Afficher le livre d´or

Maur ou Amaury - Sainte Radegonde - Chilpéric 1er - Athanagild - Brunehaut - Sigebert 1er - Saint Venance Fortunat -

 

 

Maur ou Amaury

 

Il est né à Rome vers 512 et mort vers 584. Fils d'Equitius, qui était sénateur romain, il fut confié à Saint Benoît, dont il devint le plus proche disciple et vécut avec lui au monastère du Mont-Cassin. Selon la légende, Saint Benoît l'envoya en Gaule où il fonda l'abbaye de Glanfeuil, première abbaye bénédictine d'Anjou. Patron des charbonniers, des chaudronniers, des fossoyeurs.

 

Sainte Radegonde (520-587)

Reine Franque

Fille du roi de Thuringe elle devient une des nombreuses femmes de Clotaire 1er. Après le meurtre de son frère sur l'ordre de son époux, elle prend le voile à Noyon et fonde le monastère Sainte-Croix à Poitiers.

 

Chilpéric 1er (529-584)

Roi des Francs (561-584)

Petit-fils de Clovis, fils d’Arnegonde, une des 6 épouses de Clotaire 1er, il obtient la partie la plus petite du royaume, la région de Soissons, toutefois peuplée de Fransaliens. Après la mort de son frère Caribert, son royaume s’agrandit de diverses cités de l’Ouest, Rouen et Évreux, plus la Bretagne et Bordeaux. En 567, il renie sa concubine Frédégonde pour se marier à Galswinthe, fille du roi wisigoth Athanagild et sœur de Brunehaut. Mais, peu après, Frédégonde rentra en grâce et Galswinthe fut trouvée étranglée dans son lit, d’où une haine inextinguible entre Brunehaut et Frédégonde. En 573, une guerre oppose les 2 frères Chilpéric et Sigebert. Ce dernier triompha avant d’être assassiné. C’est en 575 que Chilpéric entre dans Paris où il emprisonna sa belle-sœur Brunehaut peu après la naissance de son fils Clotaire qu’il  eu de Frédégonde, c’est au cours d’une chasse qu'il trouva la mort près de Chelles. Qui l’a tué ? Grégoire de Tours accuse Frédégonde de ce meurtre.

Son règne resta dans l’histoire des rois mérovingiens comme l’un des plus sanguinaires

 

Saint Venance Fortunat (v. 530-V. 600)

 

Évêque de Poitiers et poète, il est l'auteur d'hymnes liturgiques. Il raconte notamment la vie de Sainte Radegonde, fondatrice du monastère de Sainte-Croix à Poitiers.

 

Athanagild (531-567)

Roi des Wisigoths d'Espagne (554-567)

 

Afin de s'assurer l'alliance des Francs, il maria sa fille Brunehaut à Sigebert, roi d'Austrasie, et son autre fille, Galswinthe, à Chilpéric, roi de Neustrie.

 

Brunehaut (vers 534-613)

Reine et régente d’Austrasie

Fille du roi wisigoth Athanagild elle épousa, vers 567, le roi franc d’Austrasie Sigebert 1er qui était l’un des petits-fils de Clovis. Sa sœur Galswinthe épousa dans le même temps le roi de Neustrie, Chilpéric 1er, autre petit-fils de Clovis.

Frédégonde, qui fut la concubine de Chilpéric, le pousse à assassiner sa propre femme et à tuer également son beau-frère, Sigebert. Brunehaut parvient, enfermée dans Paris, à faire reconnaître pour roi, l’aîné de ses fils, sous le nom de Childebert II. Puis, elle épousa elle-même l’un des fils de Chilpéric, Mérovée.

En 587, elle signa un traité avec Gontran, roi de Bourgogne. L’une des clauses faisait de Childebert II son successeur. Mais, coup sur coup, Gontran meurt en 592 et Childebert II en 595. Brunehaut, au nom de ses petits-fils Théodebert II et Thierry II administre avec fermeté les royaumes d’Austrasie et de Bourgogne. A la mort de Frédégonde, en 597, Brunehaut prétend étendre son pouvoir sur tout le monde franc, mais l’aristocratie austrasienne comme ses deux petits-fils exaspérés se rallièrent au roi de Neustrie, Clotaire II, père de Dagobert. En 612, Théodebert II vaincu n’a plus aucun pouvoir, peut-être même est-il physiquement éliminé.

C’est en 613 que Clotaire II envahit l’Austrasie. Brunehaut lui fut livrée, il la condamna à mort et la fit torturer. Cette femme est alors âgée de près de 80 ans. Puis, il la fait attacher par les cheveux à un cheval sauvage que l’on emballe et qui traîna le corps de Brunehaut jusqu’à l’épuisement. Son cadavre fut brûlé. Après cette mort, Clotaire II rétablit l’unité du royaume des Francs que Brunehaut n’avait pu accomplir.

 

Sigebert 1er (535-575)

Fils de Clotaire 1er, l’Austrasie lui revient en partage. Il épousa Brunehaut, dont l’intelligence et le raffinement relatif lui valaient la jalousie de Chilpéric. À la suite de l’assassinat de Galswinthe, sœur de Brunehaut, la guerre éclata entre la Neustrie et l’Australie. Sigebert fut vainqueur. Les grands sont sur le point de l’élever sur le pavois lorsque, au cours même de la cérémonie, Frédégonde le fait assassiner.

 

 

Retour page d'accueil

lire la suite