens ont demandé l'aide de Démétrius II de Macédoine, qui pendant la plus grande partie de son règne avait été en guerre contre les Étoliens et les Ligues Achéennes.

 

La défaite des Étoliens, célèbre pour leur victoire sur les Gaulois envahisseurs une génération auparavant, fait sensation en Grèce. Agron était fou de joie lorsque ses navires sont revenus et qu’il appris la victoire de ses commandants. Agron a alors tellement bu que cela provoqua une crise de pleurésie qui le tua en quelques jours.

 

Pinnes, son fils avec sa première épouse Triteuta, a officiellement succédé à son père comme roi en 231 avant jc, mais le royaume fut gouverné par la 2ème femme d'Agron, la reine Teuta.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Agron (king) Traduit par mes soins

 

Pinnes

Roi d’Ardée en Illyrie de 230 à 217 av. jc

 

Il succède officiellement à son père en tant que roi, mais le royaume d'Ardée est gouverné par la deuxième épouse d'Agron, la reine Teuta.

 

Pinnes n'était qu'un jeune garçon lorsque son père décéda, et sa belle-mère Teuta pris le contrôle de facto. Les chefs locaux exigèrent plus de pouvoir et d'autonomie pour leurs régions et Teuta, qui craignait de perdre son statut céda. Cet acte fut considéré comme un signe de faiblesse et aucun navire dans la mer Adriatique et la mer Ionienne n'était à l'abri des pirates illyriens qui attaquèrent les navires ce qui causait  des problèmes aux relations extérieures d'Illyrie.

 

La Grèce fut la plus touchée par ce nouveau danger car son économie dépendait des mers. Rome, voulant protéger les routes commerciales entre la Magna Graecia* et la Grèce, envoya des délégués pour arbitrer la situation, mais la guerre éclata en raison d'un désaccord entre Teuta et les ambassadeurs de Rome.

 

Elle ordonna les assassinats des délégués et déclencha la première guerre illyrienne en 229 av. jc, Teuta s'est rendue et accepta les conditions de paix de Rome qui comprenaient son abdication et la réintégration de Pinnes.

 

Pinnes a de nouveau perdu son trône lorsque, Démétrios de Pharos épousa Triteuta et se déclara roi.

 

Démétrius ignora le traité avec Rome et allia l'Illyrie avec l'ennemi de Rome, la Macédoine. La deuxième guerre romano-illyrienne commença en 219 avant jc quand une armée romaine fut envoyée en Illyrie. Demetrius s'est enfui à Macedon* et Pinnes est finalement devenu roi, bien que sa mort soudaine en 217 avant jc à l'âge de 15 ans ne lui permis jamais de réellement gouverner.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Pinnes (Ardiaean)/ Traduit par mes soins

 

Bion de Borysthène

Philosophe cynique du 3ème siècle av. jc

 

Originaire de Borysthène*(colonie d'Olbia pontique à l'embouchure du fleuve Borysthène).

 

Esprit brillant, il excella surtout dans la satire, n'épargnant aucun lieu commun ni aucune des croyances ou superstitions de son temps. Ses contemporains le considéraient comme athée et Diogène Laërce le comptait parmi les Sophistes*. Il est considéré comme le fondateur du genre littéraire de la diatribe qui servit utilement la diffusion de la philosophie populaire. Il entreprit d'accommoder le cynisme* à l'hédonisme* de Théodore de Cyrène. Il prit violemment parti contre les pratiques religieuses et enseigna que la mort amène l'anéantissement de l'âme.

 

Bion, que l'on disait scythe*, était en fait le fils d'un citoyen grec libre et d'une prostituée lacédémonienne*, mais tous les membres de sa famille furent vendus comme esclaves, sanction infligée à la suite d'un manquement, peut-être financier, du père.

 

Bion se trouva alors au service d'un rhéteur*, dont il hérite. Après avoir mis le feu à la bibliothèque de son ancien maître, qu'il estimait pleine de factures et de fadaises, il fuit à Athènes, où il se tourne vers les enseignements de la philosophie. Là, Bion n'est pas seulement séduit par la philosophie des Cyniques : il est d'abord disciple de Cratès et donc opposé aux idées de l'Académie de Platon*, puis élève de l'école Cyrénaïque* avec Théodore l'Athée, et enfin celles de Théophraste le Péripatéticien.

 

À la manière d'un sophiste itinérant, Bion voyagea à travers la Grèce et la Macédoine*, et fut admis à la cour du roi de Macédoine, Antigone II Gonatas, pendant une courte période. Il décida ensuite d'enseigner la philosophie pour son compte, quelque temps à Rhodes*, et termina ses jours à Chalcis*, en Eubée*.

 

De ses nombreux ouvrages n'ont été conservés que quelques fragments et quelques maximes rapportées par divers auteurs. Selon lui, le mal, c’est de ne pouvoir supporter le mal. Il considérait la présomption comme un obstacle au progrès.

 

Dans ses Entretiens, d'après Diogène Laërce, il critiquait à la manière de Théodore l'Athée les idées que se faisaient les hommes des dieux. Il a attaqué les dieux, les musiciens, les géomètres, les astrologues, et les riches, et a nié l'efficacité de la prière.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Bion de Borysthène/ Portail de la philosophie antique/ Portail de la Grèce antique/ Catégories : Philosophe antique/ Philosophe du 3ème siècle av. jc

 

Voir période suivante