16ème

 

Francisco Serrão ou Francisco Serrano: Explorateur portugais - Frédéric II de Mantoue ou Frédéric II Gonzague: Noble italien - François III Gonzague dit François III de Mantoue: 2ème duc de Mantoue-Marquis de Montferrat - Catherine d'Autriche: Princesse de la dynastie des Habsbourg-Archiduchesse d'Autriche-Reine consort de Pologne - Éléonore d'Autriche (1534-1594): Archiduchesse d'Autriche-Princesse de Hongrie et de Bohème - Alphonse II d'Este: Cinquième duc de Ferrare, Modène et Reggio - Margherita Gonzaga d'Este dite Marguerite de Ferrare-Duchesse de Ferrare de 1564 à 1618 - Vincent 1er de Mantoue ou Vincent 1er de Gonzague : Duc de Mantoue et de Montferrat - Thomas Erastus : Médecin et théologien suisse - Joseph Juste de Lescale de Vérone dit Joseph Juste Scaliger - William Barclay ou Guillaume Barclay : Juriste écossais - Andreas Eudaemon-Joannes : Prêtre jésuite grec-Philosophe-Théologien et écrivain - John Norreys ou John Norris : Général anglais - Claude de Lorraine ou Claude de Guise : Duc d'Aumale en 1547-Comte puis duc de Guise-Militaire français - Claude II d'Aumale ou Claude II de Lorraine : Marquis de Mayenne et duc d’Aumale de 1550 à 1573 - Fernando de Ávalos dit Ferdinand-François d’Avalos : Marquis de Pescara - Khizir Khayr ad-Dîn dit Barberousse : Grand marin de l'Empire ottoman-Beylerbey (gouverneur-général) de la régence d'Alger-Kapudan pacha (grand amiral) - François de Bourbon ou François de Bourbon-Vendôme : Comte d'Enghien-Général des galères de France en 1543 - Jean d'Annebault : Baron de Retz-Seigneur de Machecoul, d'Annebault et de La Hunaudaye - Abu Marwan Abd al-Malik : Cinquième sultan de la dynastie saadienne de 1576 à sa mort - Bertrand d’Argentré : Juriste et historien breton - René Ier de Rohan : 18ème vicomte de Rohan-Vicomte puis prince de Léon-Marquis de Blain-Comte de Porhoët - Jacques de Savoie : Comte de Genève et duc de Nemours de 1533 à 1585 - Jean III de Portugal dit le pieux : Roi du Portugal - Ahmed al-Mansour ou Abou Abbas Ahmad al-Mansour dit Ad-Dhahbî : Sixième sultan de la dynastie saadienne au Maroc de 1578 à sa mort - Muhammad al-Mutawwakil al-Maslûkh dit Al-Maslûkh ou l'écorché : 4ème sultan de la dynastie saadienne de 1574 à 1576 - Henri 1er dit Le cardinal Henri : Roi de Portugal de 1578 à sa mort - Jeanne d'Autriche ou Jeanne de Habsbourg : Princesse espagnole - Jean de Portugal ou Jean-Manuel : Prince de Portugal - André de Rivaudeau : Poète et dramaturge français - Catherine de Parthenay : Poétesse-Dramaturge et mécène - Henri 1er de Rohan - Isabeau d'Albret de Navarre - Nicolas de Mercœur dit Nicolas de Lorraine : Évêque de Metz de 1543 à 1548 et de Verdun de 1544 à 1547-Comte de Vaudémont 1548 à 1577-Seigneur de Mercœur de 1563 à 1569-Duc de Mercœur de 1569 à 1577 - Jacqueline de Longwy : Comtesse de Bar-sur-Seine-Duchesse de Montpensier-Dauphine d'Auvergne - Antoine de Bourbon : Prince du sang de la maison de Bourbon-Roi consort de Navarre par son mariage avec Jeanne d'Albret - Eustache du Bellay : Évêque de Paris - Gabriel de Lorges dit Gabriel 1er de Montgommery : Comte de Montgomery-Seigneur de Ducey-Seigneur de Lorges - François de France ou François d'Alençon : Duc d'Alençon-Duc d'Anjou, de Touraine-Duc de Brabant et Château-Thierry - Jean V de Parthenay-L'Archevêque ou Larchevêque : Sieur de Soubise-Seigneur des Herbiers et de Mouchamps - Charles de Quellenec dit Charles II de Quellenec : Baron du Pons ou de Pont et de Rostrenen-Noble protestant français - Nicolas Rapin : Militaire et poète français - François Le Felle de Guébriant : Seigneur de Guébriant - Louis de Lorraine dit Louis II de Lorraine ou le cardinal de Guise puis de Lorraine : Archevêque-duc de Reims de 1574 à 1588 - Frédéric II du Palatinat dit Frédéric II le Sage : Comte Palatin du Rhin-Électeur palatin de 1544 à 1556 - James Law : Prélat écossais-Évêque des Orcades de 1605 à 1615-Archevêque de Glascow de 1615 à 1632 - Nicolas de Laval-Montfort dit Guy XVI de Laval : Comte de Laval-Baron de Vitré-Vicomte de Rennes-Baron de La Roche-Bernard-Baron d'Acquigny et de Crevecœur-Seigneur de Montfort et de Gaël-Baron de Quintin et du Perrier - Louis III de Bourbon-Vendôme dit Louis III de Montpensier : Duc de Montpensier-Prince de sang français - Philippe-Emmanuel de Lorraine : Duc de Mercœur et de Penthièvre-Marquis de Nomeny-Baron d'Ancenis-Gouverneur de Bretagne - Charles II d'Autriche ou Karl II Franz : Archiduc d'Autriche intérieure - Antoine Arnauld :  Avocat français - Angélique d'Estrées - Gabrielle d'Estrées - Guillaume de Brunswick Lunebourg dit le Jeune : Duc de Brunswick Lunebourg-Prince de Lunebourg de 1559 à sa mort - Germaine de Foix : Reine consort d'Aragon, de Majorque, de Valence, de Sicile et de Naples-Comtesse consort de Barcelone de 1505 à 1516 - Dorothée de Danemark - Guillaume de La Teyssonnière : Militaire et poète dombiste - Antoine François Paladin : Luthiste - Philippe 1er de Hesse dit le Magnanime : Landgrave de Hesse de 1518 à sa mort - Álvaro Manrique de Zúñiga : Premier marquis de Villamanrique-Vice-roi de Nouvelle-Espagne - Gaspar Yanga - William Adams : Navigateur anglais - Matteo Ricci : Prêtre jésuite italien et missionnaire en Chine - Philibert Hamelin : Prédicateur protestant - Octave Farnèse ou Ottavio Farnese : Second duc de Parme et de Plaisance-Second duc de Castro Jean du Barry : Seigneur de la Renaudie - Charles du Puy-Montbrun : Gentilhomme du Dauphiné-Capitaine huguenot des guerres de religion-Chef des protestants du Dauphiné avant le duc de Lesdiguières - Bertrand-Rambaud de Simiane : Baron de Gordes et de Caseneuve - Gaucher II dit Scévole de Sainte-Marthe : Poète français - Lancelot Voisin de La Popelinière : Sieur de La Popelinière-Homme de guerre, historien et écrivain - Guy du Faur de Pibrac : Seigneur de Pibrac-Poète, magistrat et diplomate français - Jacques Auguste de Thou : Magistrat, historien, écrivain et homme politique français - Jean Châtel - Charles de Gontaut-Biron : Duc de Biron-Maréchal de France - Jacques Patin : Maître peintre bourgeois de Paris - Louise de Coligny - Claude d'Angennes de Rambouillet : Prélat français du 16ème siècle - Henri de Bourbon dit  Henri de Montpensier : Dauphin d'Auvergne-Duc de Montpensier-17ème prince souverain de Dombes-Seigneur de Châtellerault et vicomte de Brosse - Louis de Guise: baron d'Ancerville - Christian II de Danemark : Roi de Danemark et de Norvège de 1513 à 1523-Roi de Suède de 1520 à 1521 sous l'Union de Kalmar - Dorothée de Danemark (1520-1580) : Princesse de l'Union de Kalmar devenue par son mariage électrice consort palatine - Catherine-Marie de Lorraine dite Catherine de Lorraine (1552-1596) : Duchesse de Montpensier - Charles IV d'Alençon ou Charles IV de Valois : Duc d’Alençon-Prince de sang de la maison des Valois - Antoinette de Daillon : Comtesse douairière de Laval - Francisco Vásquez de Coronado : Conquistador espagnol - Baccio della Porta dit Fra Bartolomeo di San Marco : Peintre italien qui devint religieux Dominicain - Francesco di Cristofano dit Franciabigio ou Francia Bigio : Peintre de l'école florentine pendant la Renaissance - Tokugawa Ieyasu : Daimyo puis shogun du Japon - François 1er de Bourbon-Saint-Pol  dit François Ier de Saint-Pol : Comte de Saint-Pol et de Chaumont-Gouverneur du Dauphiné sous le règne de François 1er - Yves Mahyeuc : Évêque de Rennes en 1507 - Marie d'Autriche (1528-1603) : Infante d'Espagne-Impératrice consort du Saint Empire-Reine consort de Germanie, de Bohême et de Hongrie-Archiduchesse consort d'Autriche - Álvaro de Mendaña y Neira : Navigateur et explorateur espagnol - Camille Borghèse dit Paul V :  Élu pape le 16 mai 1605 - Charles-Emmanuel 1er de Savoie dit le Grand : Duc de Savoie-Prince de Piémont de 1580 à 1630 - Marie-Anne de Bavière - Anne de Habsbourg dite Anne d'Autriche (1528-1590) : Archiduchesse d'Autriche - Gabriel de Goulaine - Francisco de Radès et Andrada : Historien espagnol -

 

Marie de Luxembourg (1562-1623)

Duchesse de Penthièvre de 1569 à 1623

Princesse de Martigues

 

Née à Lamballe*, fille de Sébastien de Luxembourg comte puis duc de Penthièvre* et de Marie de Beaucaire.

 

Son père mourut quand elle avait 7 ans. Âgée de treize ans, elle épousa à Paris le beau-frère du roi Henri III, Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur dont elle n'eut qu'une fille survivante.

 

Elle est un personnage important de l'histoire du duché de Bretagne : lointaine descendante de la duchesse Jeanne de Penthièvre et de son mari Charles de Blois, elle a ambitionné de rétablir la souveraineté du duché, et de monter sur le trône avec son mari, le duc de Mercœur, beau-frère du roi Henri III et gouverneur de Bretagne par la faveur de celui-ci. La victoire de Henri IV l'empêche de réaliser son projet, qui n'était pas dépourvu de réalisme tant elle était aimée des Nantais.

 

Quasi-ruinée par les dépenses sans nombre qui avaient permis à son mari de lever des armées tout au long des guerres de la Sainte Ligue* puis lors de la guerre contre les Ottomans* en Hongrie, elle refusa d'abord les offres de réconciliation avec le Béarnais, Henri de Navarre, et ne put revenir à Paris qu'à l'occasion des funérailles de sa belle-sœur, la reine Louise, en 1603.

 

Le duc de Mercœur était mort en 1602 à Nuremberg* où il était allé combattre les Turcs ; le mariage de sa fille n'eut lieu que le 7 juillet 1609, tant la duchesse douairière de Mercœur s’y opposa longtemps : elle ne pouvait, disait-elle, se résoudre à confondre son noble sang avec celui d’un bâtard, fût-il de sang royal, mais les sommes payées par Henri IV pour sa soumission 4 295 350 livres, évaluées par Sully et l’absence de soutien qu'elle trouva parmi ses proches eurent sans doute raison de ses résistances.

 

De retour à Paris, elle multiplia les donations aux ordres religieux, fondant à Paris le couvent des Capucines dans le Faubourg Saint-Honoré* suivant les dernières volontés de la reine Louise de Lorraine belle-sœur de feu son mari; et les couvents des Feuillants*, des Capucins*, et des Jacobins Réformés*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de LE GOFF Hervé, La ligue en Bretagne, Rennes, 2010.

 

Sebastiano Luciani dit Sebastiano del Piombo (vers 1485-1547)

Peintre italien de la renaissance

 

Célèbre pour sa combinaison des couleurs de l'école vénitienne* et des formes monumentales de celle de Rome.

 

À Venise, il fut un admirateur de Giorgione, mais en 1511, peut-être pour échapper à l'ombre du Titien, après avoir réalisé le retable de saint Jean Chrysostome, il part pour Rome. Il y rejoint le groupe d'artistes qui travaillent à la Villa Farnesina* pour le richissime banquier du pape, le siennois*, Agostino Chigi, aux côtés de Raphaël. Il ne revint presque jamais à Venise.

 

Quelques années plus tard, il change d'orientation et se lie d'amitié avec Michel-Ange dont il développe à plusieurs reprises les cartons et études de composition. Il subsiste trois dessins de Michel-Ange relatifs au groupe constitué par Lazare dans le tableau de Londres et Michel-Ange a probablement participé à la l'exécution de la figure du Christ.

 

En 1520, après la mort de Raphaël, Sebastiano est le peintre le plus important sur la scène romaine.

 

En 1531, pour le remercier d'être resté auprès de lui, barricadé dans le Château Saint-Ange, pendant le Sac de Rome en 1527 par les armées impériales, Clément VII le charge des sceaux pontificaux.

 

Il prend alors le nom de Sebastiano del Piombo qui désigne sa charge, et qui a fait sombrer dans l'oubli son nom de Sebastiano Viniziano. Afin de bénéficier de la charge ecclésiastique des sceaux, ce père de deux filles, n'hésite pas à prononcer ses vœux, tout en écrivant à l'Arétin, qu'il est le frère le plus gaillard de Rome.

 

Il encaisse les taxes d'enregistrement de tous les documents pontificaux scellés avec du plomb, mais cette réussite financière s'accompagne d'une quasi cessation de son activité de peintre

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Sebastiano del Piombo/ Portail de la peinture/ Catégories : Peintre italien du XVIe siècle

 

Gustave 1er Vasa ou Gustav Vasa (1496-1560)

Régent de Suède de 1521 à 1523

Roi de Suède de 1523 jusqu'à sa mort

 

Fils d’Erik Johansson Vasa et de Cecilia Månsdotter Eka. Son père et son beau-frère ayant été assassinés, parmi 88 nobles et bourgeois, lors des journées appelées Bain de sang de Stockholm*, en novembre 1520, il prend la direction, à l'âge de 24 ans, d'une rébellion contre le Danemark qui a envahi la Suède.

 

Il s'appuie sur une armée de 4 000 paysans, les marchands de Lübeck* et l'Empereur Charles Quint. Le 23 août 1521, il est élu Régent du Royaume par les révoltés. Il obtient le soutien de la Hanse* et en 2 ans les Danois sont définitivement chassés de Suède.

 

Le 6 juin 1523, Gustave Vasa est élu roi par le Riksdag* de Strängnäs*, brisant l’union de Kalmar*. Il impose le luthéranisme*, développe l’économie du pays et réorganise le royaume (administration, justice, fiscalité).

 

Il renforce, dans les années qui suivent, son pouvoir politique au détriment des grands féodaux et réorganise l’Église. L’Église catholique romaine, ayant soutenu Christian II de Danemark, est privée de tout pouvoir politique et Gustave lui confisque ses biens en 1527 lorsqu'il obtient du Riksdag de Västerås* la sécularisation des biens du clergé et en 1536 au synode d'Uppsala* l'Église de Suède devient officiellement luthérienne.

 

En 1531, il épouse  Catherine de Saxe-Lauenbourg, fille du duc Magnus 1er de Saxe-Lauenbourg. Puis en 1536, Marguerite Lejonhufvud, fille d'Eric Lejonhufvud et en 1552, Catherine Stenbock, fille de Gustave Stenbock.

 

Entre 1538 et 1543, il s’inspire de modèles allemands pour réformer l’administration de la Suède. Il s’entoure de grands commis d’origine allemande, luthériens, Georg Norman, aux affaires ecclésiastiques, puis Chancelier* ou catholiques Conrad von Pyhy aux Affaires étrangères.

 

Sous la pression de Gustave, le Riksdag de Västerås adopte en 1544 l'Union Héréditaire, qui rend la monarchie héréditaire au profit de la lignée des Vasa (les filles étant admises à la succession à partir de 1604). Il convertit aussi les Suédois au protestantisme et réquisitionne les cloches des églises pour pouvoir payer une dette qu’il devait aux marchands de Lübeck, provoquant un soulèvement des paysans en 1532, très attachés à leurs cloches.

 

Gustave Vasa crée une armée permanente composée de mercenaires. Il consacre 70 % du budget de l’État à son entretien. Le service militaire est obligatoire. À son avènement, il fait face à de graves difficultés financières. Il substitue aux pièces rondes d’étranges jetons carrés requérant moins de métal. Il fait exploiter les mines d’argent et de cuivre et lance un plan de colonisation des terres en Suède.

 

À sa mort en 1560, Gustave laisse un gouvernement efficace et des finances florissantes. Il fut inhumé sous un somptueux tombeau dans la cathédrale d'Uppsala avec ses trois épouses mais deux seulement possèdent un gisant auprès du sien.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Gustave Ier Vasa/ Portail de la Suède/ Portail de la Finlande/ Catégories : Roi de Suède/ Dynastie Vasa

 

 

Voir période suivante