15ème

 

Isabeau de Bretagne - Jacques 1er de Chabannes de La Palice: Seigneur de La Palice, Charlus, Curton, Madic, Montaigu-le-Blin, Rochefort et Châtel-Perron-Conseiller et chambellan du roi-Grand maître de France-Sénéchal et maréchal du Bourbonnais, puis de Toulouse - Jean II Jouvenel des Ursins: Historien-Diplomate et prélat français - Charles II de Bourbon: Archevêque de Lyon - Marguerite de Wittelsbach - Jean II de Lorraine ou Jean II d’Anjou, Jean de Calabre, Jean de Catalogne: Marquis de Pont-à-Mousson-Duc de Lorraine - Duc titulaire de Calabre Fadrique Álvarez de Toledo y Enríquez : 2ème duc d'Albe-Marquis de Coria-Comte de Salvatierra-Seigneur de Valdecorneja et de Huésca-Général et diplomate espagnol - Nicolas 1er de Lorraine-Anjou dit Nicolas de Lorraine : Marquis de Pont-à-Mousson-Duc de Lorraine de 1470 à 1473 - Ferry II de Vaudémont ou Ferry II de Lorraine : Comte de Vaudémont et sire de Joinville de 1458 à 1470 - Louis d'Armagnac : Comte de Pardiac-Duc de Nemours de 1500 à 1503-Comte de Guise de 1481 à 1503 - Louise d'Anjou Isabelle Stuart dite Isabelle d'Écosse ou Isabeau d'Écosse : Duchesse de Bretagne entre 1442 et 1450 - Marie de Bretagne - Jean II de Rohan : Seigneur de Bretagne de la fin du 15ème siècle - Guillaume de Châtillon-Blois dit Guillaume de Bretagne : Comte de Penthièvre-Vicomte de Limoges-Seigneur de Payzac de 1453 à 1455 - Jean 1er d’Albret ou sire d’Albret : Vicomte de Tartas - Pierre de Rochefort ou Pierre de Rieux : Seigneur de Rochefort, d'Assérac, et de Derval - Jean V d'Armagnac : Vicomte de Lomagne-Comte d'Armagnac, de Fezensac et de Rodez en 1450 - Marguerite d'Anjou : Princesse de Lorraine et de Bar-Reine consort d'Angleterre de 1445 à 1461 puis de 1470 à 1471 - Prigent VII de Coëtivy : Seigneur de Coëtivy-Baron de Retz et seigneur de Machecoul - Odet d’Aydie : Chevalier béarnais-Seigneur de Lescun-Comte de Comminges-Gouverneur de Guyenne - Yolande d'Aragon: comtesse de Niebla ou Violante de Sicile - Catherine de Rohan - Charles II d'Albret : Sire d'Albret-Membre du Conseil royal de Charles VII - Charlotte de Bourbon : Reine consort de Chypre - François de Bourbon-Vendôme dit François de Bourbon : Comte de Vendôme de 1477 à 1495 - Georges d'Amboise, dit le cardinal d'Amboise : Cardinal et archevêque de Rouen à partir de 1498-1er ministre de Louis XII et mécène français - Enrique de Castille : Noble espagnol - Thibault Ier de Laval : Seigneur de Brée et Saint-Aubin-Chambellan du roi Charles VI - Raoul du Bouchet : Noble et militaire breton du 15ème siècle - Jacques d'Espinay : Prélat breton du 15ème siècle-Évêque de Saint-Malo puis de Rennes - Alain IX de Rohan : Vicomte de Rohan de 1429 à sa mort-Seigneur de Léon-Baron de Pontchâteau-Seigneur de Noyon-sur-Andelle-Seigneur du Pont-Saint-Pierre-Seigneur de Radepont et seigneur de La Garnache - Olivier de Méel : Noble breton - Jean du Quélennec : Amiral de Bretagne entre 1433 et 1472 - Jean Soreth :  25ème prieur général de l'Ordre du Carmel - Thibault de Luxembourg : Comte de Brienne-Seigneur de Fiennes - François de Luxembourg (évêque) : Évêque de Saint-Pons-de-Thomières de 1502 à 1509-Évêque du Mans de 1507 à 1509 - Jean VIII Paléologue : Empereur byzantin de 1425 à 1448 - Démétrios Paléologue (fils de Manuel II) - Antonio Gamberelli dit Antonio Rossellino :  Sculpteur florentin - Desiderio de Bartolommeo di Francesco, dit Desiderio da Settignano Ferro : Sculpteur italien de l'école florentine de la première Renaissance - Leonardo Bruni dit Léonard Bruni ou Léonard d'Arétin : Chancelier florentin-Philosophe-Humaniste et historien - Bertrand de Beauvau : Seigneur de Pressigny, de Sillé-le-Guillaume et de Briançon-Diplomate et homme d'État français - Mariotto di Bigio di Bindo Albertinelli dit Mariotto Albertinelli : Peintre italien de la haute Renaissance - Pierre de Rohan-Gié dit le Maréchal de Gié : Homme politique-Maréchal de France - Agostino Andrea Chigi dit il Magnifico : Banquier siennois - John Stuart (3ème comte de Buchan) ou Stewart : 3ème comte de Buchan-Connétable et général français-Premier commandant de la Garde du corps du roi - Baudouin de Champagne : Diplomate, chambellan et conseiller Louis XII et François 1er  - Louis d'Anjou-Commercy dit Louis d'Anjou : Marquis de Pont-à-Mousson-Seigneur de Commercy-Château-Bas - Pierre de Coimbra dit Pierre d'Avis et d'Aragon : Connétable de Portugal - Louis II de Beaumont-Bressuire dit Louis de Beaumont ou Louis de Beaumont-la-Forest, (1407-1477) Chevalier et seigneur de Bressuire-Seigneur de La Forest, du Plessis-Macé, de Missé, de Commequiers-Sénéchal du Poitou et chambellan de Louis XI - Jacques Jouvenel des Ursins : Ecclésiastique et diplomate français - Louis de Luxembourg (cardinal) : Cardinal français du 15ème siècle - Agnès de Bourgogne : Princesse de la maison de Bourgogne-Duchesse de Bourbon par mariage - Amédée de Talaru : Pseudo cardinal français du 15ème siècle - Jean III de Bourbon ou Jean de Bourbon : Religieux bénédictin et évêque français du 15ème siècle - Geoffroy de Vassali : Prélat français du 15ème siècle - Jean Rolin (cardinal) ou Jehan V Rollin dit cardinal Rolin : Évêque et cardinal bourguignon, puis français - Pietro Barbo dit Paul II : 211ème pape du 30 août 1464 à sa mort - Jacques IV d'Écosse : Roi d'Écosse de 1488 à sa mort - Jean II de Parthenay-l'Archevêque : Seigneur de Parthenay, Saint-Ouën, de Beauvais, de Juvigné - Charles1er d'Amboise : Seigneur de Chaumont, de Sagonne, de Meillant, de Charenton-Gouverneur de l'Île-de-France, de Champagne et de Bourgogne-Conseiller du roi, chambellan et chevalier de l'ordre de Saint-michel - Mino di Giovanni Mini da Poppio, dit Mino da Fiesole : Sculpteur florentin - Louis III d'Anjou : Roi titulaire de Naples-Comte de Provence et duc d'Anjou et duc de Calabre - Charlotte d'Aragon-Naples : Princesse de Tarente-Héritière du royaume de Naples - Christian 1er de Danemark : Roi de de Danemark de 1448 à 1481-Roi de Norvège de 1450 à 1481-Roi de Suède de 1457 à 1464 - Cosimo di Lorenzo Rosselli dit Cosimo Rosselli : Peintre italien - Engelbert II de Nassau dit le Valeureux : Comte de Nassau-Breda de 1475 à 1504 - Charles d'Egmont dit Charles de Gueldre : Duc de Gueldre et comte de Zutphen de 1492 à 1538 - Georges II de la Trémoille, dit le sire de Craon : Gentilhomme et homme de guerre français-Seigneur de Craon et de Jonvelle-Comte de Ligny - Gilbert de Bourbon dit Gilbert de Montpensier : Comte de Montpensier-Dauphin d'Auvergne-Comte de Clermont-Vice-roi de Naples - García Álvarez de Toledo y Carrillo dit García Álvarez de Toledo (1er duc d'Albe): Noble espagnol-Chef militaire - Tanneguy IV du Chastel ou Tannegui IV du Chastel : Noble français du 15ème siècle - Jean Briçonnet l'aîné dit le Père des pauvres : Magistrat français-Premier maire de Tours en 1462 - Jean Daillon ou Jehan de Daillon : Seigneur du Lude-Chambellan du roi de France Louis XI-Gouverneur du Dauphiné, de l'Artois, d'Alençon et du Perche-Bailli du Cotentin - Louis 1er de Savoie : Second duc de Savoie-Prince de Piémont-Comte d'Aoste et de Maurienne de 1440 à 1465 - Louis de Haraucourt :  Prélat français-Évêque de Verdun et de Toul - Marie d'Harcourt : Comtesse d'Aumale et baronne d'Elbeuf de 1452 à 1476 - Charles d'Aragon dit Charles de Viane : Duc de Gandie-Prince de Gérone-Prince de Viane-Roi légitime de Navarre sous le nom de Charles IV - Éléonore d’Albuquerque : Reine consort d'Aragon, de Valence, de Sardaigne et de Corse, de Majorque et de Sicile-Comtesse d’Albuquerque - Jacques d'Armagnac : Comte de Pardiac-Vicomte de Carlat. de 1462 à 1477-Comte de la Marche-Duc de Nemours de 1464 à 1477 - Anne de Foix : Reine consort de Bohême - Jeanne Enríquez : Reine consort de Navarre et d'Aragon Vladislas Jagellon dit Vladislas IV de Bohême : Roi de Bohême à partir de 1471-Roi de Hongrie et de Croatie de 1490 jusqu'à sa mort - Inés Enriquez de Castille : Religieuse castillane-Abbesse du monastère de Santa Clara la Real de Tolède entre 1393 et 1443 - Isabel Enriquez de Castille : Abbesse du couvent de Santa Clara la Réal de Tolède - Anne d'Armagnac - Philippe de Gueldre - Jean IV de Chalon-Arlay ou Jean de Chalon : Prince d'Orange-Seigneur de la Maison de Chalon-Arlay - Bertrand V de la Tour d'Auvergne : Seigneur de la Tour et de Montgascon-Comte d'Auvergne et de Boulogne - Jacques II d'Urgell dit l'Infortuné : Dernier comte d'Urgell-Vicomte d'Ager-Baron d'Antillón, d'Alcolea de Cinca et de Fraga - Owen Tudor ou Owain ap Maredudd ap Tudur - Isabel de Portugal dite Isabel du Portugal dame de Viseu - Jean IV d'Armagnac : Comte d'Armagnac, de Fezensac et de Rodez de 1418 à 1450 - Bajazet II ou Bayezid II : 8ème sultan ottoman de 1481 à 1512 - Yakup Ağa ou Ebu Yusuf Nurullah Yakub - Johannes Jofredi dit Jean Jouffroy : Évêque d'Arras et Albi-Cardinal de Saint-Martin in Montibus-Abbé de l’Abbaye Saint-Sernin de Toulouse de 1461-1473-Abbé de Abbaye Saint-Denis de Paris de 1464 à 1473-Abbé de l’Abbaye de Gorze de 1467 à 1473-Abbé de l’Abbaye Notre-Dame de Bonnecombe de 1470 à 1472-Abbé de l’Abbaye Saint-Pierre-Saint-Paul de Caunes-Minervois - Mathieu de Grailly dit Mathieu de Foix-Comminges : Comte de Comminges de 1419 à 1443 - Jean II de Lapanouse : Seigneur de Loupiac-Co-seigneur de Golignac et de Salles-Comtaux-Gouverneur du château de Cabrières-Sénéchal du Rouergue - Charles de France (1446-1472) : Duc de Berry de 1461 à 1466-Duc de Normandie de 1465 à 1469-Duc de Guyenne de 1469 à 1472 - Louis de Crussol dit Louis Bastet de Crussol - Jacques de Beaumont (chambellan) : Seigneur de Bressuire et de La Haye-Chambellan du roi Louis XI-Sénéchal du Poitou - Alain III de Coëtivy : Seigneur de Coëtivy en Plouvien - Richard Plantagenêt ou Richard d'York : Comte de Rutland, de March, d'Ulster et de Cambridge-3ème duc d'York - Jean 1er de Bourbon : Comte de Clermont-Duc de Bourbon de 1410 à 1434-Comte de Forez de 1410 à 1434 - Jean II de Luxembourg-Ligny ou Jean de Luxembourg : Comte de Guise de 1425 à 1441-Comte de Ligny-en-Barrois de 1430 à 1441 - Hugues des Orges : Évêque de Chalon-Archevêque de Rouen - Marie de Rais ou de Retz ou de Laval ou de Montmorency-Laval - Charles IV du Maine : Comte du Maine de 1434 à 1472-Comte de Guise de 1444 à 1472 - Tugdual de Kermoysan : Seigneur breton - Gabriel Biel : Philosophe et théologien allemand - Piero di Giovanni dit Lorenzo Monaco : Moine-Peintre et un enlumineur italien - Jean de Lescun d’Armagnac dit le bâtard d’Armagnac : Comte de Comminges-Maréchal de France - Jean Hey : Peintre, dessinateur de cartons et enlumineur français actif entre 1475 et 1505 - Jean VI Rolin ou Rollin dit Jean II Rolin : Évêque d'Autun du 8 juin 1500 à sa mort-Abbé de l'abbaye Saint-Martin d'Autun-Prieur de Saint-Marcel-lès-Chalon - William Dunbar : Poète écossais - Thomas Howard (2e duc de Norfolk) : 1er comte de Surrey de 1483 à 1514-2e duc de Norfolk-Comte Maréchal - Perkin Warbeck : Prétendant à la couronne d'Angleterre pendant le règne du roi Henri VII - Alphonse 1er de Bragance : Duc de Bragance - Isabelle de Bragance ou Isabelle de Barcelos : Noble portugaise - Barbara Manfredi : Noble italienne - Jöns Bengtsson Oxenstierna : Archevêque d’Uppsala de 1448 à 1467 - Erik Axelsson Tott : Administrateur du royaume ou vice-roi de Suède à l'époque de l'Union de Kalmar - Kettil Karlsson Vasa : Évêque de Linköping de 1459 à 1465-Régent du royaume de Suède en 1464 et 1465 à l’époque de l’Union de Kalmar - Jean VIII de Bourbon-Vendôme dit Jean VIII de Bourbon : Comte de Vendôme de 1446 1477 - Janus de Chypre ou Janus de Lusignan : Roi de Chypre de 1398 à 1432 - Pierre d'Amboise : Gouverneur de Touraine-Ambassadeur du roi Louis XI à Rome-Seigneur de Chaumont, Meillant, Sagonne, Les Rochettes, Asnières en Blésois, Saint-Vérain, Bussy, Preuilly, Les Bordes-Guénand, Moulins, Charenton - Louis de Joyeuse : Comte de Chartres-Seigneur de Bothéon, Bansac, Saint-Geniez, Rochefort, La Roche-sur-Yon et Champigny - François Hallé : Archevêque français - Frédéric 1er de Naples ou Frédéric 1er d'Aragon : Prince de Tarente et d'Altamura-Duc d'Andria par son deuxième mariage-Roi de Naples de 1496 à 1501 - Andrea di Bartolo dit Andrea Solari ou Solario : Peintre italien de la Renaissance - Michel Guibé : Evêque de Léon de 1477 à 1478 -

 

Pierre Landais (1430-1485)

Conseiller du duc François II de Bretagne

 

Il est l'enfant de riches drapiers de Vitré*. Il entre au service du duc comme valet de garde-robe de Bretagne, puis devient trésorier et receveur général de Bretagne. Il encourage la bourgeoisie, l'imprimerie et les lettres car c'est avant tout un de ces bourgeois enrichis dans le commerce, expérimentés et ambitieux, que l'on voyait alors souvent s'élever dans la faveur des princes. En 1460, il crée à Nantes l'université de Bretagne*. En 1477, il fait arrêter son rival Guillaume Chauvin, chancelier*.

 

Tout-puissant de 1481 à 1485, il s'efforce de défendre l'indépendance du duché contre les manœuvres du roi de France, et tente de marier Anne de Bretagne au duc d'Orléans. Il fait transférer Guillaume Chauvin au cachot en 1481. Celui-ci meurt le 5 avril 1484 du manque de nourriture et de mauvais traitements, ce qui provoque un coup d'État contre Pierre Landais le 25 juin 1485, mené par une partie de la noblesse acquise aux intérêts français.

 

Il est accusé de concussion et de la mort de Guillaume Chauvin. Jugé et condamné, Pierre Landais est pendu le 19 juillet 1485 dans la prairie-au-Duc* sur l'île homonyme à Nantes, au gibet qu'il avait lui-même fait construire quelques années auparavant.

 

Il avait fait reconstruire pour sa mère un manoir, le château du Bois-Cornillé*, situé à Val-d'Izé*, près de Vitré.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Georges Minois, Anne de Bretagne, Fayard Paris, 1999.

 

Pierre II de Bretagne dit le Simple (1418-1457)

Duc de Bretagne de 1450 à 1457

 

Fils de Jean V, duc de Bretagne, et de Jeanne de France. Nommé comte de Guingamp* par son père, il combat contre les Anglais en Normandie en 1449 et en 1450 avec son frère le duc François 1er de Bretagne, et son oncle le connétable de Richemont et prend plusieurs villes, parmi lesquelles Coutances*, Saint-Lô* et dans les marches bretonnes* Fougères*.

 

Pierre II devient duc, à la mort de François 1er. Celui-ci n'ayant pas de fils, suivant les dispositions du premier traité de Guérande de 1365 qui exclut ses filles de la succession, il désigne son frère Pierre de préférence à Marguerite et Marie, pour lui succéder par une déclaration du 16 juillet 1450. Le nouveau duc rend l'Hommage féodal au roi de France le 3 novembre 1450 à Montbazon* près de Tours.

 

Sous l'influence de son oncle Arthur connétable de Richemont, Pierre II fait poursuivre les assassins de son autre frère, Gilles. L'exécutant Olivier de Méel est jugé par les États de Bretagne réunis à Vannes* le 24 mai 1451 et il est décapité le 8 juin suivant. Ses acolytes sont suppliciés par la sénéchaussée de la ville. Quant à l'instigateur du meurtre Arthur de Montauban il réussit à s'échapper et à se cacher dans le couvent de l'ordre des Célestins de Paris* où il demeure jusqu'au règne de Louis XI de France.

 

C'est sous le règne de Pierre II qu'est formalisée l'invention de l'institution des « Neuf anciennes baronnies de Bretagne » censées faire le pendant aux neuf évêchés de Bretagne. Lors des États de 1451 il est donc ainsi procédé à la création de trois nouvelles baronnies en faveur de Jean de Derval le 19 mai, de

Jean IV Raguenel, baron de Malestroit* le 22 mai et de Tristan du Perrier, baron de Quintin* le 23 mai.

 

Ces créations complétaient les quatre baronnies contrôlées par la Maison de Laval* (Vitré, Châteaubriant, Retz et la Roche-Bernard) ainsi que celles d'Ancenis* détenue par le sire de Rieux* et de Léon* par la Maison de Rohan*.

 

En 1453 le duc Pierre II envoie une troupe de 1 500 chevaliers en Guyenne* sous le commandement nominal de son cousin-germain François comte d'Étampes* et la direction effective des sires de Montauban* et de la Hunaudaie* qui participent à la bataille de Castillon* et à l'expulsion définitive des anglais de France. Le duc doit ensuite arbitrer le conflit de préséance qui oppose Perrine du Feu abbesse de Saint-Georges de Rennes* à l'abbé de Saint-Melaine* soutenu par l'évêque de Rennes*. Malgré une bulle du Pape Nicolas V du 7 novembre 1453 condamnant les prétentions de l'abbesse, Pierre II doit intervenir par ordonnance lors de l'intronisation du nouvel évêque de Rennes Jacques d'Espinay le 10 avril 1454 et contraindre l'abbesse récalcitrante.

 

En 1455, il devient évident que Pierre II et son épouse, Françoise d'Amboise, ne peuvent avoir de descendance. Avec les problèmes de santé de Pierre II, se pose la question de sa succession car son oncle et successeur désigné le Connétable Arthur de Richemont âgé de 62 ans est lui-même sans enfant après trois mariages.

 

Pour éviter d'éventuelles contestations ultérieures, le duc décide de marier sa nièce, Marguerite de Bretagne, fille aînée de son frère aîné François 1er, à son cousin, François de Bretagne, comte d'Étampes, et second dans l'ordre de succession agnatique. Pour sceller cette union, le duc convoque les États de Bretagne à Vannes, lesquels s’y réunissent le jeudi 13 novembre 1455, dans la salle haute de la Cohue.

 

S’y rassemblent les principaux seigneurs bretons, ainsi que les évêques, les abbés et les représentants des villes. Tous approuvent l’union matrimoniale voulue par Pierre II. Les noces débutent le 16 novembre par une grande messe en la cathédrale Saint-Pierre de Vannes*, présidée par l’évêque de Nantes*, Guillaume de Malestroit. S'ensuivent des banquets et des danses au château de l’Hermine*, les joutes animent la place des Lices*.

 

L'année 1455 est également marquée par la visite du duc Pierre II de Bretagne à la cour du roi de France. Pierre II répond à une invitation de Charles VII et part de Redon* à la mi juillet 1455 il est reçu à Mehun-sur-Yèvre* avec amitiés et magnificence avant d'atteindre Tours. Il est de retour à Redon le 20 septembre 1455. Cette même année voit également l'accomplissement d'un grand projet de Pierre II la canonisation de Vincent Ferrier pour laquelle une enquête canonique avait été engagée par le Pape Nicolas V le 18 octobre 1451.

 

C'est finalement Calixte III, le successeur du pontife lui aussi originaire de Valence, qui adresse au duc la bulle solennelle du 14 juillet 1455 qui notifie la canonisation du prédicateur. Les premières cérémonies en son honneur interviennent en Bretagne le 4 avril 1456 devant le tombeau du nouveau saint à Vannes en présence du cardinal Alain IV de Coëtivy, évêque de Dol. Ce même cardinal de Coëtivy obtint en 1455 une bulle de Calixte III confirmant la création d'une église nationale des Bretons à Rome : L'Église Saint-Yves-des-Bretons*.

 

Le règne relativement court de ce duc n'a pas marqué l'histoire. Ses contemporains ont décrit Pierre II le Simple , bien conseillé par sa femme, mais peu fait pour la fonction ducale, lourd d'esprit comme de corps, sujet à des sautes d'humeur et timide. À sa mort son oncle sexagénaire Arthur de Richemont lui succède sous le nom d'Arthur III.

 

Pierre II s'était fait édifier de son vivant, alors qu'il était encore seulement comte de Guingamp, un tombeau sculpté dans la collégiale Notre-Dame de Nantes*, disparu à la Révolution, et dans son testament du 5 septembre 1457 il confirme sa volonté d'y être inhumé.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Jean-Pierre Leguay & Hervé Martin Fastes et malheurs de la Bretagne ducale 1213-1532 Ouest-France Université Rennes (1982) (ISBN 285882309X)

 

Jean de Portugal (3e connétable de Portugal) (1400-1442)

Infant de Portugal

Troisième connétable de Portugal

Dixième maître de l'Ordre Militaire de Saint Jacques

Seigneur de Colares et Belas

 

Né à Santarém, fils de Jean 1er de Portugal et de Philippa de Lancastre. Il épouse en 1424 sa nièce Isabelle de Bragance, fille du premier duc de Bragance Alphonse 1er, bâtard de Jean 1er de Portugal et de sa femme Béatrice Pereira de Alvim  fille héritière de Nuno Álvares Pereira, Connétable de Portugal, comte d'Ourém*, d'Arraiolos* et de Barcelos*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de la Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)

 

Ferdinand de Portugal (1402-1443)

Infant de Portugal

 

Fils de Jean Ier roi de Portugal et de Philippa de Lancastre.

 

Comme ses frères, il occupera de grandes responsabilités: il est nommé gouverneur et administrateur de l'ordre d'Aviz* par le pape Eugène IV en 1434. Mais contrairement à eux, il ne participe pas à la fameuse prise de Ceuta* par les portugais en 1415.

 

Il reste longtemps le seul de la famille à ne pas avoir bataillé en terre africaine. À la mort de son père, il défend auprès de son frère l'idée de nouvelle croisade en terre musulmane. Édouard 1er finit par céder. Le Portugal décide d'envahir Tanger*.

 

Ferdinand embarque malgré la maladie. Les portugais subissent une lourde défaite. Contraints de négocier leur retraite avec les Maures*, ils acceptent de leur abandonner Ferdinand comme garantie. Les Maures exigent entre autres la restitution de Ceuta.

 

Ferdinand reste donc prisonnier en compagnie de 7 de ses serviteurs. Le pays se divise quant au respect du traité de paix a savoir rendre Ceuta ou accepter de faire de Ferdinand un martyr.

 

Malgré les négociations, Ferdinand meurt en captivité à Fez en juin 1443 après 15 mois de détention. Le gouverneur de Tanger le fait suspendre aux murailles de la ville. Ses serviteurs recueilleront son cœur et ses entrailles qui seront conservées à Batalha*.

 

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ferdinand de Portugal (1402-1443)Portail du Moyen Âge tardif/ Catégories : Maison d'Aviz

 

 

Voir la période suivante