18ème Siècle

 

Personnage: George Byng: 1er vicomte de Torrington-Amiral anglais - Matthew Prior: Poète et diplomate anglais - Henry Sacheverell: Prêtre et homme politique anglais - Henri Saint Jean de Bolingbrok dit Henry St John: Vicomte de Bolingbroke-Homme politique et philosophe britannique - Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg ou Sophie-Dorothée de Brunswick-Zelle - John Erskine : Comte de Mar puis duc de Mar dans la pairie jacobite-Architecte-Homme politique et officier d'armée - Charles Townshend : 2ème vicomte Townshend-Homme d'État anglais - Claudine Guérin de Tencin ou Claudine-Alexandrine-Sophie Guérin de Tencin : Baronne de Saint-Martin de l’isle de Ré - James Stanhope : 1er comte de Stanhope -Militaire et homme d'État anglais des 17 et 18ème siècles - Charles XII de Suède ou Carl de Suède : Roi de l'Empire suédois de 1697 à 1718- Charles Spencer dit Lord Spencer : 3ème comte de Sunderland-Lord lieutenant d'Irlande de 1714 à 1717-Lord du sceau privé de 1715 à 1716-Lord Président du Conseil de 1717 à 1719-Premier Lord du Trésor de 1718 à 1721 - Alexandre Danilovitch Menchikov : Homme politique-Gouverneur général de Saint-Pétersbourg-Prince du Saint-Empire en 1707-Duc de Cosel-Duc de Ingermanland en 1707 - Nathalie Alexeïevna de Russie - Frédéric-Auguste de Saxe dit le Fort ou  Auguste II : Prince électeur de Saxe de 1694 à 1733-Roi de Pologne de 1697 à 1704, puis de 1709 à 1733-Grand-duc de Lituanie - Anne-Geneviève de Lévis : Duchesse de Rohan-Rohan-Princesse de Soubise - Jeanne Françoise de Biaudos de Castéja dite Madame de La Lande : Demoiselle de Saint-Cyr - Jean-Baptiste Morin : Compositeur français - Charles-Hubert Gervais : Compositeur français - Claude Glucq des Gobelins : Seigneur de Villegénis - Nicolas de Largillierre : Peintre portraitiste, d’histoire, d’animaux, de fleurs et de fruits français - Jean Hotteterre : Compositeur et musicien - François II Rákóczi de Felsővadász : Prince de Hongrie et de Transylvanie de 1704 à 1711 - Jules Alberoni ou Giulio Alberoni : Cardinal italien-Homme d'État espagnol - Marie Gabrielle Geneviève Françoise de Durfort - Samuel Masham : 1er baron Masham-Général britannique - John Campbell : 2ème duc d'Argyll-Comte et 1er duc de Greenwich-Maréchal britannique d'origine écossaise - Henrietta Godolphin née Churchill : 2ème  duchesse de Marlborough - Marie Anne de Bourbon (1678-1718)-Duchesse de Vendôme-Duchesse d'Étampes - Victor Marie d'Estrées dit le Maréchal d’Estrées : Comte puis duc d'Estrées en 1723-Comte de Cœuvres-Seigneur de Tourpes-Militaire français des 17 et 18ème siècles - Frédéric 1er de Suède : Roi de Suède-Prince de Finlande de 1720 à 1751-Landgrave de Hesse-Cassel de 1730 à 1751 - Stanislas Leszczynski dit Stanislas le Bienfaisant : Roi de Pologne de 1704 à 1709 puis de 1733 à 1736 sous le nom de Stanislas 1er-Duc de Lorraine et de Bar de 1737 à sa mort - Leonardo da Porto Maurizio dit Léonard de Port-Maurice-Religieux franciscain - Francesco Orazio Olivieri della Penna dit Francesco della Penna : Missionnaire chrétien au Tibet - Christiane Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth dite Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth : Princesse électrice de Saxe-Reine de Pologne-Grande-duchesse de Lituanie - Catherine Charlotte de Gramont dite Catherine-Charlotte de Boufflers : Duchesse de Boufflers de 1670 à 1739 - Johann Friedrich Böttger : Chimiste allemand-créateur de la porcelaine de Saxe - Hercule-Mériadec de Rohan : Duc de Rohan-Rohan-Prince de Soubise - Charles Porée : Prêtre jésuite-Poète et homme de lettres - Jean-Baptiste Rousseau : Poète et dramaturge français - Jean de Serré de Rieux ou François-Joseph de Seré : Seigneur de Rieux vers 1717/1719-Poète et littérateur français-Conseiller au parlement de Paris - Toussaint Bertin de la Doué ou Thomas Bertin de la Doué : Compositeur français de la période baroque - Nicolas Bernier : Compositeur français - Alexandre-François Desportes : Peintre français - Jan Frans van Bloemen : Peintre flamand de la période baroque - Pietro Francesco Orsini dit Benoît XIII / 245ème pape de l'Église catholique - Benoît Audran le Vieux ou Benoît Audran 1er dit le Vieux : Graveur français - Wilhelmine-Amélie de Brunswick-Lünebourg : Impératrice du Saint Empire-Reine de Germanie, de Bohême et de Hongrie-Archiduchesse d'Autriche - Charlotte-Amélie de Hesse-Wanfried  - François Farnèse : Septième duc de Parme et Plaisance du 12 décembre 1694 à sa mort - Michelangelo Conti dit  Innocent XIII : Pape le 8 mai 1721 à sa mort - Francis Godolphin (2ème comte de Godolphin) : 2ème comte de Godolphin-Politicien anglais-Vicomte de Rialton entre 1706 et 1712 - Charles Spencer (3ème duc de Marlborough) : Duc de Marlborough-Comte de Sunderland entre 1729 et 1733-Général et politicien britannique - Guy Nicolas de Durfort de Lorges : 2ème duc de Quintin-1er duc de Lorges  en 1706-Capitaine des gardes du corps du roi - Geneviève Marie dite Mademoiselle de Quintin - Marc-Antoine Legrand : Comédien et dramaturge français - Charles Botot Dangeville ou Charles-Claude Botot dit Dangeville : Acteur français - Arvid Bernhard Horn d’Ekebyholm dit Arvid Horn : Général suédois-Diplomate et homme politique - Louis César de Bourbon : Comte de Vexin - Bénigne Grenan : Professeur à l'université de Paris - Joseph Addison : Homme d'État-Écrivain et poète anglais - Marc-Antoine de Dampierre : Marquis de Dampierre-Maître de vénerie-Sonneur de trompe et compositeur - Ernest-Louis 1er de Saxe-Meiningen : Duc de Saxe-Meiningen - Louis Fuzelier : Auteur dramatique-Librettiste-Poète-Chansonnier et goguettier français - Catherine Opalinska : Reine de Pologne-Duchesse de Lorraine - Jacques Raisin : 30ème Sociétaire de la Comédie-Française en 1684 - Jean L'Archevêque : Explorateur-Soldat et commerçant français - Marie-Thérèse de Bourbon dite Mademoiselle de Bourbon : Princesse de Conti de 1688 à 1709-Princesse douairière de Conti en 1709 - Léopold 1er de Lorraine dit le Bon : Duc titulaire de Lorraine et de Bar de 1690 à 1697-Duc effectif de Lorraine et de Bar de 1697 à 1729 - Baltaji Mehmet Pacha ou Pakçemüezzin Baltacı Mehmet Pacha dit Baltadji : Homme d'État ottoman-Grand vizir de l'empire ottoman de 1704 à 1706-Kapudan en 1704 - Ahmet III : 23ème sultan de l'empire ottoman - Cosme III de Médicis : Grand-duc de Toscane de 1670 à 1723 - Jean Mauger : Médailleur français - Stanislas-Constantin de Meszek : Baron - Axel Banér (1661-1742) : Fonctionnaire suédois - Jean-Antoine de Mesmes : Magistrat français-Comte d'Avaux - Gaspard Duchange : Graveur français - Simon-Joseph Pellegrin ou L'abbé Simon-Joseph Pellegrin : Poète-Librettiste et dramaturge français - Jean Audran : Graveur aquafortiste et buriniste français - Dorothée-Sophie de Neubourg : Princesse puis duchesse de Parme - Nevşehirli Damat Ibrahim Pacha : Grand vizir de l'Empire ottoman du 9 mai 1718 au 16 octobre 1730 - Willian Congreve (auteur) : Dramaturge et poète britannique - Johann Christoph Bach III ou Jean-Christophe Bach : Organiste et compositeur allemand - Anne-Marie-Louise de Médicis - Philippe de Hesse-Darmstadt : Prince de la lignée de Hesse-Darmstadt-Feldmarschal impérial-Gouverneur de Mantoue - Jean-Gaston de Médicis : Dernier grand-duc de Toscane de la lignée des Médicis de 1723 à 1737 - Aniaba ou Anabia - Richard Steele ou Sir Richard Steele - Antoine de Laroque - Joachim von Düben l’Ancien - Armand-Gaston-Maximilien dit Armand-Gaston-Maximilien de Rohan - Aubry de La Mottraye - Luigi Riccoboni ou Louis Riccoboni dit Lélio : Comédien et écrivain italien - Élisabeth-Charlotte d’Orléans dite Mademoiselle de Chartres  plus tard Mademoiselle : Petite-fille de France - François Thierry - Domenico Guardi : Peintre vénitien - Jean-Baptiste Nattier : Peintre d'histoire français - Richard Cantillon : Financier et économiste irlandais et français - Francesco Acquaviva d’Aragona : Cardinal italien - Pietro Ottoboni : Cardinal italien de l'Église catholique - Apostolo Zeno : Écrivain vénitien-Dramaturge-Critique littéraire-Librettiste et poète - Jean-Baptiste Volumier : Violoniste et compositeur - Norbert van Bloemen : Peintre et dessinateur flamand - Azzolino della Ciaja ou Azzolino Bernardino della Ciaja : Organiste-Claveciniste et compositeur italien - Robert Surcouf de Maisonneuve : Corsaire et armateur français - Francesco Mancini (compositeur) : Compositeur et organiste italien - Anne-Marie-Françoise de Saxe-Lauenbourg : Duchesse de Saxe-Lauenbourg de 1689 à 1728 - Claude Gillot :Peintre et graveur-Illustrateur et décorateur de théâtre français - Violante-Béatrice de Bavière - René Trouin  dit René Duguay-Trouin : Corsaire et amiral français - Dorothée-Marie de Saxe-Gotha-Altenbourg - Élisabeth-Sophie de Brandebourg : Duchesse consort de Courlande et de Saxe-Meiningen-Margrave consort de Brandebourg-Bayreuth - Jérémie Clarke ou Jeremiah Clarke : Compositeur et organiste baroque anglais - Scipione Maffei : Marquis italien-Écrivain et critique d'art italien - Charles Coffin : Recteur de l'université de Paris-Janséniste et écrivain français - Antonio Maria Bononcini : Violoncelliste et compositeur italien - Françoise-Marie de Bourbon, dite la Seconde Mademoiselle de Blois : Duchesse de Chartres et duchesse d’Orléans - Jean von Baillou ou Jean de Baillou dit Johann Ritter von Baillou : Naturaliste et scientifique italien - Antoine Farnèse : Huitième duc de Parme et Plaisance du 27 février 1727 à sa mort - Marc de Beauvau-Craon : Marquis de Beauvau-Prince de Craon et du Saint Empire-Marquis de Haroué-Grand connétable de Lorraine-Grand d'Espagne-Vice-roi de Toscane - Jean-François du Clerc ou Duclerc : Officier de marine et corsaire français - Jean-Baptiste Stuck dit Batistin : Compositeur baroque-Violoncelliste - Sebastiano Conca dit il Cavaliere : Peintre italien de l'école napolitaine - Giuseppe Porsile : Compositeur et professeur de chant italien - Camillo Cibo : Cardinal italien - Edwige-Sophie de Suède (1681-1708) : Duchesse consort de Schleswig-Holstein-Gottorp en 1698 - Sophie-Hedwige de Danemark (1677-1735) : Princesse danoise - Jean-Baptiste Joseph Willart de Grécourt : Poète français - René Antoine Ferchault de Réaumur dit Réaumur : Physicien et naturaliste - George II Roi de Grande-Bretagne : Duc de Brunswick-Lunebourg-Prince électeur du Saint Empire romain germanique de 1727 à sa mort - Johann David Heinichen : Compositeur allemand - Carlo Agostino Badia: Compositeur italien -  Gottfried Silbermann : Facteur d'instruments de musique allemand - Jean-François Blondel : Architecte français - Johann Christoph Graupner : Compositeur et claveciniste allemand - Frédéric IV (roi de Danemark) : Roi de Danemark et de Norvège de 1699 à sa mort - Carl Adolph von Plessen : Homme d'État et propriétaire terrien danois - Elisabeth Helene von Vieregg : Comtesse d'Antvorskov - Prince Charles de Danemark (1680-1729) - Jean-Philippe Rameau - Philippe V (roi d'Espagne) : Roi des Espagnes et des Indes de 1700 à 1746 - Robert-François Bonnart : Peintre et graveur français - Gottfried Grünewald : Chanteur, claveciniste et compositeur allemand de musique baroque - Barthold Feind : Librettiste et auteur satirique allemand - Johann Christian Schieferdecker : Compositeur et organiste allemand - Marie-Anne d'Autriche (1683-1754) - Caroline de Brandebourg-Ansbach dite Caroline d'Ansbach : Épouse du roi Georges II de Grande-Bretagne - Giuliano Dami - Armand-Louis de Vignerot du Plessis d'Aiguillon : Marquis de Richelieu-Duc d’Aiguillon en 1731-Pair de France, est un homme de lettres-Membre de l'Académie royale des sciences - Francesco Durante : Compositeur italien de musique baroque - Louis-Antoine Dornel : Compositeur-Claveciniste-Organiste et violoniste français - Jean-François Dandrieu ou d'Andrieu : Musicien, organiste, claveciniste et compositeur français - François d'Agincourt : Compositeur, claveciniste et organiste français - Alessandro Ignazio Marcello : Écrivain-Philosophe-Compositeur et  mathématicien italien -

Christian Friedrich Hunold : Poète allemand - Johann Gottfried Walther : Compositeur-Organiste et théoricien allemand - Marthe Hélène Skavronskaïa dite Catherine 1ère : Impératrice de Russie de 1725 à 1727 - Jean Antoine Watteau : Peintre français - Georges-Frédéric II de Brandebourg-Ansbach ou Georges-Frédéric II : Margrave de Brandebourg-Ansbach de 1692 à sa mort - Ippolito Desideri : Missionnaire jésuite italien - Hilaire-Armand Rouillé du Coudray dit Hilaire Rouillé du Coudray : Noble breton - Ludvig Holberg : Premier grand écrivain nordique des temps modernes - Dom Vincent Thuillier : Bénédictin de la congrégation de Saint-Maur - Adrien Maurice de Noailles : Comte d'Ayen-3ème duc de Noailles en 1708-Marquis de Montclar-Comte de La Motte-Tilly et de Nogent-le-Roi-Vicomte de Carlux-Maréchal de France en 1734 - Germain Louis Chauvelin : Marquis de Grosbois-Homme politique français-Garde des sceaux-Secrétaire d'État aux Affaires étrangères de Louis XV - Jean-Marc Nattier : Peintre français - Charles VI (empereur des Romains) ou Charles III de Habsbourg : Empereur des Romains-Roi de Hongrie sous le nom de Charles III de 1711 à 1740-Roi de Sardaigne (1713-1720)-Roi de Naples (1714-1738)-Roi de Sicile (1720-1735)-Duc de Parme et de Guastalla (1735-1740) - Pierre François Guyot Desfontaines : Abbé-Journaliste, critique, traducteur et vulgarisateur historique - Henri Richer : Avocat au Parlement de Rouen-Poète français - Jean-Sébastien Bach ou Johann Sebastian Bach : Musicien-Organiste et compositeur allemand - Hans Gram : Universitaire-philologue et historien danois - William Kent : Architecte-architecte-paysagiste-peintre et graveur britannique - François-Marie de Broglie : Officier et diplomate français-Maréchal de France en 1734 - Mathieu Augeard : Jurisconsulte français - Nicolas-Prosper Bauyn d'Angervilliers : Seigneur d’Angervilliers-Intendant du Dauphiné, puis d'Alsace-Secrétaire d'État à la guerre de juillet 1728 à sa mort - Michel Robert Le Peletier des Forts : Comte de Saint-Fargeau-Homme d'État français - Jean Raoux (peintre) : Peintre français - Philippe Néricault Destouches dit Destouches : Comédien et auteur dramatique français - Henri François de Paule Lefèvre d'Ormesson : Magistrat-Administrateur et homme politique français - Françoise Charlotte d'Aubigné - George Frideric Handel - Nicolas-Henri Tardieu : Graveur, artiste graphique - Giacomo Rossi : Poète - John Gay : Poète et dramaturge anglais - Charles-Louis-Auguste Fouquet de Belle-Isle : Officier et diplomate français-Maréchal de France en 1740-Duc de Belle-Isle, duc de Gisors-Pair de France en 1748 - Louis Fagon : Magistrat, administrateur et homme politique français -James Brydges : 9ème baron Chandos-1er comte de Carnarvon-1er duc de Chandos-Membre du Parlement et du Conseil privé - Giovanni Porta : Compositeur d'opéras italien - Giuseppe Domenico Scarlatti ou Domenico Scarlatti : Compositeur baroque et claveciniste italien -

Margherita Durastanti : Chanteuse d'opéra italienne du 18ème siècle - Giovanni Battista Bononcini ou Nicolò Sebastiano Biancardi dit Domenico Lalli : Poète italien-librettiste d'opéras - George Berkeley : Evêque - Emanuele d'Astorga : Compositeur italien - Pierre Laporte dit Rolland (1680-1704) : Chef camisard français - Jean Cavalier : Chefs des camisards - Alexis Simon Belle : Peintre français - Aaron Hill (écrivain) : Ecrivain et auteur dramatique anglais - John Barnard (homme politique britannique) ou Sir John Barnard : Homme politique britannique whig-Maire de Londres - Chaloner Ogle ou Sir Chaloner Ogle : Officier de la marine anglaise - James Gibbs : Architecte britannique - Marie-Anne Tardieu née Hortemels : Graveuse française - Guillaume de Lamoignon de Blancmesnil ou Guillaume II de Lamoignon : Seigneur de Blancmesnil et de Malesherbes-Magistrat français - Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712) : Princesse issue de la Maison de Savoie-Duchesse de Bourgogne par mariage-Dauphine de France - Charles-Jean-François Hénault d’Armorezan dit le président Hénault : Ecrivain et historien français - Pierre François Guyot dit abbé Desfontaines : Ecclésiastique, journaliste, critique, traducteur et vulgarisateur historique - Francesco Bernardi dit Senesino ou Senesino Il : Castrat contralto italien - Charles-Jean-Baptiste de Fleuriau d'Armenonville : Comte de Morville-Homme d'État français - Nicola Antonio Porpora ou Nicola Antonio Giacinto Porpora : Compositeur italien et professeur de chant de la période baroque -


Claude François Alexandre Houtteville (1686-1742)

Homme d'Église et écrivain religieux français


Oratorien* et prêtre, il enseigne l'histoire ecclésiastique à Tours* avant de devenir secrétaire du cardinal Dubois. En 1722, il est élu membre de l'Académie française*, dont il sera secrétaire perpétuel en 1742.


Partisan de Malebranche et farouche adversaire de Spinoza, il dénonce dans sa Religion chrétienne prouvée par les faits la tolérance religieuse qui se répand en France à la mort de Louis XIV. Selon lui, elle ne peut mener qu'à l'impiété et l'athéisme.


Paru en 1722, cet ouvrage est vivement critiqué, à tel point que Houtteville en donnera en 1740 une nouvelle version fortement remaniée. Il continue néanmoins à y dénoncer la tolérance et les dangers qui adviennent quand on laisse chacun arbitre de ses opinions particulières et libre de se composer à son gré sa propre religion. Voltaire à son tour dénoncera ses propos, en évoquant de la tolérance que l'abbé Houtteville appelle dogme monstrueux, dans sa déclamation ampoulée et erronée sur des faits, et que la raison appelle l'apanage de la nature.

-----

Claude François Houtteville est également l'auteur d'un Essai philosophique sur la Providence, paru en 1728.


Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte Claude François Alexandre Houtteville/ Portail de l’Académie française/ Fauteuil 24 de l’Académie française


Charles de France (1686-1714)

Duc de Berry


Fils de France né à Versailles. Il est le 3ème fils du dauphin Louis et de Marie-Anne de Bavière.Troisième petit-fils du roi Louis XIV.

-----

Il est ondoyé peu après sa naissance dans la chambre de sa mère par le premier aumônier du roi, Pierre du Cambout de Coislin, évêque d'Orléans*. Son grand-père lui octroie le titre de duc de Berry.


Le 18 janvier 1687, le même jour que ses 2 frères Louis et Philippe, Charles est baptisé par Pierre du Cambout de Coislin dans la chapelle royale de Versailles, en présence de François Hébert, curé de l'église Notre-Dame de Versailles*. Son parrain est le duc de Chartres Philippe d'Orléans, le futur Régent, et sa marraine est Mademoiselle d'Orléans, Anne-Marie-Louise d'Orléans.


La dauphine meurt en 1690, à 29 ans. Faisant ses adieux à ses proches, elle embrasse son fils en disant Berry, tu sais que je t'ai tendrement aimé, mais tu me coûtes bien cher. Marie-Anne était en effet persuadée que son état de santé, lamentable depuis quelque temps, était dû à son dernier accouchement qui s'était mal passé. L'autopsie écarta cette hypothèse et l'on songea à une tuberculose, sans plus de précisions tant la maladie de la dauphine faisait débat.

-----

Cadet d'une maison royale, il a peu de chance de porter la couronne et se fait remarquer par sa joie de vivre et son affabilité. Sa grand-tante Élisabeth-Charlotte, la duchesse d'Orléans, le surnomme Berry bon cœur. Si son frère aîné, le duc de Bourgogne, est appelé à devenir roi de France, le second, Philippe, duc d'Anjou, est choisi comme successeur par le roi Charles II d'Espagne. Berry s'en plaint avec humour affirmant que tous les professeurs de son frère vont lui tomber sur le dos


Le roi transforme le départ du duc d'Anjou pour l'Espagne en voyage pédagogique ce qui permet aux 3 frères de découvrir le royaume. La guerre de Succession d'Espagne* éclate peu après.


Le duc de Berry atteint l'âge de se marier mais, l'Europe étant coalisée contre la France, une union avec une princesse étrangère semble impossible et c'est au sein de sa famille que le roi trouve une épouse à son petit-fils. Le duc de Berry épouse en 1710 une fille du duc d'Orléans, Marie-Louise-Élisabeth d'Orléans. La duchesse de Bourbon avait d'abord proposé sa fille Mademoiselle de Condé mais Louis XIV, toujours méfiant envers la famille de Condé*, lui préféra Mademoiselle d'Orléans.


Le couple aura 3 enfants, tous venus avant terme et morts à la naissance ou peu après, dont une fille posthume.


À peine mariée, Madame de Berry fait subir ses caprices à son époux. Celle-ci prend un amant, monsieur La Haye, écuyer de son époux, avec lequel elle fait des projets insensés.


En 1711 le Grand Dauphin meurt victime d'une épidémie de petite vérole. Le duc de Bourgogne, frère aîné du duc de Berry devient héritier de la couronne et nouveau dauphin et son épouse la pétulante Marie-Adélaïde de Savoie, dauphine. Le jeune couple a 2 fils. La succession, fragilisée par la mort du dauphin, est cependant assurée.


L'année suivante, la dauphine succombe à une épidémie de rougeole entraînant dans la mort son mari, et son fils aîné, seul leur fils cadet, protégé par sa gouvernante, survit. La mort si rapprochée de 3 héritiers du trône émeut. La cour et la ville parlent de poison et soupçonnent le duc d'Orléans, beau-père du duc de Berry.


Mais le roi vieillissant veut éviter le scandale et fait taire les rumeurs. Cette hécatombe anéantit le vieux roi, et la joie causée par la naissance, en mars 1713, du duc d'Alençon, nommé Charles comme son père, est de courte durée. Malingre et chétif, l'enfant meurt de convulsions trois semaines plus tard.


La même année, l'Europe, épuisée par 12 années de guerre, ouvre des pourparlers de paix

-------

Victime d'un accident de chasse en forêt de Marly* (une hémorragie interne à la suite d'une glissade de son cheval, selon Saint Simon), le duc de Berry meurt à 27 ans le 4 mai 1714 en réclamant la grâce pour celui qui l'a blessé. Il n'a joué aucun rôle politique conformément à sa place dans la ligne de succession.


Son corps est porté le même jour au palais des Tuileries* à Paris et il est inhumé le 16 juillet 1714 en la basilique Saint-Denis*. La duchesse de Berry, qui se trouvait en état de grossesse avancée lors de la mort de son époux, accouche le 16 juin d'une fille qui est baptisée comme elle Marie Louise Élisabeth avant de mourir le lendemain. La paternité réelle de cet enfant posthume est sujette à caution, les nombreuses aventures extra-conjugales de la duchesse de Berry alimentant déjà les poèmes satiriques bien avant le décès de son époux


Le roi meurt l'année suivante, laissant le trône à son arrière-petit-fils Louis XV qui a 5 ans. La régence est confiée au duc d'Orléans, père de la duchesse de Berry. Ses ennemis prétendent que père et fille, habitués de la débauche, ont une liaison incestueuse et attribuent au régent la paternité des grossesses que cache la duchesse après la mort de son mari. Le fait est qu'une fois la période de deuil terminée, la duchesse de Berry s'abandonne publiquement à sa fièvre de plaisirs licencieux.

---------

Il éprouvait une réelle affection pour ses deux frères aînés et manifeste ouvertement qu'il n'envie pas leur brillante carrière, l'aîné étant promis au trône de France, le second recevant à 17 ans, le trône d'Espagne.


En 1710, Louis XIV aliène, entre autres, le comté de Ponthieu* pour en composer son apanage.

------

Le duc de Berry étant mort sans postérité, le comté de Ponthieu, le duché d'Alençon* et le comté de Cognac* sont réunis au domaine de la couronne.


Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Charles de France (1686-1714)/ Portail du royaume de France/ Catégories : Bourbons de France/ Duc de Berry/ Duc d'Alençon/ Chevalier de l'ordre espagnol de la Toison d'Or/ Chevalier de l'ordre du Saint-Esprit


Jean-Baptiste Oudry (1686-1755)

 Peintre animalier et graveur


Né à Paris, llustrateur célèbre des Fables de La Fontaine. Il est surtout célèbre pour ses peintures de chiens de chasse, ses natures mortes animalières et ses animaux exotiques. Il est nommé peintre ordinaire de la vénerie royale*, ainsi que peintre officiel de la manufacture des tapisseries de Beauvais*.

 

Fils de Jacques Oudry, maître peintre et marchand de tableaux sur le pont Notre-Dame, et de sa femme Nicole Papillon, qui appartenait à la famille du graveur Jean-Baptiste-Michel Papillon.


Jean-Baptiste Oudry étudia tout d'abord à l'école de l'Académie de Saint-Luc*, dont son père était directeur, en plus d'être membre de l'Académie royale de peinture et de sculpture*. Il fut placé ensuite chez Nicolas de Largillierre, dont il devint bientôt le commensal et l'ami.


En 1708, à l'âge de 22 ans, il fut reçu en même temps que ses 2 frères comme membre de l'Académie de Saint-Luc. Il fit pour morceau de réception un Saint Jérôme en buste, tenant d'une main un livre et ayant l'autre appuyée sur une tête de mort. Oudry s'adonna d'abord au portrait. On cite ceux de ses fils, celui de M. d'Argenson, lieutenant de police*, enfin le Portrait du tsar* Pierre Ier.


Il fit aussi des buffets, dont deux furent exposés aux Salons de 1737 et de 1743. Pour gagner sa vie, il composa des tableaux d'histoire, entre autres une Nativité et un Saint Gilles pour l'église Saint-Leu de Paris*, et une Adoration des mages pour le chapitre de Saint-Martin-des-Champs*.


En 1709, il épousa Marie-Marguerite Froissé, fille d'un miroitier, à laquelle il donnait des leçons de peinture. Oudry fut nommé professeur adjoint à la maîtrise en 1714 et professeur en 1717. Il fut agréé à l'Académie royale de peinture en 1717 et titulaire en 1719 sur L'Abondance avec ses attributs.


Recommandé à l'intendant des Finances*, Louis Fagon fils de Guy-Crescent Fagon, il réalisa la décoration en arabesques mêlées de fleurs et d'oiseaux du salon de sa propriété de Vauré* et de sa maison de plaisance de Fontenay-aux-Roses*. Fagon le charge de rétablir la manufacture de Beauvais, tombée en décadence. Il en est nommé directeur artistique et financier associé à Nicolas Besnier, qui ne se serait, paraît-il, occupé que de la comptabilité. Ils ont reçu en 1734 les lettres patentes leur donnant la concession du privilège de la manufacture pendant 20 ans. Oudry s'adjoignit Boucher et Natoire pour exécuter la copie des tableaux.


Peintre ordinaire de la vénerie royale, Oudry suit les chasses royales et fait de fréquentes études dans la forêt de Compiègne*. Il réalise des cartons pour la série de tapisserie Les Chasses royales, exécutées à partir de 1733 à la Manufacture des Gobelins*, dont il devient directeur en 1736.


Il devint professeur adjoint à l'Académie royale en 1739 et professeur en 1743.


Grâce à son ami le miniaturiste Jean-Baptiste Massé, il fit connaissance du marquis de Beringhen, premier écuyer du roi. Outre de nombreux ouvrages qui lui furent commandés pour le roi, il obtint un atelier dans la cour des princes aux Tuileries* et un logement au Louvre*.


Quoique très travailleur, il était d'un caractère jovial. Il improvisait chez Fagon des pièces de théâtre dans les bosquets et jouait volontiers le rôle de Pierrot en s'accompagnant de la guitare. Le successeur de Fagon supprima quelques-uns des privilèges d'Oudry, ne lui laissant que la direction de la manufacture de Beauvais. Cette mesure le chagrina.


Il mourut d'une attaque d'apoplexie le 30 avril 1755 et fut enterré dans l'église Saint-Étienne de Beauvais*.


Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Hal Opperman, Catalogue de l'exposition J.-B. Oudry, 1686-1755, Fort Worth, Kimbell Art Museum, 1983, (ISBN 0912804114 et 0912804122)



Histoire du 18ème: Divers règlement concernant l’acheminement du courrier au 18ème siècle - Les modes de transport au 18ème siècle - Histoire de Paris - L'histoire du Palais de l'Elysée - La Préfecture de Police à Paris - Premier voyage en montgolfière - Premier saut en parachute L’Europe au XVIIIème siècle - L’Europe de 1700 à 1715 - L’Europe de 1715 à 1763 - L’Europe à partir du milieu du 18 siècle - L’Europe après 1789 - La vie intellectuelle en Europe au 18ème siècle - William Pitt le Jeune forme un nouveau gouvernement le 18 décembre 1783 - L'Espagne au 18ème siècle 1ère partie - L’Espagne durant la 2ème partie du 18ème - Le Portugal au 18ème siècle - Couronnement d'un roi en Prusse - Triomphe de La Flûte enchantée - La Russie au 18ème siècle - Avènement de Catherine II - 28 avril 1772 Struensee meurt pour l'amour d'une reine - Château de Ferney-Voltaire Tremblement de terre à Lisbonne - Le Grand Dérangement des Acadiens - Mutinerie à bord du Bounty - Le Québec à la conquête de sa souveraineté - Révolte des esclaves à Saint-Domingue -  La Suisse une et indivisible - Genève perd sa liberté - Louisiane mal-aimée La révolution américaine - Tea-Party à Boston - Echauffourée de Lexington - Independance Day - Victoire d'estime à Saratoga - Une Constitution pour les Etats-Unis - La présidence de Washington (1789-1796) - La Suède au 18ème - Les Afghans écrasent les Indiens à Panipat  - Une Constitution polonaise sans lendemain - Premiers immigrants en Australie -

 

 

 

Voir la période suivante