18ème Siècle

 

Personnage: George Byng: 1er vicomte de Torrington-Amiral anglais - Matthew Prior: Poète et diplomate anglais - Henry Sacheverell: Prêtre et homme politique anglais - Henri Saint Jean de Bolingbrok dit Henry St John: Vicomte de Bolingbroke-Homme politique et philosophe britannique - Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg ou Sophie-Dorothée de Brunswick-Zelle - John Erskine : Comte de Mar puis duc de Mar dans la pairie jacobite-Architecte-Homme politique et officier d'armée - Charles Townshend : 2ème vicomte Townshend-Homme d'État anglais - Claudine Guérin de Tencin ou Claudine-Alexandrine-Sophie Guérin de Tencin : Baronne de Saint-Martin de l’isle de Ré - James Stanhope : 1er comte de Stanhope -Militaire et homme d'État anglais des 17 et 18ème siècles - Charles XII de Suède ou Carl de Suède : Roi de l'Empire suédois de 1697 à 1718- Charles Spencer dit Lord Spencer : 3ème comte de Sunderland-Lord lieutenant d'Irlande de 1714 à 1717-Lord du sceau privé de 1715 à 1716-Lord Président du Conseil de 1717 à 1719-Premier Lord du Trésor de 1718 à 1721 - Alexandre Danilovitch Menchikov : Homme politique-Gouverneur général de Saint-Pétersbourg-Prince du Saint-Empire en 1707-Duc de Cosel-Duc de Ingermanland en 1707 - Nathalie Alexeïevna de Russie - Frédéric-Auguste de Saxe dit le Fort ou  Auguste II : Prince électeur de Saxe de 1694 à 1733-Roi de Pologne de 1697 à 1704, puis de 1709 à 1733-Grand-duc de Lituanie - Anne-Geneviève de Lévis : Duchesse de Rohan-Rohan-Princesse de Soubise - Jeanne Françoise de Biaudos de Castéja dite Madame de La Lande : Demoiselle de Saint-Cyr - Jean-Baptiste Morin : Compositeur français - Charles-Hubert Gervais : Compositeur français - Claude Glucq des Gobelins : Seigneur de Villegénis - Nicolas de Largillierre : Peintre portraitiste, d’histoire, d’animaux, de fleurs et de fruits français - Jean Hotteterre : Compositeur et musicien - François II Rákóczi de Felsővadász : Prince de Hongrie et de Transylvanie de 1704 à 1711 - Jules Alberoni ou Giulio Alberoni : Cardinal italien-Homme d'État espagnol - Marie Gabrielle Geneviève Françoise de Durfort - Samuel Masham : 1er baron Masham-Général britannique - John Campbell : 2ème duc d'Argyll-Comte et 1er duc de Greenwich-Maréchal britannique d'origine écossaise - Henrietta Godolphin née Churchill : 2ème  duchesse de Marlborough - Marie Anne de Bourbon (1678-1718)-Duchesse de Vendôme-Duchesse d'Étampes - Victor Marie d'Estrées dit le Maréchal d’Estrées : Comte puis duc d'Estrées en 1723-Comte de Cœuvres-Seigneur de Tourpes-Militaire français des 17 et 18ème siècles - Frédéric 1er de Suède : Roi de Suède-Prince de Finlande de 1720 à 1751-Landgrave de Hesse-Cassel de 1730 à 1751 - Stanislas Leszczynski dit Stanislas le Bienfaisant : Roi de Pologne de 1704 à 1709 puis de 1733 à 1736 sous le nom de Stanislas 1er-Duc de Lorraine et de Bar de 1737 à sa mort - Leonardo da Porto Maurizio dit Léonard de Port-Maurice-Religieux franciscain - Francesco Orazio Olivieri della Penna dit Francesco della Penna : Missionnaire chrétien au Tibet - Christiane Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth dite Eberhardine de Brandebourg-Bayreuth : Princesse électrice de Saxe-Reine de Pologne-Grande-duchesse de Lituanie - Catherine Charlotte de Gramont dite Catherine-Charlotte de Boufflers : Duchesse de Boufflers de 1670 à 1739 - Johann Friedrich Böttger : Chimiste allemand-créateur de la porcelaine de Saxe - Hercule-Mériadec de Rohan : Duc de Rohan-Rohan-Prince de Soubise - Charles Porée : Prêtre jésuite-Poète et homme de lettres - Jean-Baptiste Rousseau : Poète et dramaturge français - Jean de Serré de Rieux ou François-Joseph de Seré : Seigneur de Rieux vers 1717/1719-Poète et littérateur français-Conseiller au parlement de Paris - Toussaint Bertin de la Doué ou Thomas Bertin de la Doué : Compositeur français de la période baroque - Nicolas Bernier : Compositeur français - Alexandre-François Desportes : Peintre français - Jan Frans van Bloemen : Peintre flamand de la période baroque - Pietro Francesco Orsini dit Benoît XIII / 245ème pape de l'Église catholique - Benoît Audran le Vieux ou Benoît Audran 1er dit le Vieux : Graveur français - Wilhelmine-Amélie de Brunswick-Lünebourg : Impératrice du Saint Empire-Reine de Germanie, de Bohême et de Hongrie-Archiduchesse d'Autriche - Charlotte-Amélie de Hesse-Wanfried  - François Farnèse : Septième duc de Parme et Plaisance du 12 décembre 1694 à sa mort - Michelangelo Conti dit  Innocent XIII : Pape le 8 mai 1721 à sa mort - Francis Godolphin (2ème comte de Godolphin) : 2ème comte de Godolphin-Politicien anglais-Vicomte de Rialton entre 1706 et 1712 - Charles Spencer (3ème duc de Marlborough) : Duc de Marlborough-Comte de Sunderland entre 1729 et 1733-Général et politicien britannique - Guy Nicolas de Durfort de Lorges : 2ème duc de Quintin-1er duc de Lorges  en 1706-Capitaine des gardes du corps du roi - Geneviève Marie dite Mademoiselle de Quintin - Marc-Antoine Legrand : Comédien et dramaturge français - Charles Botot Dangeville ou Charles-Claude Botot dit Dangeville : Acteur français - Arvid Bernhard Horn d’Ekebyholm dit Arvid Horn : Général suédois-Diplomate et homme politique - Louis César de Bourbon : Comte de Vexin - Bénigne Grenan : Professeur à l'université de Paris - Joseph Addison : Homme d'État-Écrivain et poète anglais - Marc-Antoine de Dampierre : Marquis de Dampierre-Maître de vénerie-Sonneur de trompe et compositeur - Ernest-Louis 1er de Saxe-Meiningen : Duc de Saxe-Meiningen - Louis Fuzelier : Auteur dramatique-Librettiste-Poète-Chansonnier et goguettier français - Catherine Opalinska : Reine de Pologne-Duchesse de Lorraine - Jacques Raisin : 30ème Sociétaire de la Comédie-Française en 1684 - Jean L'Archevêque : Explorateur-Soldat et commerçant français - Marie-Thérèse de Bourbon dite Mademoiselle de Bourbon : Princesse de Conti de 1688 à 1709-Princesse douairière de Conti en 1709 - Léopold 1er de Lorraine dit le Bon : Duc titulaire de Lorraine et de Bar de 1690 à 1697-Duc effectif de Lorraine et de Bar de 1697 à 1729 - Baltaji Mehmet Pacha ou Pakçemüezzin Baltacı Mehmet Pacha dit Baltadji : Homme d'État ottoman-Grand vizir de l'empire ottoman de 1704 à 1706-Kapudan en 1704 - Ahmet III : 23ème sultan de l'empire ottoman - Cosme III de Médicis : Grand-duc de Toscane de 1670 à 1723 - Jean Mauger : Médailleur français - Stanislas-Constantin de Meszek : Baron - Axel Banér (1661-1742) : Fonctionnaire suédois - Jean-Antoine de Mesmes : Magistrat français-Comte d'Avaux - Gaspard Duchange : Graveur français - Simon-Joseph Pellegrin ou L'abbé Simon-Joseph Pellegrin : Poète-Librettiste et dramaturge français - Jean Audran : Graveur aquafortiste et buriniste français - Dorothée-Sophie de Neubourg : Princesse puis duchesse de Parme - Nevşehirli Damat Ibrahim Pacha : Grand vizir de l'Empire ottoman du 9 mai 1718 au 16 octobre 1730 - Willian Congreve (auteur) : Dramaturge et poète britannique - Johann Christoph Bach III ou Jean-Christophe Bach : Organiste et compositeur allemand - Anne-Marie-Louise de Médicis - Philippe de Hesse-Darmstadt : Prince de la lignée de Hesse-Darmstadt-Feldmarschal impérial-Gouverneur de Mantoue - Jean-Gaston de Médicis : Dernier grand-duc de Toscane de la lignée des Médicis de 1723 à 1737 - Aniaba ou Anabia - Richard Steele ou Sir Richard Steele - Antoine de Laroque - Joachim von Düben l’Ancien - Armand-Gaston-Maximilien dit Armand-Gaston-Maximilien de Rohan - Aubry de La Mottraye - Luigi Riccoboni ou Louis Riccoboni dit Lélio : Comédien et écrivain italien - Élisabeth-Charlotte d’Orléans dite Mademoiselle de Chartres  plus tard Mademoiselle : Petite-fille de France - François Thierry - Domenico Guardi : Peintre vénitien - Jean-Baptiste Nattier : Peintre d'histoire français - Richard Cantillon : Financier et économiste irlandais et français - Francesco Acquaviva d’Aragona : Cardinal italien - Pietro Ottoboni : Cardinal italien de l'Église catholique - Apostolo Zeno : Écrivain vénitien-Dramaturge-Critique littéraire-Librettiste et poète - Jean-Baptiste Volumier : Violoniste et compositeur - Norbert van Bloemen : Peintre et dessinateur flamand - Azzolino della Ciaja ou Azzolino Bernardino della Ciaja : Organiste-Claveciniste et compositeur italien - Robert Surcouf de Maisonneuve : Corsaire et armateur français - Francesco Mancini (compositeur) : Compositeur et organiste italien - Anne-Marie-Françoise de Saxe-Lauenbourg : Duchesse de Saxe-Lauenbourg de 1689 à 1728 - Claude Gillot :Peintre et graveur-Illustrateur et décorateur de théâtre français - Violante-Béatrice de Bavière - René Trouin  dit René Duguay-Trouin : Corsaire et amiral français - Dorothée-Marie de Saxe-Gotha-Altenbourg - Élisabeth-Sophie de Brandebourg : Duchesse consort de Courlande et de Saxe-Meiningen-Margrave consort de Brandebourg-Bayreuth - Jérémie Clarke ou Jeremiah Clarke : Compositeur et organiste baroque anglais - Scipione Maffei : Marquis italien-Écrivain et critique d'art italien - Charles Coffin : Recteur de l'université de Paris-Janséniste et écrivain français - Antonio Maria Bononcini : Violoncelliste et compositeur italien - Françoise-Marie de Bourbon, dite la Seconde Mademoiselle de Blois : Duchesse de Chartres et duchesse d’Orléans - Jean von Baillou ou Jean de Baillou dit Johann Ritter von Baillou : Naturaliste et scientifique italien - Antoine Farnèse : Huitième duc de Parme et Plaisance du 27 février 1727 à sa mort - Marc de Beauvau-Craon : Marquis de Beauvau-Prince de Craon et du Saint Empire-Marquis de Haroué-Grand connétable de Lorraine-Grand d'Espagne-Vice-roi de Toscane - Jean-François du Clerc ou Duclerc : Officier de marine et corsaire français - Jean-Baptiste Stuck dit Batistin : Compositeur baroque-Violoncelliste - Sebastiano Conca dit il Cavaliere : Peintre italien de l'école napolitaine - Giuseppe Porsile : Compositeur et professeur de chant italien - Camillo Cibo : Cardinal italien - Edwige-Sophie de Suède (1681-1708) : Duchesse consort de Schleswig-Holstein-Gottorp en 1698 - Sophie-Hedwige de Danemark (1677-1735) : Princesse danoise - Jean-Baptiste Joseph Willart de Grécourt : Poète français - René Antoine Ferchault de Réaumur dit Réaumur : Physicien et naturaliste - George II Roi de Grande-Bretagne : Duc de Brunswick-Lunebourg-Prince électeur du Saint Empire romain germanique de 1727 à sa mort - Johann David Heinichen : Compositeur allemand - Carlo Agostino Badia: Compositeur italien -  Gottfried Silbermann : Facteur d'instruments de musique allemand - Jean-François Blondel : Architecte français - Johann Christoph Graupner : Compositeur et claveciniste allemand - Frédéric IV (roi de Danemark) : Roi de Danemark et de Norvège de 1699 à sa mort - Carl Adolph von Plessen : Homme d'État et propriétaire terrien danois - Elisabeth Helene von Vieregg : Comtesse d'Antvorskov - Prince Charles de Danemark (1680-1729) - Jean-Philippe Rameau - Philippe V (roi d'Espagne) : Roi des Espagnes et des Indes de 1700 à 1746 - Robert-François Bonnart : Peintre et graveur français - Gottfried Grünewald : Chanteur, claveciniste et compositeur allemand de musique baroque - Barthold Feind : Librettiste et auteur satirique allemand - Johann Christian Schieferdecker : Compositeur et organiste allemand - Marie-Anne d'Autriche (1683-1754) - Caroline de Brandebourg-Ansbach dite Caroline d'Ansbach : Épouse du roi Georges II de Grande-Bretagne - Giuliano Dami - Armand-Louis de Vignerot du Plessis d'Aiguillon : Marquis de Richelieu-Duc d’Aiguillon en 1731-Pair de France, est un homme de lettres-Membre de l'Académie royale des sciences - Francesco Durante : Compositeur italien de musique baroque - Louis-Antoine Dornel : Compositeur-Claveciniste-Organiste et violoniste français - Jean-François Dandrieu ou d'Andrieu : Musicien, organiste, claveciniste et compositeur français - François d'Agincourt : Compositeur, claveciniste et organiste français - Alessandro Ignazio Marcello : Écrivain-Philosophe-Compositeur et  mathématicien italien -

Christian Friedrich Hunold : Poète allemand - Johann Gottfried Walther : Compositeur-Organiste et théoricien allemand - Marthe Hélène Skavronskaïa dite Catherine 1ère : Impératrice de Russie de 1725 à 1727 - Jean Antoine Watteau : Peintre français - Georges-Frédéric II de Brandebourg-Ansbach ou Georges-Frédéric II : Margrave de Brandebourg-Ansbach de 1692 à sa mort - Ippolito Desideri : Missionnaire jésuite italien - Hilaire-Armand Rouillé du Coudray dit Hilaire Rouillé du Coudray : Noble breton - Ludvig Holberg : Premier grand écrivain nordique des temps modernes - Dom Vincent Thuillier : Bénédictin de la congrégation de Saint-Maur - Adrien Maurice de Noailles : Comte d'Ayen-3ème duc de Noailles en 1708-Marquis de Montclar-Comte de La Motte-Tilly et de Nogent-le-Roi-Vicomte de Carlux-Maréchal de France en 1734 - Germain Louis Chauvelin : Marquis de Grosbois-Homme politique français-Garde des sceaux-Secrétaire d'État aux Affaires étrangères de Louis XV - Jean-Marc Nattier : Peintre français - Charles VI (empereur des Romains) ou Charles III de Habsbourg : Empereur des Romains-Roi de Hongrie sous le nom de Charles III de 1711 à 1740-Roi de Sardaigne (1713-1720)-Roi de Naples (1714-1738)-Roi de Sicile (1720-1735)-Duc de Parme et de Guastalla (1735-1740) - Pierre François Guyot Desfontaines : Abbé-Journaliste, critique, traducteur et vulgarisateur historique - Henri Richer : Avocat au Parlement de Rouen-Poète français - Jean-Sébastien Bach ou Johann Sebastian Bach : Musicien-Organiste et compositeur allemand - Hans Gram : Universitaire-philologue et historien danois - William Kent : Architecte-architecte-paysagiste-peintre et graveur britannique - François-Marie de Broglie : Officier et diplomate français-Maréchal de France en 1734 - Mathieu Augeard : Jurisconsulte français - Nicolas-Prosper Bauyn d'Angervilliers : Seigneur d’Angervilliers-Intendant du Dauphiné, puis d'Alsace-Secrétaire d'État à la guerre de juillet 1728 à sa mort -



Michel Robert Le Peletier des Forts (1675-1740)

Comte de Saint-Fargeau

Homme d'État français


Issu d’une importante famille de grands commis de l’État, fils de Michel Le Peletier de Souzy, qui fut intendant des finances* et membre du conseil de Régence et neveu du Claude Le Peletier, contrôleur général des finances*, Michel Robert Le Peletier des Forts épouse Mlle de Lamoignon, issue d'une grande famille de magistrats et fille de Nicolas de Lamoignon de Bâville.


Sous Louis XIV, il est maître des requêtes* en 1698, intendant des finances en 1701, conseiller d'État* en 1714.


Dans le cadre de la polysynodie* mise en place en septembre 1715 par le Régent après la mort de Louis XIV, Le Peletier des Forts devient membre du Conseil de finances*. Il est, avec Louis Fagon, un des deux seuls intendant des finances à entrer dans ce nouveau conseil. Sa présence au Conseil de finances peut être interprétée comme une volonté de ménager la puissante famille ministérielle des Le Peletier, alors que le Régent a retiré au père de Le Peletier des Forts, Le Peletier de Souzy, sa charge de directeur des fortifications au profit de Claude Bidal d'Asfeld. Au Conseil de finances, il est chargé du domaine royal et des finances de plusieurs provinces. Il fait partie de la Chambre de justice de 1716.


Après la suppression de la polysynodie, il devient membre du conseil de Régence en 1719.


Il est nommé, en remplacement de John Law de Lauriston, commissaire général des finances du 28 mai au 11 décembre 1720. Il entre au Conseil de commerce en 1720.


Le 14 juin 1726, il est nommé contrôleur général des finances* par Louis XV. Son administration est jugée comme brillante. Sur les instances du cardinal de Fleury, il engage le plan de stabilisation de la monnaie que poursuivra après lui Philibert Orry, et revient au système de la ferme générale*. Il est contraint à la démission le 19 mars 1730 à la suite d'une intrigue tramée par Chauvelin à propos d'une affaire concernant les actions de la Compagnie des Indes*. Il est nommé ministre d'État la même année.


Il achète en 1715 le château de Saint-Fargeau* et il est nommé membre honoraire de l’Académie des sciences* en 1727.


Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Alexandre Dupilet, La Régence absolue. Philippe d'Orléans et la polysynodie (1715-1718), Seyssel, Champ Vallon, coll. « époques », 2011, 437 p. (ISBN 978-2-87673-547-7)


Jean Raoux (peintre) (1677-734)

Peintre français


Natif de Montpellier* Jean Raoux s’est formé auprès d’Antoine Ranc. Même si sa carrière fut ensuite essentiellement italienne et parisienne, ses premières œuvres ont été peintes en Languedoc* pour des établissements religieux.


Raoux obtient le prix de Rome en 1704 pour sa peinture David tue Goliath d'un coup de fronde, et part comme pensionnaire du roi à Rome pendant 3 ans. Il parcourt l’Italie et réalise notamment des fresques religieuses pour le dôme de Padoue*.


Il travailla également à Venise*, où il décora le palais Giustinian* situé sur le Grand Canal*. Durant son périple, Raoux rencontre celui qui deviendra son protecteur, Philippe de Vendôme, grand prieur de l'ordre de Malte*. De retour à Paris en 1711, ce dernier loge l’artiste et lui adresse de nombreuses commandes.


Bien qu’ayant été reçu, en 1717, à l’Académie royale* en tant que peintre d’histoire, titre le plus honorifique sur un tableau intitulé la Fable de Pygmalion comme morceau de réception, l’artiste se révèle être un grand portraitiste et peintre de scènes de genre.


De 1714 à sa mort, il fut avec Antoine Watteau l’un des peintres les plus en vue à Paris, et il contribua à renouveler la peinture française à l’époque de la Régence*, par ailleurs féconde en changements culturels, politiques et sociaux.


Véritable artiste européen, Jean Raoux unit sa connaissance de l’art nordique, plus particulièrement l'art hollandais, à ses expériences françaises et vénitiennes pour créer une synthèse artistique novatrice. Voltaire, qu’il connut alors, avait pour lui la plus grande admiration et le qualifiait de peintre inégal ; mais, quand il a réussi, il a égalé le Rembrandt, ce qui est néanmoins révélateur de l’étendue de sa culture picturale.


Raoux fait évoluer la peinture vers un art plus sensuel, dominé par un fondu chromatique inspiré de la leçon vénitienne. Ses œuvres trouvent à la fois une dimension intimiste et gracieuse, ce qui se traduit tout particulièrement dans ses portraits par des draperies théâtralisées aux riches effets lumineux. Il s’attache tout au long de sa carrière à brosser une image de la femme dans toute sa beauté, sa fragilité, oscillant entre une pudeur et un érotisme discret, tout en exaltant sa jeunesse et sa beauté, avec des joues rondes et un teint de porcelaine.


Les grands amateurs du 18ème siècle, le duc de Choiseul, le prince de Conti, l’électeur palatin, duc de Schönborn, l’impératrice Catherine II de Russie et le roi Frédéric II de Prusse collectionnèrent ses œuvres.


Un autre illustre Montpelliérain, Joseph Bonnier de la Mosson, lui commanda des tableaux afin d’orner son hôtel parisien, mais aussi son château de la Mosson à Montpellier*, une folie remarquable par son originalité


Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean Raoux (peintre)/ Portail de l’histoire de l’art/ Catégories : Peintre français du 18ème siècle/ Pensionnaire du Palais Mancini/ Peintre portraitiste français/ Membre de l'Académie royale de peinture et de sculpture/ Membre de l'Académie de Saint-Luc/ Élève de l'École supérieure des beaux-arts de Montpellier


Philippe Néricault Destouches dit Destouches (1680-1754)

Comédien et auteur dramatique français


Né d'un père écrivain et organiste, il fait ses études à Tours, puis à Paris. Peu enclin à la magistrature à laquelle on le destine, il se fait comédien et devient directeur de troupe.


Il se fait alors remarquer par Roger Brûlant de Sillet, marquis de Puiseux, ambassadeur de France en Suisse, qui l'engage comme secrétaire. Il commence à écrire, encouragé par Boileau, et produit en Suisse sa première pièce, Le Curieux impertinent, qui est aussitôt reprise par la Comédie-Française. Ses pièces suivantes lui attirent la protection du Régent*, Philippe d'Orléans qui lui confie plusieurs missions diplomatiques, et lui ouvrent les portes de l'Académie française*, en 1723.


Devenu secrétaire d’ambassade à la cour d’Angleterre, il épouse secrètement une Anglaise et dépeint son couple dans Le Philosophe marié ou le Mari honteux de l'être. Sa renommée atteint son apogée avec Le Glorieux, qui traite du conflit entre l'ancienne noblesse et la bourgeoisie montante.


En 1732, âgé de 52 ans, il se retire dans sa propriété de Fort-oiseau* à Villiers-en-Bière* et, devenu gouverneur de Melun*, écrit des essais théologiques que publie le Mercure de France*. Plusieurs de ses pièces ne seront jouées qu'après sa mort.


Il fut un familier de la cour de Sceaux*, où la duchesse du Maine le recevait dans les Grandes Nuits de Sceaux* et dans le cercle des Chevaliers de la Mouche à Miel*.


Une tradition locale rapporte qu'il aurait séjourné au manoir de l'Ortière* à Monts*


Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Philippe Néricault Destouches/ Portail de l’Académie française/ Catégories : Écrivain français du 18ème siècle/ Acteur français de théâtre/ Diplomate français/ Membre de l'Académie française



Histoire du 18ème: Divers règlement concernant l’acheminement du courrier au 18ème siècle - Les modes de transport au 18ème siècle - Histoire de Paris - L'histoire du Palais de l'Elysée - La Préfecture de Police à Paris - Premier voyage en montgolfière - Premier saut en parachute L’Europe au XVIIIème siècle - L’Europe de 1700 à 1715 - L’Europe de 1715 à 1763 - L’Europe à partir du milieu du 18 siècle - L’Europe après 1789 - La vie intellectuelle en Europe au 18ème siècle - William Pitt le Jeune forme un nouveau gouvernement le 18 décembre 1783 - L'Espagne au 18ème siècle 1ère partie - L’Espagne durant la 2ème partie du 18ème - Le Portugal au 18ème siècle - Couronnement d'un roi en Prusse - Triomphe de La Flûte enchantée - La Russie au 18ème siècle - Avènement de Catherine II - 28 avril 1772 Struensee meurt pour l'amour d'une reine - Château de Ferney-Voltaire Tremblement de terre à Lisbonne - Le Grand Dérangement des Acadiens - Mutinerie à bord du Bounty - Le Québec à la conquête de sa souveraineté - Révolte des esclaves à Saint-Domingue -  La Suisse une et indivisible - Genève perd sa liberté - Louisiane mal-aimée La révolution américaine - Tea-Party à Boston - Echauffourée de Lexington - Independance Day - Victoire d'estime à Saratoga - Une Constitution pour les Etats-Unis - La présidence de Washington (1789-1796) - La Suède au 18ème - Les Afghans écrasent les Indiens à Panipat  - Une Constitution polonaise sans lendemain - Premiers immigrants en Australie -

 

 

 

Voir la période suivante