18ème Siècle

 

Personnage: George Byng: 1er vicomte de Torrington-Amiral anglais - Matthew Prior: Poète et diplomate anglais - Henry Sacheverell: Prêtre et homme politique anglais - Henri Saint Jean de Bolingbrok dit Henry St John: Vicomte de Bolingbroke-Homme politique et philosophe britannique - Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg ou Sophie-Dorothée de Brunswick-Zelle - John Erskine : Comte de Mar puis duc de Mar dans la pairie jacobite-Architecte-Homme politique et officier d'armée - Charles Townshend : 2ème vicomte Townshend-Homme d'État anglais - Claudine Guérin de Tencin ou Claudine-Alexandrine-Sophie Guérin de Tencin : Baronne de Saint-Martin de l’isle de Ré - James Stanhope : 1er comte de Stanhope -Militaire et homme d'État anglais des 17 et 18ème siècles - Charles XII de Suède ou Carl de Suède : Roi de l'Empire suédois de 1697 à 1718 - Charles Spencer dit Lord Spencer : 3ème comte de Sunderland-Lord lieutenant d'Irlande de 1714 à 1717-Lord du sceau privé de 1715 à 1716-Lord Président du Conseil de 1717 à 1719-Premier Lord du Trésor de 1718 à 1721 - Alexandre Danilovitch Menchikov : Homme politique-Gouverneur général de Saint-Pétersbourg-Prince du Saint-Empire en 1707-Duc de Cosel-Duc de Ingermanland en 1707 - Nathalie Alexeïevna de Russie - Frédéric-Auguste de Saxe dit le Fort ou  Auguste II : Prince électeur de Saxe de 1694 à 1733-Roi de Pologne de 1697 à 1704, puis de 1709 à 1733-Grand-duc de Lituanie - Anne-Geneviève de Lévis : Duchesse de Rohan-Rohan-Princesse de Soubise - Jeanne Françoise de Biaudos de Castéja dite Madame de La Lande : Demoiselle de Saint-Cyr - Jean-Baptiste Morin : Compositeur français - Charles-Hubert Gervais : Compositeur français - Claude Glucq des Gobelins : Seigneur de Villegénis - Nicolas de Largillierre : Peintre portraitiste, d’histoire, d’animaux, de fleurs et de fruits français - Jean Hotteterre : Compositeur et musicien - François II Rákóczi de Felsővadász : Prince de Hongrie et de Transylvanie de 1704 à 1711 - Jules Alberoni ou Giulio Alberoni : Cardinal italien-Homme d'État espagnol - Marie Gabrielle Geneviève Françoise de Durfort - Samuel Masham : 1er baron Masham-Général britannique - John Campbell : 2ème duc d'Argyll-Comte et 1er duc de Greenwich-Maréchal britannique d'origine écossaise - Henrietta Godolphin née Churchill : 2ème  duchesse de Marlborough - Marie Anne de Bourbon (1678-1718)-Duchesse de Vendôme-Duchesse d'Étampes - Victor Marie d'Estrées dit le Maréchal d’Estrées : Comte puis duc d'Estrées en 1723-Comte de Cœuvres-Seigneur de Tourpes-Militaire français des 17 et 18ème siècles - Frédéric 1er de Suède : Roi de Suède-Prince de Finlande de 1720 à 1751-Landgrave de Hesse-Cassel de 1730 à 1751 - Stanislas Leszczynski dit Stanislas le Bienfaisant : Roi de Pologne de 1704 à 1709 puis de 1733 à 1736 sous le nom de Stanislas 1er-Duc de Lorraine et de Bar de 1737 à sa mort - Leonardo da Porto Maurizio dit Léonard de Port-Maurice-Religieux franciscain - Francesco Orazio Olivieri della Penna dit Francesco della Penna : Missionnaire chrétien au Tibet - Christiane Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth dite Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth : Princesse électrice de Saxe-Reine de Pologne-Grande-duchesse de Lituanie - Catherine Charlotte de Gramont dite Catherine-Charlotte de Boufflers : Duchesse de Boufflers de 1670 à 1739 - Johann Friedrich Böttger : Chimiste allemand-créateur de la porcelaine de Saxe - Hercule-Mériadec de Rohan : Duc de Rohan-Rohan-Prince de Soubise - Charles Porée : Prêtre jésuite-Poète et homme de lettres - Jean-Baptiste Rousseau : Poète et dramaturge français - Jean de Serré de Rieux ou François-Joseph de Seré : Seigneur de Rieux vers 1717/1719-Poète et littérateur français-Conseiller au parlement de Paris - Toussaint Bertin de la Doué ou Thomas Bertin de la Doué : Compositeur français de la période baroque - Nicolas Bernier : Compositeur français - Alexandre-François Desportes : Peintre français - Jan Frans van Bloemen : Peintre flamand de la période baroque - Pietro Francesco Orsini dit Benoît XIII / 245ème pape de l'Église catholique - Benoît Audran le Vieux ou Benoît Audran 1er dit le Vieux : Graveur français - Wilhelmine-Amélie de Brunswick-Lünebourg : Impératrice du Saint Empire-Reine de Germanie, de Bohême et de Hongrie-Archiduchesse d'Autriche - Charlotte-Amélie de Hesse-Wanfried  - François Farnèse : Septième duc de Parme et Plaisance du 12 décembre 1694 à sa mort - Michelangelo Conti dit  Innocent XIII : Pape le 8 mai 1721 à sa mort - Francis Godolphin (2ème comte de Godolphin) : 2ème comte de Godolphin-Politicien anglais-Vicomte de Rialton entre 1706 et 1712 - Charles Spencer (3ème duc de Marlborough) : Duc de Marlborough-Comte de Sunderland entre 1729 et 1733-Général et politicien britannique - Guy Nicolas de Durfort de Lorges : 2ème duc de Quintin-1er duc de Lorges  en 1706-Capitaine des gardes du corps du roi - Geneviève Marie dite Mademoiselle de Quintin - Marc-Antoine Legrand : Comédien et dramaturge français - Charles Botot Dangeville ou Charles-Claude Botot dit Dangeville : Acteur français - Arvid Bernhard Horn d’Ekebyholm dit Arvid Horn : Général suédois-Diplomate et homme politique - Louis César de Bourbon : Comte de Vexin - Bénigne Grenan : Professeur à l'université de Paris - Joseph Addison : Homme d'État-Écrivain et poète anglais - Marc-Antoine de Dampierre : Marquis de Dampierre-Maître de vénerie-Sonneur de trompe et compositeur - Ernest-Louis 1er de Saxe-Meiningen : Duc de Saxe-Meiningen - Louis Fuzelier : Auteur dramatique-Librettiste-Poète-Chansonnier et goguettier français - Catherine Opalinska : Reine de Pologne-Duchesse de Lorraine - Jacques Raisin : 30ème Sociétaire de la Comédie-Française en 1684 - Jean L'Archevêque : Explorateur-Soldat et commerçant français - Marie-Thérèse de Bourbon dite Mademoiselle de Bourbon : Princesse de Conti de 1688 à 1709-Princesse douairière de Conti en 1709 - Léopold 1er de Lorraine dit le Bon : Duc titulaire de Lorraine et de Bar de 1690 à 1697-Duc effectif de Lorraine et de Bar de 1697 à 1729 - Baltaji Mehmet Pacha ou Pakçemüezzin Baltacı Mehmet Pacha dit Baltadji : Homme d'État ottoman-Grand vizir de l'empire ottoman de 1704 à 1706-Kapudan en 1704 - Ahmet III : 23ème sultan de l'empire ottoman - Cosme III de Médicis : Grand-duc de Toscane de 1670 à 1723 - Jean Mauger : Médailleur français - Stanislas-Constantin de Meszek : Baron - Axel Banér (1661-1742) : Fonctionnaire suédois - Jean-Antoine de Mesmes : Magistrat français-Comte d'Avaux - Gaspard Duchange : Graveur français - Simon-Joseph Pellegrin ou L'abbé Simon-Joseph Pellegrin : Poète-Librettiste et dramaturge français - Jean Audran : Graveur aquafortiste et buriniste français - Dorothée-Sophie de Neubourg : Princesse puis duchesse de Parme - Nevşehirli Damat Ibrahim Pacha : Grand vizir de l'Empire ottoman du 9 mai 1718 au 16 octobre 1730 - Willian Congreve (auteur) : Dramaturge et poète britannique - Johann Christoph Bach III ou Jean-Christophe Bach : Organiste et compositeur allemand - Anne-Marie-Louise de Médicis - Philippe de Hesse-Darmstadt : Prince de la lignée de Hesse-Darmstadt-Feldmarschal impérial-Gouverneur de Mantoue - Jean-Gaston de Médicis : Dernier grand-duc de Toscane de la lignée des Médicis de 1723 à 1737 - Aniaba ou Anabia - Richard Steele ou Sir Richard Steele - Antoine de Laroque - Joachim von Düben l’Ancien - Armand-Gaston-Maximilien dit Armand-Gaston-Maximilien de Rohan - Aubry de La Mottraye - Luigi Riccoboni ou Louis Riccoboni dit Lélio : Comédien et écrivain italien - Élisabeth-Charlotte d’Orléans dite Mademoiselle de Chartres  plus tard Mademoiselle : Petite-fille de France - François Thierry - Domenico Guardi : Peintre vénitien - Jean-Baptiste Nattier : Peintre d'histoire français - Richard Cantillon : Financier et économiste irlandais et français -

 

Francesco Acquaviva d’Aragona (1665-1725)

Cardinal italien

 

Petit-neveu du cardinal Ottavio Acquaviva d'Aragona, l'oncle du cardinal Troiano Acquaviva d'Aragona et le grand-oncle du cardinal Pasquale Acquaviva d'Aragona. Les autres cardinaux de sa famille sont Giovanni Vincenzo Acquaviva, Giulio Acquaviva d'Aragona et Ottavio Acquaviva d'Aragona.

 

Francesco est inquisiteur à Malte* du 12 décembre 1690 au 19 avril 1694. Il exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine*, notamment au tribunal suprême de la Signature apostolique*, clerc à la Chambre apostolique*, nonce* en Suisse en 1697 mais n'occupe pas le poste et préfet des Cubiculi du Saint-Père*.

 

Il est nommé archevêque titulaire de Larissa* en 1697 et envoyé comme nonce apostolique en Espagne de 1700 à 1706.

 

Le pape Clément XI le crée cardinal lors du consistoire du 17 mai 1706. Le cardinal Acquaviva est camerlingue du Sacré Collège* entre 1711 et 1712. Comme protecteur du royaume d'Espagne, il est l'ambassadeur virtuel auprès du Saint-Siège et participe aux affaires comme le mariage du roi Philippe V avec la princesse Élisabeth Farnèse de Parme en 1714.

 

Le cardinal Acquaviva participe au conclave de 1721, lors duquel Innocent XIII est élu pape, et à celui de 1724 pour l’élection de Benoît XIII.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Francesco Acquaviva d’Aragona/ Portail du catholicisme/ Catégories : Nonce apostolique en Espagne/ Personnalité de la curie romaine/Cardinal italien du XVIIIe siècle/ Camerlingue du Sacré Collège

 

Pietro Ottoboni (1667-1740)

Cardinal italien de l'Église catholique

 

Né à Venise, alors dans la République de Venise*, nommé cardinal par le pape Alexandre VIII dont il est le petit-neveu. Pietro Ottoboni exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine*, notamment au Tribunal suprême de la Signature apostolique*.

 

Le cardinal Ottoboni est un grand mécène d'arts, surtout de compositeurs comme Arcangelo Corelli, Georg Friedrich Haendel et Antonio Vivaldi et écrit même des textes pour des cantates* mises en musique par ceux-ci.

 

Il fut le dernier à porter le titre curial de cardinal-neveu, qui fut aboli dès 1692 par le pape Innocent XII, successeur d'Alexandre VIII sur le siège pontifical. Ottoboni aimait la pompe, la munificence, tout en étant aimable, prêt à servir et charitable.

 

La famille de Pietro Ottoboni, lignée patricienne dont le membre le plus illustre était son grand-oncle le pape Alexandre VIII, avait accédé à la plus haute noblesse vénitienne au courant du 17ème siècle.

 

Lui-même reçut la tonsure et les ordres mineurs le 20 octobre 1689, fut créé cardinal-diacre au consistoire du 7 novembre 1689 et reçut le chapeau cardinalice le 14 novembre. En 1689, il fut nommé surintendant général des Affaires du siège apostolique*, gouverneur des cités de Fermo*, et Tivoli*, ainsi que du territoire de Capranica*. Il est légat* d'Avignon de 1690 à 1693. Il est nommé protecteur de France en 1724 et abbé commendataire de plusieurs abbayes en France, notamment Marchiennes* et de l'abbaye Saint-Paul de Verdun*.

 

Il fut vice-chancelier de la Sainte Église romaine du 14 novembre 1689 jusqu'à sa mort. Successivement cardinal-évêque de Sabina* en 1725, de Frascati* en 1730, de Porto - Santa Rufina* en 1734, il devint également vice-doyen puis doyen du Collège des cardinaux le 3 septembre 1738. Pour compléter la liste de ses titulatures, il fut également archiprêtre des basiliques de Sainte-Marie-Majeure* de 1702 à 1730 et de Saint-Jean-de-Latran* à partir de 1730, secrétaire de l'Inquisition romaine à partir de 1726, Grand Prieur d'Irlande.

 

Il participe au conclave de 1691, lors duquel Innocent XII est élu pape, et à ceux de 1700* (élection de Clément XI), de 1721* (élection d'Innocent XIII), de 1724* (élection de Benoît XIII), de 1730* (élection de Clément XII) et à celui de 1740* (élection de Benoît XIV), mais il meurt au cours de ce dernier conclave.

 

Il meurt le 29 février 1740 après un cardinalat de 50 ans et 108 jours. Figure de premier plan de l'Académie d'Arcadie* en tant que poète, Ottoboni fut aussi l'un des plus grands mécènes de son époque. Il résidait au Palazzo della Cancelleria*, où il avait commencé à faire construire un théâtre en 1689. Entre 1709 et 1720, Filippo Juvarra entra dans son entourage et agrandit le théâtre. Domenico Paradisi et Angelo de Rossi furent responsables de la décoration des appartements du palais.

 

Un de ses protégés, le castrat Andrea Adami, devint maître des chœurs pontificaux de la chapelle Sixtine*.

 

Ottoboni employait Arcangelo Corelli, le meilleur violoniste de sa génération, pour ses concerts nocturnes du lundi intitulés académies. C'est pendant ces concerts que Georg Friedrich Haendel et Corelli se rencontrèrent. Lorsque ce dernier mourut en 1713, il légua ses biens, comprenant des tableaux de grande valeur, au cardinal ; celui-ci en distribua les montants importants aux relations de Corelli et lui fit édifier une tombe digne d'un prince au Panthéon de Rome. Il protégea et favorisa également d'autres musiciens : Alessandro Scarlatti, Antonio Vivaldi ou Antonio Caldara et Georg Friedrich Haendel.

 

C'est dans son palais qu'eut lieu la mémorable joute musicale opposant à l'orgue et au clavecin Haendel et Scarlatti. Ottoboni, comme d'autres cardinaux, composait même des textes de cantates mises en musique par les compositeurs qu'il recevait. Quand l'opéra fut interdit à Rome par le pape, des représentations privées se faisaient dans le palais de la Cancelleria. Son retour triomphal à Venise en 1726 fut marqué par de grandes festivités comprenant une sérénade intitulée Andromeda liberata, avec des airs composés par plusieurs compositeurs vénitiens dont Vivaldi.

 

Le jeune architecte sicilien Giovanni Battista Vaccarini, les peintres Sebastiano Conca, Sebastiano Ricci et Francesco Trevisani bénéficièrent aussi de sa protection. L'une de ses commandes les plus importantes fut la série des Sept sacrements peinte en 1712 par Giuseppe Maria Crespi qui se trouve aujourd'hui au musée de Dresde. En 1735 il fit don de ses sculptures romaines et d'autres antiquités au musée du Capitole*. C'est pendant la dernière décennie de sa vie qu'Ottoboni s'occupa le plus de mécénat.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pietro Ottoboni (cardinal) »

 

Apostolo Zeno (1668-1750)

Écrivain vénitien

Dramaturge

Critique littéraire

Librettiste et poète

 

Noble vénitien, Apostolo Zeno participa à la fondation de l'Accademia degli Animosi en 1691, et écrivit son premier livret d'opéra en 1695, Gli inganni felici. Grâce à cette œuvre, il devint un librettiste à la mode, ce qu'il resta jusqu'à la venue de Pietro Metastasio.

 

Il créa en 1710, avec Scipione Maffei, Antonio Vallisneri et son frère Pier Caterino Zeno, le Giornale de' letterati d'Italia, dont il publia vingt volumes.

 

Il reçut en 1718 de l'empereur Charles VI le titre d'historiographe de la Cour et alla se fixer à Vienne. Il avait formé une riche bibliothèque, qu'il donna en 1747 aux Dominicains du Saint-Rosaire*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Apostolo Zeno/ Portail de la Vénétie/ Portail de la poésie/ Portail de la littérature italienne/ Catégories : Famille Zeno/ Écrivain italien du XVIIe siècle/ Écrivain italien du XVIIIe siècle

 

 

Histoire du 18ème: Divers règlement concernant l’acheminement du courrier au 18ème siècle - Les modes de transport au 18ème siècle - Histoire de Paris - L'histoire du Palais de l'Elysée - La Préfecture de Police à Paris - Premier voyage en montgolfière - Premier saut en parachute L’Europe au XVIIIème siècle - L’Europe de 1700 à 1715 - L’Europe de 1715 à 1763 - L’Europe à partir du milieu du 18 siècle - L’Europe après 1789 - La vie intellectuelle en Europe au 18ème siècle - William Pitt le Jeune forme un nouveau gouvernement le 18 décembre 1783 - L'Espagne au 18ème siècle 1ère partie - L’Espagne durant la 2ème partie du 18ème - Le Portugal au 18ème siècle - Couronnement d'un roi en Prusse - Avènement tumultueux de Marie-Thérèse de Habsbourg - Triomphe de La Flûte enchantée - La Russie au 18ème siècle - Avènement de Catherine II - 28 avril 1772 Struensee meurt pour l'amour d'une reine - Château de Ferney-Voltaire Tremblement de terre à Lisbonne - Le Grand Dérangement des Acadiens - Mutinerie à bord du Bounty - Le Québec à la conquête de sa souveraineté - Révolte des esclaves à Saint-Domingue -  La Suisse une et indivisible - Genève perd sa liberté - Louisiane mal-aimée La révolution américaine - Tea-Party à Boston - Echauffourée de Lexington - Independance Day - Victoire d'estime à Saratoga - Une Constitution pour les Etats-Unis - La présidence de Washington (1789-1796) - La Suède au 18ème - Les Afghans écrasent les Indiens à Panipat  - Une Constitution polonaise sans lendemain - Premiers immigrants en Australie -

 

 

 

Voir la période suivante